mardi 21 mai 2019

Lycée Jean Hyppolite/Jonzac : vendredi 24 mai, une heure pour le climat de 11 h à 12 h

Les élèves du lycée Jean Hyppolite s'associent à la grève mondiale pour le climat vendredi 24 mai

Vendredi 24 mai, se déroulera la grève mondiale pour le climat, appel lancé par de nombreuses ONG, associations et l'Affaire du Siècle. De 11 h à 12 h, devant le lycée de Jonzac, les élèves, les enseignants et les personnels de l'établissement se réuniront pour contester face à l'inaction des gouvernements et manifester l'envie des lycéens d'être plus écoutés car ils sont « une réelle source d'idées novatrices ». Durant cette "heure pour le climat", différentes interventions auront lieu. N'hésitez pas à les rejoindre.

Vincent Lambert : réaction de Mgr Colomb, évêque de La Rochelle et Saintes

Réaction de Mgr Georges Colomb, évêque de La Rochelle et Saintes, au sujet de la situation de Vincent Lambert :


« L’arrêt de la cour d’appel vient redonner la vie ! Quelle curieuse époque ! Les réformes du droit de la famille, du droit de la filiation ont conduit le juge à intervenir de plus en plus dans la vie de celle-ci. Il intervient également d’une manière particulièrement importante aujourd’hui. La décision des juges d’appel est capitale. Elle nous réjouit. Elle nous montre aussi que la vie des personnes handicapées dans notre pays tient à un fil ! La conscience professionnelle des juges, leur sagesse, l’indépendance de la magistrature sont une bonne chose. Ceci ne saurait nous dispenser de rappeler que l’homme n’a pas le droit de jouer à l’apprenti sorcier. Nourrir et soigner un être humain, ce n’est pas de l’acharnement thérapeutique. L’homme a été créé à l’image et à la ressemblance de Dieu, ne l’oublions pas. La vie doit être respectée ! ».

Championnat de France de beach-volley féminin : Ça va beacher à Saintes samedi et dimanche !

Laura Longuet et Pendula Haragova, championnes de France en titre, 1ère étape France Beach Volley Séries à Montbéliard
Pour la 2ème année consécutive, le club du Saintes Volley-Ball s'est porté candidat auprès de la Fédération Française de Volley Ball pour l'organisation d'une étape du championnat de France de beach - volley féminin.

Bonne pioche pour le SVB dont l'équipe séniors féminine, sacrée il y a peu championne de Nouvelle - Aquitaine, retrouvera l'an prochain le championnat de France de Nationale 3 4 ans après l'avoir quitté. Puisque la Fédération a renouvelé sa confiance en retenant de nouveau la candidature du club de la capitale saintongeaise.
Comme en juillet 2018, ces samedi et dimanche, le stadium du COSEC des Boiffiers de Saintes va donc faire peau neuve le temps d'un week-end. Tribunes et écran géant pour la retransmission des matchs de la 2ème des 6 étapes du circuit national du championnat de France de beach - volley féminin série 1 2019 ont été installés dans la semaine. Championnat de France désormais appelé France Beach Volley Séries qui, après Saintes, passera par Orléans, Torcy et l'ile de Ré avant la finale prévue au Touquet le 7 juillet.

La série 1 en beach - volley, c'est la 1ère division. Et qui dit 1ère division, dit que 25 des meilleures paires françaises et étrangères de cette discipline - on ne peut plus spectaculaire - seront donc de nouveau sur le sable saintais pendant 2 jours. Pour le plus grand plaisir des yeux, serait-on tenté de dire. Grandissime favorite, la paire du Montpellier Beach Volley Laura Longuet - Vendula Haragova, championne de France en titre et vainqueur de la Coupe de France 2018, viendra aux Boiffiers pour s'imposer. Comme elles l'ont fait dimanche dernier remportant la 1ère étape à Montbéliard. « On ne se met pas la pression, mais on vient pour la gagne. Même si ça va être dur. Car la paire de l'équipe de France jeunes Ophélie Luçon - Mia Guyot-Polvérini sera là par exemple. Les Tchèques aussi » explique l'ex-internationale tricolore Laura Longuet.
Les tchèques, c'est la paire Micha Formankova - Katarina Tychnova.
Une Micha Formankova que connait bien la coéquipière franco - tchèque de Laura Longuet, Vendula Haragova. Puisque Haragova et Formankova quand elles jouaient ensemble ont entre autres été championnes de France en 2014, 2016 et 2017.
« J'ai hâte de la retrouver en tant que copine. Avec Micha, on est presque tous les jours en contact. Si on se retrouve en finale l'une contre l'autre, ça va être une belle opposition. Ca va beaucoup chambrer. Surtout que Micha n'était pas à Montbéliard pour la 1ère étape. Elle a pas dû trouver où c'était. Et elle est au fin fond de la France maintenant en plus. En Bretagne. Pourvu qu'elle trouve Saintes » complète à son tour une Vendula Haragova hilare impatiente de retrouver celle avec qui elle a tout gagné pendant 7 ans.
A noter que seront également présentes, entre autres, aux Boiffiers deux paires espagnoles et la paire locale Nicolle - Palment.


