mardi 14 août 2018

Ce soir à Jonzac, feu d'artifice et bal populaire !

Vacanciers, curistes, Jonzacais, tout le monde se retrouve le soir du 14 août à la base de loisirs de Jonzac pour le deuxième feu d'artifice de l'été.


A 23h, le ciel jonzacais s'illumine et les plans d'eau de la base de loisirs reflètent ce ciel aux mille feux. Le traditionnel bal populaire gratuit poursuit cette soirée festive avec Myriam et son orchestre. Petits et grands peuvent danser, s'amuser sur les airs les plus célèbres.

Dès 20h, le restaurant de la base de loisirs propose un menu unique lors du repas dansant. Pensez à réserver au 05 46 48 21 94

Festival Eurochestries Jonzac/Pons : plus de 15000 spectateurs ont applaudi les jeunes musiciens

Du 30 juillet au 12 août derniers, la 29ème édition des Eurochestries a réuni des orchestres de jeunes musiciens venant des quatre coins du monde, Mexique, Chine, Ukraine, Russie, Estonie, Québec, Espagne et France. « C'était grandiose ! » s'exclame Claude Révolte, président des Eurochestries qui "souffle" après des journées non stop où l'organisation était à son top niveau. Retour en images sur ces moments d'émotion avec le photographe (de talent) Jacky Berthelot



Selon la tradition, les cérémonies d'ouverture et de clôture se déroulent à Pons et Jonzac, mais l'originalité de ce festival réside en l'ouverture aux communes. En effet, chacune d'elles peut accueillir un groupe, ce qui constitue un événement dans les petites localités ! 50 concerts ont été organisés en Charente-Maritime, Charente et Gironde. L'édition 2019 a rencontré un large succès en drainant quelque 15000 spectateurs : « la fréquentation est en augmentation. A Jonzac, l'ouverture du centre des congrès permet d'accueillir un plus grand nombre de participants et 1200 personnes étaient présentes au donjon de Pons samedi dernier. De nombreux concerts ont eu lieu à guichets fermés et aux Carmes par exemple, il y avait un monde fou. J'ajoute que ce sont des chiffres réels ! » souligne Claude Révolte qui remercie les salariés contribuant à la bonne marche du festival (une quarantaine) ainsi que les bénévoles (une quarantaine également). Sur le département, ce chiffre atteint 200 environ.

Les Eurochestries, qui fêteront leurs trente ans en 2019, sont unanimement appréciées tant pour la qualité des groupes que par l'esprit qu'elles symbolisent : la jeunesse, la fraternité, l'échange et bien entendu la musique.  « Les groupes ont joué le jeu. Le rendu final a été exceptionnel grâce au travail de Louis Lavigueur, chef d'orchestre professionnel de Montréal, qui a mené les répétitions et veillé à l'équilibre artistique aux côtés d'Anne Bernard et de moi-même. Nous avons reçu huit chefs d'orchestre. La formation de jeunes Chinois n'est restée que quatre jours en raison d'une tournée et nous la remercions d'être venue en Haute-Saintonge. Les prestations des Russes et des Mexicains ont été très festives ». A la question : comment encadre-t-on un festival de cette importance ? Claude Révolte reste modeste : « il faut apprendre à maîtriser, déléguer, proposer un agencent harmonieux et surtout à ne pas prendre la grosse tête ! ».

A droite de la photo Claude Révolte et Anne Bernard, responsables des Eurochestries. Engagés, volontaires, humanistes, bienveillants et formidablement courageux
En 2019, rançon du succès, un festival Eurochestries se déroulera à Saint-André de Cubzac tandis que la Charente prendra son envol. Le conseil d'administration sera étendu à la Nouvelle-Aquitaine. Pas question de refuser un orchestre, il s'agit simplement de s'organiser. Et le président de conclure : « 2018 a été une belle réussite sur tous plans, humains, artistiques, culturels. Cette année, j'ai pris un peu de recul et n'ayant pas la tête dans le guidon, cela m'a permis de mieux cerner les améliorations qui peuvent être apportées. Nous avons encore beaucoup à faire, à commencer par le développement du mécénat ». D'autant que 2019 sera une année particulière. L'aventure Eurochestries poursuit sur sa lancée !

