mercredi 15 janvier 2020

Saintes/Réforme des retraites : rassemblements jeudi 16 et samedi 18 janvier

Communiqué des Unions locales CGT et FO de Saintes, de la FSU 17, de Solidaires 17 et de l'UNL17 qui appellent au retrait du projet de réforme des retraites, à la poursuite des assemblées générales sur les lieux de travail pour décider la reconduction de la grève débutée le 5 décembre, à un rassemblement samedi 18 janvier à 14 h devant le palais de Justice, suivi d'une manifestation. 


Jeudi 16 janvier, un rassemblement est prévu à 7 h 30 sur le rond-point de l'escargot, devant le lycée Bellevue, et une manifestation partira du Palais de Justice à 10 h 30 et se terminera dans les jardins de la mairie. « Le maire, candidat à sa succession, est soutenu par La République en Marche qui aide le gouvernement à faire passer cette réforme » souligne Michel Deshayes de la CGT.

Il sera possible de se restaurer à un barbecue préparé par les cheminots et les agents territoriaux. Une caisse de grève sera mise à disposition.

Jonzac : Inauguration de l'espace France services

UNE DES NEUF STRUCTURES DE CHARENTE-MARITIME LABELLISÉES EN JANVIER 2020

Jérôme Aymard, sous-préfet de Jonzac, référent départemental de l’accessibilité aux services publics, et Patrick Couillaud, président de la MSA des Charentes, inaugureront l’espace France services de Jonzac (rue du 8 Mai) jeudi 16 janvier.

Le réseau France Services souhaité par le Président de la République se met en place en Charente-Maritime. 9 structures ont été labellisées 1er janvier 2020 au terme d’un processus rigoureux pour vérifier que chacune des structures auditées réponde bien à un cahier des charges exigeant.

L’enjeu de ces structures : faciliter l’accès en proximité aux principales démarches administratives du quotidien aux citoyens en proposant un bouquet de services du quotidien (démarches administratives liées à la santé, la famille, la retraite ou l’emploi, aide au renouvellement des papiers d’identité, du permis de conduire et de la carte grise, des déclarations de revenus, appropriation du prélèvement à la source, accompagnement de l’usager dans l’accès au droit, de l’assurance maladie, de l’assurance retraite, des allocations familiales).

9 lieux d’accueil du public de Charente-Maritime sont labellisées réseau France services. Il s’agit de : la MSAP fixe de Tonnay-Charente, la MSAP mobile de Tonnay-Charente, le Pôle service de Saint-Jean d’Angély, la MSAP Maison Pop de Montendre, la MSAP MIS de Marennes, la MSAP de Cozes, l’antenne MSA de Jonzac, la MSAP postale de Saint-Martin de Ré, la MSAP postale de Médis.

Il s’agit d’une première vague de labellisation. D’autres suivront jusqu’en 2021 pour atteindre l’objectif d’une maison France Services par canton d’ici 2022. Chaque citoyen pourra ainsi trouver au moins une structure France Services à moins 20 minutes de son domicile.

Saintes : il était une fois la nuit de la lecture à la médiathèque départementale

La Nuit de la lecture aura lieu samedi 18 janvier de18 h à 21 h à la Médiathèque Départementale (34 rue de Chermignac) à Saintes


À  l’occasion  de  la  4ème édition   de   la « Nuit   de   la   lecture »,   la   Médiathèque   Départementale de  la  Charente-Maritime ouvrira  ses  portes  au  public  samedi  18  janvier  de  18 h  à  21 h.  Organisé par  le  Ministère  de  la  Culture,  cet  événement  national qui  se  déroulera  le  3ème week-end  de  janvier a pour ambition, depuis sa création, de célébrer partout et pour tous, le plaisir de la lecture.

UNE GRANDE FÊTE DU LIVRE PENSÉE POUR TOUS

Fort d’un succès populaire depuis sa création, la Nuit de la lecture a rassemblé lors de  sa   3ème édition 450000   participants   dans   près   de   2500   lieux   en   France et à  travers  le monde.  Cette manifestation nationale  a  pour objectif  de  mettre à l’honneur, le temps d’une soirée, la lecture sous toutes ses formes en fédérant l’ensemble des acteurs du livre (bibliothécaires,  libraires,  éditeurs,  auteurs) autour d’animations festives et ludiques. Placée  sous  le  signe des  partages, cette nouvelle édition sera l’occasion de susciter l’envie et le plaisir de lire... Et  de  favoriser la  transmission et  les  échanges entre les professionnels et les lecteurs, autour de la passion du livre.

SEUL OU ACCOMPAGNÉ, EN PYJAMA OU EN SMOKING, EN RIANT OU EN MUSIQUE... VENEZ !

