dimanche 26 avril 2015

Avec Charboun apiloté :
en route pour entendre
le Capitaine Haddock en Saintongeais !

Depuis des années, le magazine Xaintonge travaille à la sauvegarde de la langue saintongeaise, mieux connue sous le nom de patois charentais. Il s’intéresse aussi à sa large diffusion pour mieux en assurer l’apprentissage. En 2013, la revue a obtenu de l’éditeur historique de Hergé, la possibilité de publier un album de Tintin en saintongeais.

Avec L’Ilâte nègue - la traduction de L’île noire – le petit reporter et son chien Milou ont donc parlé pour la première fois dans la langue des goules beunaises du fleuve Charente. Reste maintenant à entendre le Capitaine. On le sait, le vocabulaire de Haddock est fleuri et son franc parler légendaire. Mais en saintongeais, comment dit-il Mille sabords ? Tonnerre de Brest ? Ectoplasme ? Il se pourrait bien qu’en matière de jurons, le saintongeais ait à en apprendre à la langue française. Casterman a proposé à Xaintonge de poursuivre son rêve de diffusion du saintongeais à l’échelle internationale ; il est vrai que ce jabrail du peuple santon, attesté déjà sous Jules César et qui survit à tous les découpages de la France, le mérite.

L’Ilâte nègue a présenté Tintin et son univers avec Milou dans une histoire pour enfants ; Charboun apiloté nous plonge dans un album de légende avec ces grandes enquêtes de Tintin et Haddock (sans oublier Tournesol, La Castafiore, les deux Dupontd Pinâ et Pinô, Lampion, Alcazar) qui ont fait l’immortalité d’Hergé.
Charboun apiloté est la traduction de Coke en stock. L’histoire nous emmène dans les émirats arabes, aux portes de la Mecque : un album quasi d’actualité. Travailler avec Casterman en Belgique a bien sûr des exigences. Pour que Charboun apiloté soit imprimé, il faut que Xaintonge fasse un pré-achat de 3000 albums à l’éditeur. Pari difficile, mais les Tintinophiles et les amoureux du Saintongeais vont se mobiliser pour le réussir.
Allez, en route pour entendre le Capitaine Haddock parler en saintongeais ! La souscription est lancée. Elle s’arrêtera fin octobre pour une parution pour Noël 2015. La période étant plus longue que pour L’Ilâte nègue, il n'y aura qu'une seule édition, ne la ratez pas !
•  Charboun apiloté : traduction de Tintin Coke en stock en saintongeais 12,50€ + 5,55€ de port
• Pour souscrire : directement sur le site http://www.xaintonge.fr (le bon de commande est à imprimer ), http://www.xaintonge.fr/images/stories/documents/bulletin%20charboun.jpg ou sur simple demande par courrier à Xaintonge, Barreau 17770 St Hilaire de Villefranche. Rens : xaintonge@wanadoo.fr

C'est cet album qui sera traduit en Saintongeais ! 

1 commentaire:

Maryse Guedeau a dit…

Et que Vive Tintin en saintongeais ! Le patois charentais le vaut bien.