La formation chinoise venant de Pékin
• Soirée de clôture au centre des congrès de Jonzac

Salle comble pour la clôture des Eurochestries à Jonzac

• Premier concert de clôture au centre des congès de Jonzac, aboutissement pour les jeunes musiciens de dix jours de répétitions intensives pour offrir le meilleur d'eux-mêmes dans deux orchestres internationaux avec des chefs de différentes nationalités. Ce qui prouve que la musique a un langage universel et aucune frontière : un exemple à méditer !





Les chefs d'orchestre distingués
Les Eurochestries, une grande famille !
• Soirée de clôture à Pons



Claude Révolte et Louis Lavigueur qui dirige à Montréal plusieurs orchestres et chœurs  



Concert de légende au pied du donjon

Un monde fou, fou, fou...







Feu d'artifice pour finir la soirée en beauté !


PHOTOS © JACKY BERTHELOT  
RETROUVER TOUS SES REPORTAGES SUR SA PAGE FACEBOOK

Mortagne : Fête du port et grande brocante dimanche 19 août

La fête du port dimanche dernier



Epreuves nautiques dans l'estuaire

Ann-Sofie Stragier, propriétaire de la Minoterie et Hector Mossant, mémoire de la région (canotage et pilotage dans l'estuaire de la Gironde, membre du Conservatoire Blaye), également passionné de généalogie !
Passion Mortagne !
Les prochains rendez-vous

• EXPOSITION A L’ATELIER BROCANTE DE LA MINOTERIE
Tout l’été, diverses expositions à l’Atelier Brocante de la Minoterie
28 bis quai de l’estuaire
Contact : 05 46 74 38 71


La brocante de la Minoterie : un lieu unique dans la région !

La "cantine" avec Vanessa et Benjamin
Sculpture de Zarco (actuellement en exposition)
• BALADE DU MOUTONNIER
MERCREDIS 15 – 22 – 29 AOÛT
Vivez un moment nature au milieu des marais estuariens, accompagné des ânes bâtés pour le portage des enfants ; venez à la rencontre du moutonnier et de son troupeau.
Balade de 2h30 avec la participation de Thierry Gaussinel et des moutonniers de l'estuaire.
D'avril à octobre, tous les jours sur réservation et pendant l'été, tous les mercredis de 10h à 12h30
Contact Anestuaire : 05 46 90 50 91

• POT D’ACCUEIL DES VACANCIERS
MERCREDI 22 AOÛT
Par la Mairie ; dégustation de produits locaux, présentation de Mortagne et des manifestations de la semaine. De 11h30 à 12h15 devant l’office de tourisme ou sur le port
Renseignements  Office de tourisme au 05 46 08 17 66

• VISITE D’UNE EXPLOITATION VITICOLE
MARDIS 21 AOÛT à 17h
En période estivale, mardi 21 août à 17 heures, Le Domaine des Princes à Mortagne propose une visite de et chai avec dégustation et animation ludique pour petits et grands.
2,50 €/personne et gratuit pour les enfants
Renseignements Domaine des Princes  (2 le Rigaleau) :
06 72 07 47 48 / 06 81 96 48 40 / 05 46 92 74 41

• DÉCOUVERTE DES MARAIS ESTUARIENS ET DES OISEAUX MIGRATEURS
JEUDIS 16 - 23 AOÛT 
Sorties animées par BioSphère Environnement et le Conservatoire Régional des Espaces Naturels de Poitou-Charentes. Découverte d'un marais pâturé (site du Conservatoire du Littoral), de l'intérêt de ces espaces pour la biodiversité et découverte des oiseaux migrateurs avec l’équipe de recherche de BioSphère Environnement conduisant les travaux de baguage et de suivis des migrations sur l’estuaire. Parcours de 3km, prévoir chaussures de marche. Annulé en cas de pluie. Gratuit, 3h, 15 pers. max, réservation obligatoire au Parc de l’Estuaire au 05 46 23 77 77.