Saintes Beach Event 2019 : 2ème étape du circuit national du France Beach Volley Séries féminin.
Samedi et dimanche à partir de 9 h au Stadium du complexe Steve - Jannière (ex - COSEC) des Boiffiers de Saintes (entrée gratuite, buvette et restauration sur place).
- Participants : 25 paires de 2.
- Samedi à partir de 9 h : Début des matchs de qualification pour le main drow (tour principal).
- Samedi à partir de 14 h : Main drow (4 poules de 3 les 2 premiers de chaque poule étant qualifiés pour les quarts de finale).
- Dimanche à partir de 9 h : 1/4 puis 1/2 finale.
- Dimanche à 14 h : Petite finale.
- Dimanche à 15 h : Finale.

Nicolas Cartier

Saint-Sauvant/Concerts : La Grand’Ourse fête sa première année d’ouverture

Se cultiver, consommer et travailler autrement

« La Grand’Ourse » fête son premier anniversaire samedi 25 mai avec à l’affiche deux groupes de musiques actuelles et émergentes.



• TAXI KEBAB // electro psyché désoriental - Nancy
"Taxi Kebab est la rencontre entre musique électronique analogique et une guitare modulée et un buzuq influencés par le chaâbi et la musique des joueurs de oud comme Nasseer Shamma.
Leur musique sillonne de nuit les routes marocaines et parcourt ses paysages entre improvisation instrumentale, textes chantés en darija et sursauts ardents. En roue libre se développe un son psyché, désorienté et « désoriental » dans une atmosphère sombre et hypnotique.
Une musique biculturelle, éclectique et bipolaire sauce blanche et harissa. »

• BANDIT BANDIT // Rock'n Roll - Lyon Montpellier
"BANDIT BANDIT c'est une belle mauvaise idée, une sorte de Bonnie and Clyde ténébreux et frontal.
À l'origine il y a ce duo, ce duel. Français ou Anglais, aimants ou amants, qui se complètent dans ce paradoxe évident. Nourris par leurs ainés, BANDIT BANDIT c'est du rock'n roll actuel, teinté de psyché."

• Infos pratiques :
Samedi 26 mai de 19 h à 2 h du matin
Tarif : 10 euros (Non adhérent) – 6 euros (Adhérent) Snack sur place (quantité limitée)
+ d’infos: facebook @LaGrandOurse ou 05 16 86 91 03


« La Grand’Ourse » Tiers-Lieux hybride et rural

« La Grand’Ourse » est un Tiers-Lieux rural situé à Saint-Sauvant (17) qui se développe autour de trois activités : la culture, le bistrot/café-brocante, les espaces de travail partagés (coworking).
Depuis sa création, « La Grand’Ourse » a accueilli plus de 25 artistes/groupes de musique, une quarantaine d'ateliers/animations, pas loin de 300 "services resto" et une communauté de coworkers qui se fortifie chaque jour.
Des concerts de musiques actuelles aux ateliers découverte de la sophrologie, des soirées jeux en passant par les soirées « cuisines partagées »... Tous ces rendez-vous font de cet espace un lieu de vie collectif, hybride et innovant.

Eoliennes dans l'estuaire de la Gironde : et c'est parti ?



Saintes : Le Département participera au financement des travaux de l’amphithéâtre


Jean-Philippe Machon, maire de Saintes, a retrouvé une bonne étoile. Tout d’abord, l’exposition Courbet, inaugurée samedi dernier dans le cadre du bicentenaire de la naissance de l’artiste, est un succès. Saintes est la première ville à honorer cet anniversaire à l’échelon national avant Ornans, le Musée d’Orsay et Granville.
Par ailleurs, Dominique Bussereau, président du Conseil départemental, a annoncé un soutien prometteur : outre le Loto du Patrimoine qui profitera aux travaux de l’amphithéâtre, le Département votera des crédits pour sa rénovation lors de sa session de juin. Autrement dit, les fameuses arènes saintaises seront l’objet de toutes les attentions. Elles le méritent !

Dominique Bussereau, président du Conseil départemental, présent au vernissage de l'exposition Courbet

Saintes : Connaissez-vous le tableau interdit de Gustave Courbet ?

A voir à Saintes, le tableau interdit de Gustave Courbet

"Retour de conférence" de Gustave Courbet commentée par Dominique Bussereau, 
président du Conseil départemental et Michel Souris, reporter, 
samedi dernier lors de l'inauguration de l'exposition
La tour de l’Echevinage abrite la reproduction d’une toile de Gustave Courbet qui fit scandale. Voilà que ce peintre haut en couleurs, de passage à Saintes de 1861 à 1863, avait délaissé paysages et belles amies pour immortaliser des curés en état d’ébriété. La scène avait choqué les esprits bien pensants de l’époque : des prêtres revenant ivres d’une conférence, ce n’était pas très catholique !
La toile a disparu, mais une reproduction à ses dimensions d’origine, a été réalisée. Abandonnant sa tranquillité des bords de Charente, l’artiste n’avait pas hésité à provoquer les ecclésiastiques (cette attitude n’avait rien d’étonnant et annonçait la séparation de l’Eglise et de l’Etat). Un élément du dispositif anti-clérical était en train de se mettre en marche, assorti de pamphlets !

