mardi 26 janvier 2021

Nouvelle-Aquitaine : Guide interactif sur les usages innovants des sites patrimoniaux et historiques

Comment le numérique peut-il se mettre au service du patrimoine ? La Région Nouvelle-Aquitaine explore cette question dans un e-book interactif réalisé par son service Numérique culturel en association avec {CORRESPONDANCES DIGITALES]. Destinée à tout opérateur culturel, touristique ou numérique qui souhaite développer un projet numérique culturel sur son territoire, cette publication analyse les différents apports du numérique dans les projets de médiation à travers une série d'articles, d'interviews et de fiches projets. Elle s'adresse également au grand public qui souhaite découvrir les lieux patrimoniaux innovants en Nouvelle-Aquitaine.

Depuis le printemps dernier, l'ensemble du secteur culturel se trouve ébranlé par les soubresauts de la pandémie et les restrictions qui s'imposent à tous les lieux de diffusion de la culture. Cependant, si cette crise affecte négativement l'activité de nombre d'opérateurs culturels, elle agit parallèlement comme un révélateur et un accélérateur de nouvelles pratiques dont on peut penser que certaines vont s'inscrire dans la durée.

Pour contribuer à la connaissance et la diffusion de ces nouveaux usages, et parce qu'elle est active sur l'accompagnement de ces développements numériques, la Région Nouvelle-Aquitaine a souhaité mettre en valeur les usages pertinents qu'offre le numérique. Un partenariat entre le service numérique culturel de la Région Nouvelle-Aquitaine et {CORRESPONDANCES DIGITALES] a ainsi abouti à la rédaction d'articles publiés en ligne via le site numerique-culturel.fr et regroupés sous forme d'e-book compilant réflexions, retours d'expériences, interviews et fiches projets.

Ces publications se penchent sur les apports et limites du numérique tant du point de vue des publics que des pratiques professionnelles : le numérique contribue-t-il à mieux accueillir et orienter les visiteurs d'un lieu culturel (chronique 1), restituer des impressions sensorielles et visuelles (chronique 2), reconstruire un patrimoine invisible ou disparu (chronique 3), mettre en récit ou enchanter le patrimoine (chronique 4), développer le jeu et l'interaction (chronique 5), éduquer et faire participer les publics (chronique 6) ?

 Le service du Patrimoine du Conseil régional a, depuis quelques années déjà, intégré les nouveaux usages dans ses dispositifs de recherche, de conservation et même de médiation. Plusieurs initiatives développées en Nouvelle-Aquitaine sont d'ailleurs mises en avant dans ce guide : la reconstitution 3D de la maison de Pierre Loti à l'Hôtel Hèbre-de-Saint-Clément (17), la mise en place d'expériences sensorielles enrichies pour matérialiser une diversité de savoir-faire liés à la tapisserie (Cité internationale de la tapisserie à Aubusson) ou à la culture vinicole (Cité du Vin à Bordeaux), la visite interactive et numérique proposée par le Centre international de l'art pariétal - Lascaux IV (24), l'application mobile du château de Châlucet (87) qui permet de visualiser des éléments architecturaux détruits (87), le film 3D proposé sur le site web du château de Bonaguil (47) qui donne accès à des vues inédites et inaccessibles, les mises en scène immersives des Bassins de lumières à Bordeaux (33) ou des Voyages sonores proposés à l'Abbaye aux Dames de Saintes (17), des expériences ludiques et interactives comme l'escape game virtuel conçu par le Centre François-Mauriac (33) et l'application mobile Monster Party du musée Sainte-Croix de Poitiers (86)...

 Pour Alain Rousset, président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, « la réalisation d'un document désormais pérenne et complet sur les usages numériques patrimoniaux développés en Nouvelle-Aquitaine est une étape supplémentaire pour poursuivre une réflexion professionnelle et territoriale déjà riche ».

Cet e-book interactif est téléchargeable gratuitement depuis le site du service numérique culturel de la Région Nouvelle-Aquitaine : https://www.numerique-culturel.fr/usages-et-pratiques-numeriques-museales-et-patrimoniales-en-nouvelle-aquitaine

Saintes : Rendez-vous en ligne pour simplifier les démarches administratives des usagers

CARTE D’IDENTITÉ, PASSEPORT...

Pour faciliter les démarches des usagers, la Ville de Saintes met en place la prise de rendez-vous en ligne.

Carte d’identité, passeport, première demande, renouvellement, perte, vol, etc : à partir du 1er février 2021, il sera désormais possible de prendre rendez-vous aux horaires proposés et les usagers auront également connaissance des pièces à fournir lors de leur rendez-vous.

• Vous trouverez ce lien à partir du 1er février en vous connectant sur le site internet de la ville de Saintes dans l’onglet « Démarches en ligne » (https://www.ville-saintes.fr/saintes-et- vous/mes-demarches/carte-didentite-passeport/).

samedi 23 janvier 2021

La progression de la circulation du Covid-19 se poursuit en Nouvelle-Aquitaine

 ARS : Point de situation Covid-19 en Nouvelle-Aquitaine

> Situation épidémiologique

 La progression de la circulation du Covid-19 se poursuit en Nouvelle-Aquitaine avec une augmentation du taux d’incidence et du taux de positivité alors que le taux de dépistage reste relativement stable.