• FESTIVAL DES JEUDIS MUSICAUX
JEUDI 16 AOÛT
21H à l’Eglise Saint Etienne
Quatuor Ebène et Pierre Génisson à la clarinette

• SOIRÉE DES CABANES
SAMEDI 18 AOÛT
Organisée par l’association des cabanes, Quai des pêcheurs
Renseignements et réservations : 06 60 86 20 98

• BROCANTE DE LA SAINT FIACRE
DIMANCHE 19 AOÛT
Organisée par Le Collectif de Brocanteurs de l’Atelier Brocante de la Minoterie, toute la journée sur le port de Mortagne. Animation musicale.
Buvette et restauration sur place.
3 € le ML.
Renseignements & inscriptions :
Office de tourisme au 05 46 08 17 66 / 06 87 76 30 66 / 06 71 75 85 74

lundi 13 août 2018

Platanes de la place Saint-Pierre : des élus réagissent

Bien qu'aucune décision n'ait été prise par la municipalité, la perspective d'abattre les platanes de la place Saint-Pierre suscite de nombreuses réactions en faveur de ces arbres auxquels sont attachés les habitants. Nous avons demandé à des élus quelle était leur position sur le sujet :



• Marcel Ginoux, maire adjoint chargé des espaces verts : 

« Actuellement en vacances, je n'ai pas pris connaissance de ce dossier initié par Jean-Philippe Machon. Je pense que la rangée de platanes le long de la cathédrale Saint-Pierre contribue au verdissement de l'édifice, mais un projet global de réaménagement ne pourra se faire qu'avec l'avis de l'Architecte des Bâtiments de France. Il y aura donc une véritable concertation.

• Dominique Deren, élue de la majorité : 

Je n'étais pas au courant de cette affaire, mais le sujet avait été évoqué il y a un an environ. Certains arbres bouchaient la vue, semble-t-il. Je suis contre l'abattage de ces platanes. Je peux être élue sans pour autant être stupide ! Je ne cache pas ma position et j'estime avoir le droit de m'exprimer publiquement. On accuse ces platanes - qui ne semblent pas être malades - de verdir la cathédrale et d'attirer les étourneaux. Il existe des moyens, et pour lutter contre les étourneaux, et pour entretenir les arbres et les murs des monuments. La beauté d'une ville, c'est de posséder des espaces verts. Nous sommes nombreux à le penser.
Aujourd'hui, on ne veut plus que les chiens aboient, que les cloches des églises sonnent, il faut couper les arbres en raison des étourneaux : dans quel monde vivons-nous ?

• Gérard Desrente, maire adjoint de Saintes : 

Personnellement, je pense qu'il faut abattre ces platanes d'une quarantaine d'années. Les étourneaux sont une vraie nuisance pour les habitants et les commerçants du marché Saint-Pierre. Pour l'instant, il n'y a pas de projet particulier sur cette question. Avant toute décision, il faut avoir des précisions et s'informer auprès de spécialistes. Par ailleurs, un arbre de cette hauteur peut être dangereux pour les passants s'il vient à tomber. C'est déjà arrivé avenue Gambetta causant la mort d'une personne...

• Renée Lauribe Benchimol, élue de l'opposition : 

Je suis contre l'abattage des platanes parce qu'on peut effrayer les étourneaux - qui provoquent effectivement des nuisances dans le quartier - par différents moyens (dont les ultrasons). La protection de l'environnement est essentielle au cœur des villes. Les arbres diminuent la chaleur et ils sont bien utiles lors des épisodes de canicule. Si on coupe les platanes de Saint-Pierre, la surface réfléchissante du béton sera augmentée et la perméabilité du sol diminuée. Prenons l'exemple de la place Bassompierre, devenue très minérale, elle est beaucoup plus exposée à la chaleur qu'autrefois !
 En ville, la présence d'arbres rafraîchit l'atmosphère et quand il fait très chaud, le "gain" peut être d'une douzaine de degrés.
De plus en plus d'agglomérations créent des surfaces pour y mettre du gazon ou des fleurs. Certaines n'hésitent pas à modifier les trottoirs pour y planter des massifs qui permettent à l'eau de pénétrer dans la terre et non de dévaler sur le béton. A ce sujet, je me demande dans quelle mesure Saintes peut garder ses 4 étoiles aux Villes et Villages fleuris si elle supprime des arbres. De tout cela, il sera question au prochain conseil municipal mercredi 26 septembre.