Exécutée en Saintonge en 1863, l’œuvre a été écartée du Salon officiel et du Salon des Refusés créé à Paris par Napoléon III (où étaient exposées les toiles qui ne correspondaient pas aux critères du moment). Son créateur en avait été blessé. Il fit reproduire et diffuser la toile par tous les moyens existants. Elle devint un instrument politique contestataire de son art : « il organise alors une tournée mondiale autour de cette peinture : c'est une première, une opération dans laquelle il se donne beaucoup. La toile sera ainsi montrée à New-York en 1866 grâce à son ami Jules Luquet, associé d'Alfred Cadart, le fondateur de la Société des aquafortistes qui réunit de nombreux artistes ralliés au courant réaliste. Après avoir été montrée à Gand en Belgique en 1868, la toile originelle s'évapore, mais il en reste de nombreuses reproductions photomécaniques que le peintre fit faire en son temps » expliquent les spécialistes. On dit qu’un riche financier l’aurait acquise pour la détruire, mais rien n’est certain. Elle se trouve peut-être quelque part, à l’abri des regards, et reviendra un jour sur la scène, qui sait ?…
En attendant, vous pouvez en voir une copie au musée de l’Echevinage à Saintes.

Présent à saintes, Thierry Savatier est historien de l'art, critique et spécialiste du XIXe siècle.
• De dimension imposante (2,30 mètres sur 3,30 mètres), Le Retour de la Conférence représente sept curés en état d'ébriété revenant d’une rencontre ecclésiastique sous le regard amusé d’un paysan. Deux d’entre eux sont sur un âne, les autres titubent. La scène se déroule près d'un chêne miraculeux dit « à la Vierge », aux environs d’Ornans dans le Doubs.

Liberté, sans jamais "courbet" l'échine !

Discovery Channel, la télévision américaine, à Jonzac et Saint-Césaire

Discovery Channel, la célèbre chaîne de télévision américaine, s’intéresse à l’un de nos ancêtres, l’homme de Néandertal, à qui elle va consacrer un reportage. 

Fouilles 2019 chez Pinaud (© Nicole Bertin)
En juin prochain, elle sera à Jonzac où l’équipe sera accueillie par le paléontologue William Rendu, chercheur au CNRS, et ses collègues de l’Académie des Sciences de Russie. En effet, le gisement préhistorique de chez Pinaud, situé à la sortie de la ville (route de Champagnac), est internationalement connu pour la grande quantité de rennes abattus et exploités par les Néandertaliens il y a 70.000 ans. Durant une longue période, la viande y était débitée et préparée chaque hiver avant d'être dirigée vers différents lieux. Le nombre important d’ossements qu’abrite le site est révélateur.

Le site de Saint-Césaire (près de Saintes) est également connu puisque pour la première fois, des ossements de Néandertaliens (la fameuse Pierrette !) ont été trouvés dans des couches de terrains modernes, preuve que Sapiens et Neandertal avaient cohabité alors qu’on pensait qu’ils s’étaient succédé.
Depuis, les scientifiques ont avancé en identifiant des enfants « hybrides ». Nous possédons d’ailleurs dans notre génome environ 3% d’ADN néandertalien.

Le sol, jonché d'ossements, tel que l'ont laissé les Néandertaliens
• Le dr William Rendu, chercheur au CNRS (PACEA), ses collègues de l’Académie des Sciences de Russie et des Universités de Bordeaux et Novosibirsk viennent de conduire un chantier de fouilles sur le site de chez Pinaud. Vendredi dernier, William Rendu a présenté un premier bilan 2019 au temple de Jonzac devant un nombreux public. Il y a 70.000 ans, Jonzac (qui ne portait pas encore ce nom !) était le lieu de « ralliement » où les hommes préparaient les animaux abattus - rennes, chevaux et bisons - avant d’en exporter les principaux morceaux vers d’autres sites…

Un partenariat franco-russe à souligner

lundi 20 mai 2019

Saintes : Travaux de renouvellement de la chaussée sur la RN 141

La Direction Interdépartementale des Routes Atlantiques (DIRA) entreprend des travaux de renouvellement de la chaussée de la Route Nationale n°141 sur la commune de Saintes


Ces travaux vont nécessiter les mesures d’exploitation suivantes :

Du lundi 20 mai à 8 h 30 au mardi 28 mai à 17 h : un basculement de circulation sur la chaussée du sens Royan vers Angoulême ; la fermeture de la bretelle de sortie de la RN141 sens Royan vers Angoulême dans l’échangeur « les Arcivaux » ; la fermeture de la bretelle d’entrée de la RN141 sens Royan vers Angoulême dans l’échangeur « les Arcivaux »
• Les nuits du lundi 3 juin au mercredi 5 juin de 20 h à 5 h : la mise en place d’une circulation alternée à l’extrémité de la section à 2 x 2 voies
• Les journées du mardi 4 juin de 5 h à 20 h et du mercredi 5 juin de 5 h à 17 h : neutralisation des voies de gauche.

