samedi 21 septembre 2019

Dimanche 22 septembre, le Conseil Départemental ouvre ses portes

Dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine, Dominique Bussereau, président du Département de la Charente-Maritime, sera présent dimanche 22 septembre à 11 h 30 à la Maison du Département à La Rochelle. Il aura le plaisir d’accueillir les visiteurs et de leur faire découvrir les endroits emblématiques de cette Maison ouverte à tous !

vendredi 20 septembre 2019

Saint-Fort sur le Né : l'adieu à Jean-Paul Pinaud, passionné par les motos et les machines à vapeur

Vendredi après-midi, étaient célébrées en l'église de Verrières les obsèques de Jean-Paul Pinaud, mort à l'âge de 74 ans, en présence d'une foule nombreuse et recueillie. 

Jean-Paul Pinaud, en visite au moulin de Marc Léchelle à Rouillac
 Hommage lui a été rendu : 

Jean-Paul, voici le moment le plus douloureux pour ceux qui t’ont connu et apprécié : rappeler qui tu étais, évoquer les souvenirs qui nous lient, c’est-à-dire s’exprimer au passé. Pour Joëlle qui a partagé ta vie, tes proches et nous tous, ta disparition brutale laisse orphelin. Emporté en quelques jours, parti sur la pointe des pieds, discret comme tu l’as toujours été, soucieux de ne créer aucune contrainte à ton entourage. Ainsi vogue l’esprit de la liberté que tu as toujours défendu et recherché.

Tu avais de qui tenir : ta grand-mère Jeanne, épicière à Saint-Fort sur le Né, et surtout Isidore, ton grand-père forgeron, ont façonné ta personnalité. Né en 1945, à la fin de Seconde Guerre mondiale, tu savais instinctivement que la fraternité était une valeur essentielle. D’un conflit aussi meurtrier, tes aïeux avaient tiré des enseignements précieux. Isidore - dont on dit qu’il avait un fichu caractère - t’a guidé : travailler avec honnêteté, montrer l’exemple et s’indigner contre les inégalités comme le préconisait l’écrivain Stéphane Hessel.

Après ta scolarité, tu rejoins l’entreprise familiale où ton père répare des machines agricoles. Un regret, ne pas devenir dessinateur industriel mais à cette époque, il est coutume de reprendre l’affaire paternelle. Ton mariage avec Joëlle, infirmière, est célébré en 1975. Un bonheur que cette rencontre avec une jeune femme qui partage avec toi les mêmes valeurs. 

A Saint-Fort sur le Né, tu deviens un « pro » de la moto, ton domaine de prédilection. C’est ainsi que tu accompagnes pendant des décennies des pilotes sur les circuits, dont Jean-Michel Baron. A eux les résultats, à toi de préparer ces machines de course afin qu’elles soient opérationnelles et performantes. Un « art » quand il s’agit de compétition où la maîtrise des moteurs et des réglages est déterminante ! Tu t’engages aux côtés de sportifs, connus et mois connus, parcourant ainsi toute la France.
Parallèlement, sont créés à Saint-Fort des rassemblements de machines à vapeur, ces engins qui passionnaient ton ami Jean-Claude Blanchon qui en faisait de modèles réduits. Chaque 15 août, le public renouait avec les battages à l’ancienne ! Outre les machines prêtées par Marc Léchelle de Rouillac, des collectionneurs britanniques avec lesquels tu avais pris contact contribuaient à la réussite de cette manifestation.

L'une des dernières sorties de Jean-Paul Pinaud à Jonzac, 
à la découverte de l'exposition sur l'eau de Claude Guyon
La retraite venue, « tu te rends utile » et rejoins ton atelier pour façonner des pièces qu’il est impossible de trouver dans le commerce. Détenteur d’un savoir que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître. Ils ne sont pas nombreux dans la région à posséder tes connaissances ! Tu profites de ton temps libre pour découvrir le patrimoine de la région avec Joëlle et ensemble, vous construisez des projets. Parmi eux, la valorisation de la forge de ton grand-père que tu voulais transformer en lieu de mémoire. Pour que la tradition perdure. L’histoire s’est arrêtée brusquement mardi après-midi dans le service de neurologie de l’hôpital de Saintes où tu as été admis après un AVC.