S’inscrivant au cœur de cet événement national,  la Médiathèque  Départementale aura le plaisir d’ouvrir ses  portes  au  public, le  samedi  18  janvier  de  18h  à  21h. Les Charentais-Maritimes  pourront  profiter gratuitement  à  Saintes (rue  de  Chermignac) de  nombreuses  animations  autour  de  la  lecture,  de  jeux et d’ateliers ludiques, proposés par les agents du département. Des contes enchanteront petites et grandes oreilles, des jeux de société seront à  disposition  de  tous  ainsi  que  des jeux  vidéo  et  des  casques  de  réalité virtuelle... Exceptionnellement,    le    public    pourra    visiter et    découvrir la Médiathèque Départementale. Et pour les plus aventuriers, un escape game est proposé à partir de 12 ans sous réserve d’inscription à mediatheque.departementale@charente-maritime.frouau 05.46.95.04.07.
Durant   la   soirée,   les  visiteurs   pourront  également  s’associer  à un dîner participatif. En  Charente-Maritime,  en  plus  de la  Médiathèque Départementale,  plusieurs bibliothèques  proposeront des  animations spécifiques pour la Nuit de  la lecture. Parmi celles intégrées  au réseau de  la Médiathèque Départementale :
• La médiathèque de Saint-Palais-sur-Mer : soirée contes de 19h à 21h,
• La médiathèque de Haute-Saintonge à Jonzac : histoires pour les petits et les grands sous une «Yourte à lire» de 14 h 30 à 17 h 30, animations et jeux de 14 h à 22 h
• La bibliothèque de Le Thou : escape game de 17 h à 22 h (inscription obligatoire),
• La bibliothèque d’Andilly : après-midi contes de 16 h à 18 h et la soupe aux livres de 19 h à 22 h 30
• La médiathèque de Fontcouverte : La Nuit fantastique-enquête à la médiathèque à 18 h 30 et à 20 h 30 (inscription obligatoire).

Le sénateur Bernard Lalande soutient l’Université de La Rochelle

Le sénateur de Charente-Maritime, Bernard Lalande, a écrit en fin d’année dernière à Frédérique VIDAL, ministre de l’Enseignement Supérieur, la Recherche et de l’Innovation, afin de l’alerter sur la situation de l’Université de La Rochelle

 
Le sénateur est particulièrement vigilant quant au fonctionnement et aux projets de l’Université de La Rochelle et connait l’investissement de son Président, Jean-Marc Ogier pour cet établissement.

L’Université a un rôle hautement stratégique pour l’activité et l’emploi sur notre département et au-delà, en se positionnant à l’avant-garde des évolutions, qu’elles soient techniques, technologiques, sociales et même environnementales.

Notre territoire a la chance de bénéficier depuis plus de 25 ans d’une université de plein exercice qui joue pleinement son rôle en tant qu’ascenseur social pour des jeunes qui ne pourraient sinon accéder aux études supérieures, mais aussi de contributeur au développement des activités socio-économiques, en tant que vivier de recrutement et centre de ressources, de recherche et d’innovation.

Malheureusement, le manque de moyens, injustifié en comparaison avec les moyens alloués à des universités de même typologie, la fragilise structurellement d’année en année.

Par ailleurs, les besoins conjoncturels liés au projet de transformation majeur et innovant, entrepris depuis trois ans maintenant, n’étant pas annoncés, le risque est grand de ne pas le voir aboutir.

Cette Université joue pleinement son rôle sur le territoire. Le dynamisme de ses dirigeants, la créativité et l’innovation de ses équipes,  lui permettent de faire face aux enjeux de notre société et d’envisager un bel avenir pour ses étudiants.

C’est pourquoi Bernard Lalande a alerté la Ministre sur une situation critique dont les conséquences pourraient être dramatiques à terme pour l’Université, pour le département de la Charente-Maritime, et pour les jeunes de nos territoires.

Extrait de la lettre de communication du sénateur Bernard Lalande

Saintes : recensement de la population

Le recensement de la population est une enquête d’utilité publique obligatoire qui permet de connaître le nombre de personnes vivant en France et de déterminer la population officielle de notre commune. La participation des Saintais est essentielle et représente un devoir civique, simple et utile à tous. 

En ce début d’année, 1 264 foyers saintais ont été retenus par tirage au sort de l’INSEE.
6 agents recenseurs se rendront aux adresses tirées au sort par l’INSEE entre le jeudi 16 janvier et le samedi 22 février 2020. Les agents recenseurs seront obligatoirement munis d’une carte officielle.

Les foyers retenus ont reçu récemment un courrier les informant de leur participation.

Les agents recenseurs qui viendront au domicile des Saintais leur remettront des documents à remplir ou des codes leur permettant de répondre directement par internet sur le site : www.le-recensement-et-moi.fr.

Ils sont tenus au secret professionnel et les réponses des interviewés sont strictement confidentielles.

ATTENTION : le recensement est une démarche gratuite pour laquelle aucune somme d’argent ne peut être réclamée.

En cas d’interrogations complémentaires, les personnes recensées peuvent joindre le coordinateur communal ou son adjoint au 05 46 92 34 45 du lundi au vendredi de 8 h 30 à 12 h 15 et de 13 h 15 à 17 h 30.

• Les agents recenseurs

Patrick Vigent
Christophe Chevillon
Florian Bernard
Isabelle Gervier
Martine Asseline
Sylvie Blanchard