Des perturbations sont à prévoir

Des déviations locales sont mises en place pour les usagers de la RN141, qui sont invités à renforcer leur vigilance et leur prudence en respectant la signalisation temporaire, pour leur sécurité et celle des intervenants.
Pour préparer leurs déplacements et pour s’informer sur les conditions de circulation, ils sont également invités à consulter le site internet Bison futé.

Paléosite de Saint-Césaire : Dater l'âge de nos ancêtres grâce au projet Ren'Hov

Des conférences vous attendent au Paléosite de Sint-Césaire où ont été trouvés les ossements de Pierrette, notre ancêtre néandertalienne. Venez nombreux !


Le Proche-Orient, zone de contact et de passage entre l’Afrique et l’Europe, attise depuis quelques années un vif intérêt de la part des chercheurs du monde entier ; c’est là qu’ont été mis au jour les plus anciens fossiles d’hommes anatomiquement modernes, dont les caractéristiques anatomiques oscillent entre modernité et archaïsme. Mais dans cette zone géographique, les chercheurs ont également retrouvé des restes de Néandertaliens, sur des sites stratigraphiquement semblables, qui plus est voisins des sites d’occupation Sapiens.
Cependant, tous ces sites ayant été beaucoup perturbés par des phénomènes géologiques et naturels, la stratigraphie dans cette région n’est pas encore totalement définie, et les datations parfois incertaines.
Grâce à de nouvelles méthodes de datation par thermoluminescence et par datation isotopique U-Th, le projet Ren'Hov, dirigé par Norbert Mercier, directeur de recherche CNRS, chercheur à l’Institut de Recherche sur les Archéomatériaux de l’Université Bordeaux Montaigne, a pour objectif de proposer une vérification de ces datations, ce qui constitue un enjeu majeur dans l’interprétation de ces vestiges.
En 2018, une collaboration s’est mise en place entre le projet Ren'Hov et le Paléosite qui bénéficie de financement Etat-Europe. Par l’intermédiaire de Marc Azéma, docteur en préhistoire et réalisateur de documentaires cinématographiques, le projet sera filmé dans tous ses aspects : remise en contexte des différents sites, présentation des méthodes de datation, suivi des résultats. Ces enregistrements seront compilés dans des vidéos courtes, qui seront diffusées au Paléosite.
Le Paléosite suit donc au fur et à mesure l’actualité de ces recherches au cours des trois années du projet et relaiera l’information au public.
Des interventions seront également mises en place au cours des trois années du projet qui débutent dès le mois de mai :
• Vendredi 31 mai 
Conférence animée par Norbert Mercier sur les techniques de datation et le projet RenHov.
• Vendredi 28 juin 
Rencontre animée par Marc Azéma autour de la projection par le réalisateur du 52' d'Arte "Quand homo sapiens faisait son cinéma" et à la diffusion du 1er volet de l’opération RenHov.

• Ces soirées débutent à 19 h, sont gratuites et durent environ 1 h 30. À l'issue, un rafraîchissement est offert puis un repas à thème est proposé en présence du conférencier sur réservation (16€). Plus d'infos sur paleosite.fr et au 05 46 97 90 90

Saintes : réunions autour du déploiement de la fibre

La Ville de Saintes, en partenariat avec la société Orange, en charge du déploiement opérationnel de la fibre sur l’agglomération, organise trois réunions publiques d’information concernant les étapes du déploiement à Saintes.



• Pour les quartiers 3 (La Grève), 9 (Saint-Pallais), 10 (La Récluse) et 11 (Le Maine / Saint Sorlin) :
lundi 27 mai de 18 h à 20 h au Hall Mendès France (Cours Charles de Gaulle)

• Pour les quartiers 1 (Saint-Vivien / La Fenêtre), 5 (Saint-Pierre/Saint-Louis), 6 (La Gare / Lormont) et 8 (La Guyarderie / Bellivet) jeudi 6 juin de 18 h à 20 h à l’Auditorium de la salle Saintonge (13 rue Fernand Chapsal)

• Pour les quartiers 2 (Saint-Eutrope), 4 (Boiffiers / Bellevue), 7 (Les Arènes / Recouvrance) et 12 (Diconche / Parc Atlantique / Saintes Ouest) mardi 11 juin 2019 de 18 h à 20 h à la salle du Camélia (6 avenue des Jasmins)

Exposition au château de Mirambeau : Dialogues avec l'artiste Tara Shakti

Pour la première fois, Tara Shakti présente une sélection de ses oeuvres récentes au château de Mirambeau du 15 au 31 juin


Portrait :