En semaine 2 (du 11 au 17 janvier), le nombre de nouveaux cas confirmés de COVID-19 a augmenté (9066 nouveaux cas confirmés dans la région). Le taux d’incidence a fortement augmenté (+ 15,3 points, soit une augmentation de 11 %), avec un taux atteignant 151,1 pour 100.000 habitants. Cette hausse est observée dans toutes les tranches d’âge, particulièrement chez les 75 ans et plus où ce taux a progressé de 30 % et est désormais le taux le plus élevé (199,6/100 000).

Le taux de positivité poursuit son augmentation avec un taux de 5,8 % en semaine 2 contre 5,2 % en semaine 1. Le taux de positivité reste le plus élevé chez les 0-14 ans avec un taux de 7,6 % ; il a toutefois baissé dans cette classe d’âge alors qu’il a augmenté chez 75 ans et plus (6% en semaine 2 contre 4,9 % en semaine 1).

 En semaine 2, le taux de dépistage est resté relativement stable avec  2 620 tests réalisés pour 100.000 habitants contre 2 590 pour 100 000 en semaine 1. 

Vaccination

Dès l’ouverture de la vaccination au plus de 75 ans le 15 janvier, les créneaux proposés pour les prises de rendez-vous en ligne ont été très rapidement réservés et certains n’ont donc pas pu s’inscrire comme ils le souhaitaient.

Pour l’heure, il est inutile de se rendre dans les hôpitaux ou dans un centre de vaccination sans un rendez-vous préalable. Pour obtenir un rendez-vous, il convient de s’inscrire directement via les liens disponibles sur le site sante.fr ou d’appeler le 0800 009 110, dès que de nouveaux créneaux seront proposés.

L’ARS et tous les acteurs de cette campagne de vaccination mettent tout en œuvre pour améliorer la situation et permettre au plus grand nombre, dans le cadre des publics prioritaires, d’accéder à la vaccination en fonction de l’approvisionnement en vaccins.

 A ce jour, 119 centres de vaccination sont ouverts en Nouvelle-Aquitaine, soit plus de 10 % des objectifs nationaux.  La région Nouvelle-Aquitaine est la 3ème région qui vaccine le plus (après Bourgogne-Franche-Comté et Normandie). 89 139 Néo-Aquitains ont été vaccinés.

jeudi 21 janvier 2021

UDAF : Ouverture d'un dispositif de médiation pour aidants et aidés

En complément de son activité classique de médiation familiale (divorce, séparation, liens intergénérationnels, difficultés liées à la recomposition familiale, succession), l’Union Départementale des Associations Familiales (UDAF) de Charente-Maritime ouvre un espace de médiation spécifique pour les aidants et les aidés pour les situations de désaccord ou de conflit liées au handicap ou la dépendance d’un proche

L’UDAF propose un accompagnement personnalisé par un médiateur familial, professionnel spécialisé, diplômé d’état, permettant de renouer le dialogue, gérer les conflits et trouver des solutions adaptées aux besoins de chacun : entrée en établissement, conflits de fratrie, obligation alimentaire, organisation de l’aide à domicile, décision d’une mesure de protection juridique…

 Le processus de médiation débute par un entretien d’information, gratuit, suivi de séances individuelles, conjointes ou familiales, dont le tarif est évalué selon le niveau de revenus (selon un barème conventionné avec la Caisse d’Allocations Familiales)

• Pour toute demande de renseignement ou prise de rendez-vous, Lydie Cueille se tient à disposition par téléphone au 06 32 77 26 60. 

Adaptation au changement climatique et transition écologique : Néo Terra au cœur d'un partenariat entre le Département de la Charente et la Région

Alain Rousset, président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, et Jérôme Sourisseau, président du Conseil départemental de la Charente, accompagné de Marie Henriette Beaugendre vice-présidente en charge de l'Environnement et de la préservation des ressources, ont signé une convention-cadre Néo Terra, mercredi 20 janvier à la Communauté d'agglomération de Grand-Cognac 

Adoptée par les élus de la Région en juillet 2019, Néo Terra est la feuille de route du Conseil régional dédiée à l'accélération des transitions environnementale et climatique.

De son côté, le Département de la Charente a adopté la convention Néo Terra lors de sa commission permanente du 4 décembre 2020, identifiant dans la démarche un réel intérêt pour les 38 projets dont il est maître d'ouvrage, en parfaite cohérence avec les ambitions de la feuille de route régionale.

Avec cette nouvelle convention-cadre, approuvée par le Conseil régional le 17 décembre dernier en séance plénière, le partenariat entre la Région et le Département de la Charente est renforcé, faisant du dynamisme économique et social des territoires un facteur d'engagement concret dans la lutte et l'adaptation au changement climatique.

Ce partenariat stratégique s'appuie sur les projets et coopérations initiées dans le cadre de la politique contractuelle territoriale de la Région, ainsi que sur les politiques sectorielles associées aux ambitions de Néo Terra.

La convention précise les modalités de ce partenariat pour opérer le changement de cap vers un modèle économique et social climato-compatible et éco-responsable, performant, juste et respectueux de l'environnement.

Enfin, le parrainage de l'Association des Savoir-Faire du Cognac par la Région a été acté à cette même occasion, l'objectif étant de faire inscrire ces savoir-faire au patrimoine immatériel de l'Unesco.