• Alain Bougeret, ancien conseiller général de Saintes (répondant à l'article du journal Sud-Ouest) :

« Mr le Maire, la plantation des platanes de la place St Pierre a été effectuée lors de la réalisation du parking et de la résidence St Pierre durant la période1975/1976/1977, alors que j'étais adjoint au maire en charge de l'urbanisme et des travaux. Cette plantation de platanes, arbres emblématiques de Saintes Mediolanum, a été effectuée pour agrémenter et végétaliser le quartier (comme place des Récollets et place Blair), fournir de l'ombrage indispensable et surtout réduire l'écoulement souterrain et la pression des eaux de ruissellement en amont du parking St-Pierre. Qu'une taille douce de ces arbres soit nécessaire, c'est possible ? Mais rien ne justifie un abattage inapproprié d'un élément du patrimoine urbain de notre ville ! ».

Concert d'orgue en la cathédrale Saint-Pierre : Cédric Burgelin et Hélène Garbaye offrent un concert magnifique

Fin juillet, le public réuni en la cathédrale Saint-Pierre a vécu un moment privilégié. Au programme, le concert d'orgue et de danse a été bien plus qu'une "consolation", le titre du nouveau CD de l'organiste Cédric Burgelin. Il a constitué l'un de ces rendez-vous où la musique et le mouvement rejoignent l'éternelle espérance


Le 29 juillet, Cédric Burgelin, artiste qu'on ne présente plus, a interprété J.S. Bach aux orgues de la cathédrale Saint-Pierre. Un nombreux public était présent, heureux d'être face au musicien, une initiative à saluer des organisateurs.
L'organiste présentait son 3e CD dédié à Bach qu'il a réalisé grâce à l'aide de deux passionnés, Jean-François et Sabine Bichon, qui l'ont soutenu dans sa démarche. Le projet a été établi volontairement sur une durée de plusieurs années afin de suivre la maturité de l'interprétation suivant différentes périodes de la vie. L'art de Bach est un chemin en forme de questionnement : c'est l'approche intime de ce triptyque.

Cédric Burgelin est titulaire des grandes orgues de Saintes et enseignant. 
Il est également professeur de clavecin

Cédric Burgelin a joué les morceaux qui figurent sur son 3ème CD 
enregistré le 20 octobre 2017 à Saintes
Un écran géant, installé dans la nef, a permis de découvrir le jeu des claviers,
 filmé par le cameraman Nico Mituku
Le concert était accompagné par la danseuse Hélène Garbaye qui traduit par l'expression corporelle les émotions que suscite la musique. Message tantôt aérien, léger comme le chant d'un oiseau, tantôt poignant, comme vous prenant dans les rets d'un monde en perplexité ou exaltant, s'envolant vers les voûtes séculaires de l'édifice.
Saluons cette belle prestation, les artistes bien sûr et l'association Apcos qui permettent à ces orgues de nous offrir une réelle évasion.

Hélène Garbaye a fondé la compagnie Elea Maugis et elle anime des ateliers. 
« J'entre dans l'immense étendue du son et de sa résonnance » explique-t-elle.

Un ange !


Hélène Garbaye a improvisé des chorégraphies sur les morceaux interprétés par Cédric Burgelin
• Discographie disponible : Au-delà du silence (Bach 1er volet), Epures méditatives et mondes en devenir (Bach 2ème volet), Consolation (Bach 3ème volet), D'orgue et de lumière (Bach, Boëllmann, Mozart).

• Apcos (Association pour la Protection, la Connaissance et le Chant des Orgues de Saintes), est une association de professionnels et d'amateurs d'orgue basée à Saintes. Elle diffuse régulièrement des informations sur son blog  https://apcossaintes.blogspot.com/
L'un de ses objectifs est de recueillir des fonds pour restaurer les orgues de Saint-Vivien.

L'ovation à Cédric Burgelin
Dans le public, Annie Libaud, M. et Mme Bleynie avec leurs amis de Houston au Texas (USA)
A noter sur vos tablettes