Née à Madagascar au cœur d'une famille d'artistes, Tara a été initiée très jeune à la pratique de l’art, à commencer par le dessin et l'encre sur papier. Autodidacte, son style s'est progressivement affirmé et perfectionné au gré de ses voyages et de ses rencontres avec plusieurs artistes contemporains notamment en Inde, en Chine et en Thaïlande.
La préoccupation de l’âme étant l’un de ses sujets de prédilections, Tara ajoute à ses créations une dimension métaphysique et symbolique. Imprégnée d'une culture marquée par le monde du visible et de l'invisible ainsi que du respect des ancêtres, elle a fait de ces thèmes le sujet de son mémoire de fin d’études (« L'Art Malgache : un médiateur sacré entre le visible et l'invisible ») qu’elle a soutenu à l’Ecole Drouot à Paris en 2018.
Depuis longtemps, l'artiste nourrit une attirance particulière pour l'art de la Renaissance italienne. Après le décès tragique de sa mère, elle est partie étudier la technique des grands maîtres italiens à l'Accademia d'Arte di Firenze en Italie où elle a obtenu le diplôme de Fine Art. De ce choc artistique qu'elle a eu au contact de la ville de Firenze est née l’œuvre « Transmutation » récompensée par le
« Special prize » lors de l’exposition au Carrousel du Louvre à Paris en 2017.
Amatrice du Bel Canto, Tara Shakti a également fait ses études de chant lyrique au Conservatoire de Paris et a été membre du Chœur sacré de Paris avec la tessiture soprano colorature. Parallèlement à son activité d'artiste peintre, elle a travaillé comme assistante manager dans une galerie d'art à Bangkok.
Aujourd’hui, ses œuvres sont axées sur le renforcement de l'identité culturelle et la préservation du patrimoine malgache. Elles fonctionnent comme une archive : les vestiges du passé, les réalisations du présent et les perspectives d’avenir.
En septembre 2018, Tara Shakti a obtenu le diplôme de « Consultant spécialiste du marché de l’art » de l’école Drouot à Paris.


La place de la femme dans la société : Série ARCHIVES

La préoccupation de la place de la femme dans la société est au coeur de la série « ARCHIVES ». Tara Shakti peint les femmes fermement assises. Il s’agit d’un appel à l’action symbolique et à la solidarité pour permettre aux femmes de prendre le contrôle de leur destinée. Dans certaines parties du monde, la femme est encore bafouée dans sa dignité, elle est traitée comme une esclave pour satisfaire la domination de la société des hommes.
Si les femmes ont enduré pendant des siècles ces atrocités et ces humiliations dans le silence et dans l’oubli, celles d’aujourd’hui et de demain ne subiront plus ces traitements intolérables. Elles ne participeront plus à leur propre descente aux enfers. Elles se réuniront pour l’égalité et pour la justice dans toutes leurs formes jusqu’à ce que l’égalité devienne un droit universel. Les femmes qui jouissent de la liberté de parole ont un devoir et une responsabilité. Elles doivent écrire et s’adresser à celles, enfermées, qui n’ont aucun moyen de s’exprimer. Elles doivent initier un dialogue public pour révéler cette honte de la société.
Ce changement de comportement exige de la détermination, du courage, du temps et il doit commencer en ciblant les pays où les femmes sont niées jusque dans leur existence. Car la mise en lumière des traitements dégradants qui leur sont encore infligés au XXIème siècle n’a d’autre finalité que de provoquer un véritable tollé mondial.


Le sujet de l’exposition puise ses origines dans les anciennes cartes postales de Madagascar du XIXème et XXème siècles et il a pour finalité de préserver ce lien entre le passé, pour mieux comprendre l’histoire, et la valeur symbolique de la culture malgache.
Avec l’exposition « Dialogues », ce sont les tenues traditionnelles mélangées à l’européenne, les coiffures, les maquillages, ainsi que la dimension occulte de la tradition qui seront présentés (Série SIKIDY ou l’art divinatoire malgache). C'est une manière de reconnaître et de définir l’identité malgache.
A travers ce dialogue entre les époques et les cultures, cette exposition vise à se questionner pour mieux s’interroger sur ce qui définit une nation. Les réponses seront évidemment plurielles, à l’image du patrimoine malgache qui s’est construit et ne cesse de se renouveler grâce à une intrication constante et fertile du présent et du passé.

Saintes : Opération "Commerçants zéro déchet"

La Ville de Saintes et Cyclad lancent l’opération « Commerçants Zéro Déchet » à l’occasion de la Semaine Européenne du Développement Durable. Ce lancement aura lieu  au marché Saint-Pierre de Saintes samedi 25 mai à 11 h en présence de la municipalité et des dix commerçants qui ont déjà fait part de leur volonté de s’inscrire dans cette démarche (les fromagers Karine David, Marcelle Chansard et Régis Moreau, les primeurs Fabrice Vinet et Laurence Henry, Isabelle Mounier des Macarons d’Antan, le boucher-charcutier Alain Ravelaud, Mme Dahmani des Saveurs Orientales et les produits Santé de Jean-Michel Nahon)