Exigeant avec toi-même comme avec les autres, fuyant la facilité et l’hypocrisie, respectueux d’autrui et de la parole des anciens, tu incarnes cette génération d’hommes authentiques et travailleurs. Et comme tu le disais à l’une de tes voisines : « ne t’inquiète pas pour les portes du paradis, je sais forger une clé ! ». Qu’elle t’ouvre le chemin des béatitudes et surtout, n’oublie pas de veiller sur nous et sur ta chère Joëlle ».
L'inhumation a eu lieu au cimetière de Saint-Fort sur le Né, sa commune natale que bordent les vignobles. Que Jean-Paul Pinaud repose en paix au milieu de cette campagne qu'il aimait tant.

Le jour viendra où nous nous retrouverons autour d'une table 
comme celle-ci à célébrer la fraternité !

jeudi 19 septembre 2019

Saintes : Zone de gratuité au Silo « Donnez ce que vous voulez, prenez ce que vous voulez »

L’association // Parallèle // Saintes s’associe à l’œil du Silo et Cyclad pour organiser une grande Zone de Gratuité le dimanche 6 octobre 


Depuis janvier 2016, le groupe Facebook // Parallèle // Saintes est un groupe local dont le but est de valoriser le réemploi et la mutualisation de biens entre particuliers plutôt que l'achat de produits neufs. C'est un réseau de gens qui ne se connaissent pas forcément mais qui peuvent être intéressés par : donner, prêter, se rendre des services et ceci gratuitement. Un marché parallèle, donc, qui nous permet de lancer simplement une annonce parce qu'on a un frigo qui déborde de nourriture deux jours avant de partir en vacances, un fauteuil dont on ne veut plus, mais qui pourrait servir à quelqu'un d'autre ou encore parce qu'on a besoin d'une perceuse pour 10 minutes ou d'un fond de peinture sans avoir l'utilité d'un pot entier que l'on irait acheter dans un magasin.
Un réseau pour se rendre service de manière simple et sans prise de tête. Avec plus de 4500 membres, le réseau est devenu association en 2018 pour faire vivre ses idées dans le monde réel.
Pour cette zone de gratuité hébergée par Le Silo à Saintes, les univers sélectionnés sont : petit électroménager, vaisselle, linge de maison, décoration, multimédia (informatique/dvd/cd ) jeux et jouets (enfants, bébés, adultes), puériculture, accessoires et chaussures, vêtements, livres (le tout en bon état, ou qui fonctionne). Pour les gros objets (machine à laver, canapé, etc), un panneau d'affichage sera mis à disposition, venez avec une photo ou un descriptif.

• Le Silo / 97 rue de Taillebourg / Saintes 
9 h 30 – 15 h : Dépôt des dons
10 h 30 – 17 h 30 : Ouverture de la zone de gratuité
Contact / 06 30 62 61 63 / juliette.ascone@sfr.fr

mercredi 18 septembre 2019

Brie sous Archiac : la (magnifique) renaissance de l’église


Surplombant la plaine où les vignobles s'étirent à perte de vue, l'église Notre-Dame de l'Assomption ne passe pas inaperçue. Ayant fait l'objet d'une importante restauration, sa silhouette blanche apparaît sur le coteau, au détour du chemin. Une visite s'impose !

La réalisation de la porte d'entrée a été confiée à Hervé Charlassier
Edifiée au XIIIe siècle, elle a connu, comme nombre de ses sœurs, moult transformations et mutilations au cours des siècles. Plus récemment, des chutes de plâtre ont entraîné sa fermeture en juin 2014. Un état des lieux, confié par la commune à l'architecte Emmanuel du Chazaud, a révélé une situation préoccupante : l'église était comme dans une serre, ses pierres ne respirant plus. Pire, des tirants étant oxydés, le clocher risquait purement et simplement de s'effondrer. L'émotion a alors été grande dans la communauté, municipalité et habitants étant attachés à ce monument emblématique.
La dernière restauration remontait aux années 90 avec la réfection de la charpente et le changement de poutres. Face à l'urgence, un devis a été établi de l'ordre de 750.000 euros comprenant la réfection des enduits intérieurs et extérieurs, la restauration de la chaire avec réalisation d'un escalier en bois, la protection des vitraux figurés et ornementaux du XIXe siècle, la porte d'entrée, l'électricité et les moulures extérieures. Hormis le sol, tout l'ensemble a été pris en compte.

