vendredi 23 juin 2017

Festival Free Music à guichet fermé : 24000 festivaliers attendus

C'est ce soir, vendredi, que le festival Free Music ouvre ses portes à Montendre, entre lac et forêt, avec une programmation savamment concoctée par Samuel Vincent et ses amis. Les organisateurs ont le moral au beau fixe : la totalité des billets, soit 24000, a été vendue, ce qui veut dire qu'on ne pourra pas accueillir les retardataires. Après une fréquentation de 14000 en 2015, puis de 18000 en 2016, 2017 va percer les plafonds. La date en juin est bien choisie puisqu'elle ne concurrence pas d'autres manifestations et les épreuves du Bac sont terminées, donc tout va bien !

Vendredi après-midi, on se prépare !
 • Le plateau du vendredi 23 juin :


• Samedi 24 juin



Au fil des années, le Free Music s'est imposé comme un festival où il faut être. Cette notoriété, on la doit aux responsables qui ne choisissent pas les groupes par hasard et selon la formule expérimentée par Samuel Vincent, « on travaille sur les émotions du public » en commençant par du reggae, du folk, puis on coule doucement mais sûrement vers l'électro et des sons qui frappent jusqu'à l'écorce des pins !
Durant les deux jours, entre 500 et 600 personnes (techniciens, agents, bénévoles) assurent le bon déroulement du festival, sa sécurité aussi. Sur le site, de nombreux facteurs de risque sont à prendre en compte, les dangers liés aux incendies, au plan d'eau, la proximité de la voie ferrée. Chacun est averti et donc censé être prudent d'autant que la jeune génération, sensible à l'environnement, est plutôt écoresponsable ! « Quand le festival et terminé, les lieux sont impeccables. Nous y veillons » souligne Samuel Vincent.

Samuel Vincent, programmateur du Festival
Et maintenant, plein Free à tous les participants !

FESTI’MôMES, la fête des activités péri-éducatives le 5 juillet à Saintes

La Communauté d’Agglomération de Saintes organise Festi’mômes mercredi 5 juillet de 13 h 30 à 18 h au Jardin Public. Festi’mômes est la fête des activités péri-éducatives organisées dans les accueils périscolaires du territoire.


L’évènement permet de faire découvrir l’éventail de l’offre proposée toute l’année aux enfants. La liste des activités prévues pendant Festi’mômes est longue : baby-gym, zumba, tennis, escrime, volley, sarbacane, hip hop, chant, atelier du goût, cirque, art du cinéma, conte, sculpture sur ballon, arts martiaux médiévaux, course d’orientation, langage des signes, ludothèque, flag rugby, aquarelle, atelier bio diversité, arts plastiques…
Nouveauté de cette année, deux ateliers parents/enfants seront proposés : un atelier maquillage et un atelier bricolage. Toutes les activités sont gratuites. Elles sont ouvertes à tous.
Les personnes désireuses d’obtenir des renseignements complémentaires peuvent contacter le service éducation–enfance–jeunesse au 05.46.98.23.50.

25 juin: rendez-vous de la moto en Charente-Maritime

Dans le cadre des actions de prévention et d'éducation de sécurité routière en direction des usagers de la route les plus vulnérables et notamment les deux roues motorisées, le « Rendez-vous de la moto » est organisé dans le département dimanche 25 juin à partir de 10 h au Parc des Expositions de La Rochelle 1 Rue Henri Barbusse


Organisée par la coordination sécurité routière de la Charente-Maritime, en lien avec ses partenaires (forces de l'ordre, associations, partenaires privés), cette journée a pour objectif de fédérer, à l'échelle départementale, les initiatives locales en matière d'éducation et de sensibilisation des usagers de deux roues. Des ateliers pédagogiques et pratiques seront organisés, avec mise en situation de conduite et exercices sur piste, rappel de la réglementation, présentation des équipements de protection, tests d'auto-analyse des connaissances, et remise de lots, dont un stage de perfectionnement en école des motocyclistes de la police nationale.

Jonzac : Des piqûres à l'origine de la fermeture de la base de loisirs

La fermeture du plan d'eau de la base de loisirs de Jonzac provoque des réactions et c'est bien naturel. Que s'y passe-t-il pour que la mairie prenne un arrêté d'interdiction de la baignade ? 


En fait, plusieurs personnes venues y faire trempette sont ressorties avec des piqûres suffisamment préoccupantes et des démangeaisons pour se présenter aux urgences du CH de Jonzac. Ces réactions cutanées ont forcément retenu l'attention des responsables qui ont pris les dispositions qui s'imposent. Des analyses de l'eau ont été faites qui ne donnent aucun signe alarmant pour l'instant. A la demande de l'ARS, des examens complémentaires seront effectués en fin de semaine et au début de l'autre pour mieux apprécier la situation. Si la qualité de l'eau ne semble pas être remise en cause, de quoi s'agit-il ? En raison des fortes chaleurs, des insectes peuvent être à l'origine de ces piqûres, des moustiques en légion par exemple.
On en saura plus dans les jours qui viennent. Pour l'instant, la baignade est donc interdite à la "lagune", ce qui n'empêche pas le public d'y faire un tour et d 'y manger un morceau puisque le restaurant est ouvert !

Saintes : Dépit amoureux ? Il blesse grièvement son ex-petite amie qui se trouve « entre la vie et la mort » au CH de Poitiers

L'affaire fait grand bruit à Saintes et à Chaniers, commune dont la victime est originaire. Mardi en fin de journée, sur le parking du Grand Coudret, un automobiliste âgé de 21 ans, originaire de Pons, manifestement énervé, semble avoir foncé sur son ex-petite amie, étudiante à La Rochelle, qui se trouvait juste devant son véhicule stationné, aux côtés d'un autre homme.

C'est sur le parking du Grand Coudret qu'a eu lieu ce terrible accident
L'impact a été terrible et la malheureuse jeune femme a été très grièvement blessée aux jambes avec atteinte à la veine fémorale. Devant son état, après avoir été prise en charge par les pompiers et le SMUR de Saintes, elle a été transférée au CH de Poitiers par hélicoptère de la Sécurité Civile où elle a été plongée dans un coma artificiel. Opérée pendant sept heures hier, « elle serait entre la vie et la mort » soulignent des proches qui ont du mal à comprendre comment on peut en arriver à de telles situations.

Appréhendé, le conducteur a d'abord déclaré qu'il s'agissait d'un accident, thèse que le Parquet a considérée comme peu crédible, penchant pour un acte intentionnel compte-tenu des témoignages qui ont été recueillis sur place. Placé en détention provisoire, mis en examen, il a été entendu pour tentative d'homicide volontaire par le Pôle criminel de La Rochelle. Son véhicule sera expertisé pour déterminer, entre autres, la vitesse à laquelle il a foncé sur son amie âgée de 20 ans. Amie qu'il n'arrivait pas, apparemment, à oublier. Toutefois, aucun dépit amoureux ne peut justifier qu'on anéantisse des existences, celle d'une jeune fille qui commençait la sienne, celles de ses parents, de sa famille et ses amis ébranlés par un tel drame.