L’objectif est d’inciter les consommateurs à utiliser des contenants réutilisables pour leurs achats et d’encourager les commerçants à les accepter et à les favoriser.
Chaque année, 5 millions de tonnes d’emballages sont mises sur le marché en France. La fabrication et le transport de ces emballages nécessitent beaucoup de ressources et d’énergie pour un produit dont le destin est d’être jeté après un temps d’utilisation très court. Cela représente 90 milliards d’emballages jetés chaque année dans un pays où la production annuelle de déchets par habitant est de 590 kg.
L’utilisation de contenants réutilisables est donc un geste simple et très efficace pour réduire la production de déchets ménagers. Pour être facilitée, il est très important qu’elle soit encouragée par les commerçants. Les volontaires peuvent apposer sur leur vitrine un sticker « Ici, sacs à vracs propres acceptés » et sont référencés sur le site internet de Cyclad cyclad.org et cartovrac.fr.
Cette démarche est un atout pour les commerçants, elle montre leur engagement en faveur de pratiques environnementales vertueuses dans un contexte où l’opinion est de plus en plus sensible à ces actions : 65% pensent qu’il y a trop d’emballages, mais ne savent pas toujours comment s’en passer.
Bien entendu les contenants réutilisables apportés par les clients doivent être propres et adaptés au produit acheté. Les commerçants peuvent refuser les contenants sales, humides ou inadaptés pour préserver la qualité et l’hygiène. La remise du ticket de caisse permet d’assurer la traçabilité du produit.

• Cyclad est le Syndicat Mixte de gestion des déchets du Nord de la Charente-Maritime. Il rassemble 235 communes et 228 000 habitants. Cyclad est labellisé « Territoire Zéro Gaspillage, Zéro Déchet » par le Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire. Son siège est à Surgères et il emploie 130 agents. cyclad.org

Saintes/Elections européennes dimanche 26 mai

Les prochaines élections européennes se déroulent dimanche 26 mai. A Saintes, les bureaux de vote seront ouverts de 8 à 18 heures


Liste des bureaux :

Bureau n°1 : Salle Saintonge – 11 rue Fernand Chapsal
Bureau n°2 : Bourse du travail – 2 rue Louis Sercan
Bureau n°3 : École Maternelle St Pallais – rue Pont Amillon
Bureau n°4 : École Nicolas Lemercier – 152 av. Gambetta
Bureau n°5 : Maison de la Récluse – 58 rue Rabelais
Bureau n°6 : Salle Saintonge – 11 rue Fernand Chapsal
Bureau n°7 : Chapelle Chavagne – rue Saint-Eutrope
Bureau n°8 : Communauté d’Agglomération – 4 avenue de Tombouctou
Bureau n°9 : Salle Camélia – 6 avenue des Jasmins
Bureau n°10 : Léo Lagrange – 27 rue du Pigeonnier
Bureau n°11 : École Roger Pérat – 17 av. de Bellevue
Bureau n°12 : École Roger Pérat – 17 av. de Bellevue
Bureau n°13 : Salle Jean-Philippe Rameau – rue Jean-Philippe Rameau
Bureau n°14 : Maison de la Récluse – 58 rue Rabelais
Bureau n°15 : École maternelle St Pallais – rue Pont Amillon
Bureau n°16 : Maison des associations – rue Sébastien de Bouard
Bureau n°17 : Centre de loisirs « Le Pidou » – allée de la Guyarderie
Bureau n°18 : Centre de loisirs « Le Pidou » – allée de la Guyarderie
Bureau n°19 : École Pasteur – 2 cours Genêt

samedi 18 mai 2019

Saintes : travaux Avenue Jean Monnet

Du fait d’une circulation particulièrement dense avec des vitesses régulièrement excessives entraînant des risques de sécurité et des nuisances sonores, la Ville a initié depuis l’année dernière des études d’aménagements spécifiques de sécurisation et de régulation de la vitesse sur l’Avenue Jean Monnet avec pour objectifs opérationnels de :
- réduire la vitesse sur l’avenue
- réduire les nuisances sonores liées au trafic
- améliorer la lisibilité des règles de priorité avec la rue Rabelais,
- sécuriser les traversées piétonnes sur l’axe et en particulier au niveau du carrefour de la Récluse

 Ces études se sont basées sur un diagnostic global qui a permis d’identifier les types d’aménagement de sécurité les mieux adaptés aux caractéristiques du site.
Il s’agit :
- d’aménagements de type écluse ciblée sur chaque descente de l’avenue donnant la priorité aux véhicules qui montent
- de la modification des règles de priorité au niveau du carrefour de la Récluse avec la sécurisation des traversées piétonnes dans leur implantation.

Ces aménagements, d’un coût estimatif de 50 000 € TTC, ont été mis en place à titre expérimental en début d’année afin de pouvoir les évaluer et adapter en fonction les aménagements définitifs.

A noter que les orientations issues du diagnostic ainsi que la période d’évaluation des aménagements expérimentaux ont été menés en concertation avec les riverains afin de bénéficier tout au long du projet de leurs retours d’expérience.

Afin de poursuivre ce projet dans cette démarche concertée, la Ville présentera à l’ensemble des habitants du quartier de La Récluse (quartier 10 de la Ville)  le bilan de la première phase de test mercredi 22 mai salle de la Récluse à 18 h 30.

Cette réunion sera l’occasion d’échanger avec eux sur les orientations d’aménagements définitifs qui sont projetés pour une mise en œuvre à compter de l’été.