Vitrail de Marion Delannoy
La chaire a retrouvé son emplacement d'origine
Après les procédures d'usage, les artisans se sont mis à l'œuvre : Hervé Charlassier, charpentier renommé (dont on a pu admirer le travail à l'église de Sainte-Colombe), les Compagnons de Barbezieux, l'entreprise Delestre, Marion Delannoy, vitrailliste et l'Atelier du Vitrail qui s'est chargé de la rosace. Les habitants ont été étroitement associés à cette restauration et leur générosité, sous forme de dons, est à souligner. L'église rénovée a été inaugurée en 2018 en présence de nombreuses personnalités.

Outre des offices, l'édifice accueille des concerts et expositions. Une belle manière de le faire vivre ! Des couples choisissent de s'y marier, ayant succombé à la beauté tant de l'édifice que du site.

Original ce plafond en bois qui reprend le principe de la croisée d'ogive
Parmi les sculptures, le baptême de Jésus
Devant l'église, façade nord, se trouve une reconstitution de la grotte de Lourdes qui a été valorisée. Aménagée en 1920 par le curé de Brie-sous-Archiac, y est disposée une croix qui, dit-on, contiendrait un peu de bois du jardin des Oliviers de Jérusalem...

L'abbé Moreau est à l'origine de cette grotte
Du bois du jardin des oliviers...
• Les objets, découverts durant les travaux, sont exposés dans une vitrine située dans le chœur.

• Les travaux ont été financés à 80% par le Conseil Départemental, les 20% restants se repartissent entre la commune et les dons.

• L'objectif a été de reconstituer la chaire telle qu'elle était au XVIIIe siècle. En effet, elle avait été déplacée et la replacer telle que les bâtisseurs l'avaient conçue importait aux amoureux du patrimoine. La réalisation de l'escalier y conduisant a été confiée au charpentier Hervé Charlassier, de même que la colossale porte d'entrée.


• Une habitante s'est chargée de repeindre les statues tandis qu'une artiste originaire de Brie sous Archiac offrira prochainement une sculpture de la Vierge à cette église que vous aurez plaisir à découvrir si vous ne la connaissez pas.

• Depuis le XIXe siècle, plusieurs collectes ont accompagné les travaux de restauration de l'église du village saintongeais de Brie-sous-Archiac : en 1860 les voûtes, en 1891 le campanile, en 1926 le clocher.

L'histoire de l'église contée par Hélène Surget (bulletin municipal 2014)

 2018 : Renaissance de l'église

Personnages ornant les chapiteaux

Parmi les vitraux, un hommage à Lourdes

Saint-Fort sur le Né : Jean-Paul Pinaud nous a quittés

C'est avec une profonde tristesse que nous avons appris le décès de Jean-Paul Pinaud à l'âge de 74 ans. Artisan mécanicien à Saint-Fort sur le Né, passionné par le monde de la moto et des machines à vapeur, il laissera le souvenir d'un homme bienveillant et authentique, porteur des valeurs humanistes.
Ses obsèques seront célébrées vendredi 20 septembre à 15 h en l'église de Verrières (16). L'inhumation aura lieu au cimetière de Sait-Fort sur le Né.
Nous adressons nos sincères condoléances à son épouse Joëlle, cruellement frappée par ce deuil brutal, et toute sa parenté.

A gauche de la photo, Jean-Paul Pinaud aux côtés de Cédric, jeune pilote moto
 - Recueillement à la chambre funéraire "Le Plassin" Gensac La Pallue : jeudi 19 septembre de 15 h à 18 h