Saintes : Tous en chœur avec Chant'Ecole

En partenariat avec le Conservatoire municipal de la Ville de Saintes, les écoles Jean-Jaurès et Léo-Lagrange vous proposent d’assister à leurs concerts annuels Chant’École « L’arbre me l’a dit… » 


Après le rendez-vous du 7 mai dernier, le second concert, proposé par l’école Jean-Jaurès aura lieu mardi 21 mai à 20 h, Salle du Camélia
Le thème de ces concerts met l’arbre à l’honneur, l’arbre et la nature qui l’entoure au rythme des saisons, l’arbre et ses mille et une variétés, mais aussi l’arbre comme symbole d’enracinement, de fidélité, de perpétuel recommencement, de liens aux ancêtres…
Deux contes de la compositrice Isabelle Aboulker seront interprétés : « L’arbre » pour les plus jeunes et « Myla et l’arbre-bateau » pour les plus grands.

Entrée gratuite sans réservation
Prochain et dernier rendez-vous (concert conjoint des 2 écoles) : mardi 4 juin à 20 h au Gallia Théâtre

Saintes : le peintre Dominique Brochard vous donne rendez-vous !

Le peintre Dominique Brochard vous donne rendez-vous vendredi 31 mai à la galerie Instant'Art, 15 rue des Désiles. Il aura le plaisir de vous présenter sa nouvelle exposition "au large de la liberté picturale carrelée". Expo jusqu'au 18 juin prochain. Venez nombreux !



Bordeaux : Lancement d'une mobilisation régionale pour la reconstruction de Notre-Dame de Paris

Alain Rousset, président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, Jean-Louis Nembrini, vice-président en charge de l'éducation et des lycées, et Catherine Veyssy, vice-présidente en charge de la formation professionnelle, apprentissage et emploi, réuniront les acteurs de la formation initiale et professionnelle ainsi que les filières concernées par le projet de reconstruction de Notre-Dame en vue d'une école régionale Notre-Dame lundi 20 mai matin à l'Hôtel de Région à Bordeaux


La Région Nouvelle-Aquitaine ambitionne de devenir un acteur central dans la restauration du monument historique. Cette mobilisation régionale sera une mise en réseau des lycées, écoles, universités et instituts de formation initiale, des structures de formation et qualification professionnelle, et des entreprises et des filières. Des actions de promotion et de labellisation seront également déployées.
Ce grand projet impose un plan ambitieux destiné à faire venir des jeunes gens et des adultes vers des formations qualifiantes sur des compétences indispensables à cette restauration, et l'ouverture de places dans les structures de formation.
Le territoire possède de nombreux atouts pour relever le défi : l'offre de formation initiale est complète - depuis les diplômes de niveau CAP jusqu'au niveau ingénieur - dans les domaines clés des secteurs du bâtiment et du patrimoine, dans les métiers de l'artisanat du bois, de l'ébénisterie, de la charpente, de la conception et de la construction, de la sylviculture et de l'exploitation forestière. Cette offre se prolonge dans le domaine de la formation professionnelle, avec une vingtaine de sites de formation recensés, comme celui du lycée des métiers du bâtiment à Felletin (Creuse).
La Nouvelle-Aquitaine compte aussi des filières diversifiées, avec des entreprises dynamiques dans les domaines de la forêt et de l'exploitation sylvicole, celui de la conception et de la réalisation de projets d'architecture et de restauration du patrimoine.

La Région Nouvelle-Aquitaine et SNCF Mobilités ont signé la convention d'exploitation TER Nouvelle-Aquitaine 2019-2024

Alain Rousset, président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, Guillaume Pepy, président du Directoire de SNCF et président directeur général de l'Épic SNCF Mobilités, Renaud Lagrave, vice-président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine en charge des transports, des infrastructures et de la mobilité, et Frank Lacroix, directeur général TER au sein de SNCF Mobilités, ont signé la convention d'exploitation TER Nouvelle-Aquitaine de 2019 à 2024 en présence de Philippe Bru, directeur régional SNCF Nouvelle-Aquitaine vendredi 17 mai 2019 à l'Hôtel de Région. 

De gauche à droite : Frank Lacroix, Guillaume Pépy, Alain Rousset, Philippe Bru et Renaud Lagrave (© Région Nouvelle-Aquitaine)
A travers cette nouvelle convention d'une durée de six ans, la Région Nouvelle-Aquitaine et SNCF Mobilités réaffirment leur volonté commune d'améliorer l'offre TER auprès des usagers et de rendre la politique ferroviaire encore plus performante.
La convention pour l'exploitation et le financement du service public de transport ferroviaire régional de voyageurs 2019-2024 traduit ainsi une forte ambition régionale d'amélioration de la qualité de service, de conquête commerciale des usagers, de responsabilisation de l'opérateur et de maitrise de la contribution régionale, tout en intégrant les évolutions législatives récentes.
Deux milliards d'euros vont ainsi être investis pour améliorer la fiabilité, la ponctualité et la qualité du service en Nouvelle-Aquitaine.

vendredi 17 mai 2019

Animations et conférences : La ville de Saintes rend hommage au peintre Gustave Courbet









Saintes : dernier concert au Conservatoire avec le quatuor avec piano Dvoràk et Turina

Le Conservatoire municipal de Saintes vous invite à son dernier concert de sa saison professionnelle vendredi 24 mai à 20 h 30 au théâtre Geoffroy-Martel, 26 rue Geoffroy Martel à Saintes. Au programme : quatuor avec piano Dvoràk et Turina, violon : Carole Frerebeau, alto : Stéphanie Cuq ; violoncelle : Anne Roux-Brochard ; piano : Sabine Labussière.
Entrée libre et gratuite 
Renseignement au 05 46 92 50 80 

jeudi 16 mai 2019

Elections européennes/Saint Dizant du Gua : réunion de la liste LR CPNT lundi 20 mai

Les élections européennes auront lieu le 26 mai prochain. Dans la région, la liste Les Républicains/CPNT organise une réunion lundi 20 mai à Saint Dizant du Gua. Les personnes intéressées sont cordialement invitées.


Diminution des effectifs au commissariat de Royan : les députés Gérard et Quentin écrivent au ministre

Copie du courrier co-signé par les députés Didier Quentin et Raphaël Gérard, respectivement des 5e et 4e circonscriptions, adressé au Ministre de l'Intérieur Christophe Castaner au sujet du commissariat de Royan :

mercredi 15 mai 2019

Montendre : Lou de Laâge jeudi 16 mai au cinéma

Jeudi 16 mai à 20 h 45 au cinéma Andronis de Montendre, CLAP Montendre a le plaisir d'accueillir l'actrice Lou de Laâge (originaire de la région) pour échanger avec le public autour du film Blanche comme neige, d’Anne Fontaine.


  • « Drôle, inventif, subversif, parsemé d’allusions cocasses au conte originel (miroir, pommes, nains), bercé par la musique sylvestre de Bruno Coulais, découpé comme un livre d’images (coscénariste : Pascal Bonitzer) et peuplé d’animaux très humains, le film d’Anne Fontaine se moque de tout – la morale, les tabous, la légende, le sérieux – avec un charme fou. » Le Nouvel Observateur

« Face à Isabelle Huppert en marâtre jalouse, Lou de Laâge explose de sensualité joyeuse dans de ce conte de fées joliment défait. Croquez la pomme ! » Télé Loisirs

Pour réserver votre place : clapmontendre@free.fr ou bien cinema.landronis@gmail.com (sans les espaces) ou par téléphone : 05 46 49 45 18

Vallet : jeudi 30 mai, la fête à Vallet !

Jeudi 30 Mai, toute la journée autour de l'étang de Vallet 


 Le comité des fêtes de Vallet vous convie à sa traditionnelle fête de l'Ascencion autour de l'étang. Au programme :
- concours de pêche ouvert à tous (à partir de 7h),
- brocante vide-grenier (à partir de 7h) : stand gratuit limité à 4 m / exposant : inscriptions obligatoires 06 30 45 38 06 ou 06 66 38 07 34
- marche et course d'orientation (6 ou 10 kms) ouvertes à tous : départ libre à partir de 17 h (renseignements 06 6 40 84 49)
- concert gratuit avec Melle Tee-Bow (reprises rock, etc.) à partir de 19 h 30
Et toute la journée : stands confiseries, tir, activités ludiques pour les enfants, initiation au tir à l'arc... Marché de producteurs et artisans locaux Buvette, restauration

Marignac : l'ECUM présente son livre sur le patrimoine, logis et châteaux

Samedi au donjon de Pons, l'association l'ECUM et la bibliothèque de Marignac ont présenté leur livre "Notre Patrimoine" et inauguré l'exposition "Châteaux et Logis de Marignac et ses alentours, hier et aujourd'hui". Elle est ouverte jusqu'au 19 mai de 14 h à 18 h. Entrée libre.
Venez nombreux !

L'ECUM, une association dynamique soucieuse du patrimoine. 
Son président est Jean-Claude Moreau
Présentation du livre "Notre patrimoine"
Inauguration en présence de Jacky Quesson et Nicolas Morassutti de la CDCHS

Une expo à découvrir !

Mortagne/Expo : le silence des pierres de Jean-Pierre Chollet et Jean-Michel Prêt

La galerie Darouma, située 67 Grand Rue à Mortagne, accueille deux artistes Pierre-Pierre Chollet, céramiste, et Jean-Michel Prêt, dessinateur, jusqu'au 10 juin


A Mortagne, Martine Bel a ouvert une galerie d'art en sa vaste et belle demeure. Jusqu'au 10 juin, deux salles sont consacrées aux œuvres de Jean-Pierre Chollet et Jean-Michel Prêt.
"Le silence des pierres" est à la fois un hommage à la nature et un appel à sa protection que lance le céramiste. Installé à Bruniquel dans le Tarn et Garonne, cet artiste est sensible aux questions existentielles qui apparaissent, en filigrane, dans ses œuvres. Ancien physicien au CEA, il partage les craintes d'Hubert Reeves quant à la disparition de la biodiversité et l'effondrement de la vie sur Terre : « Que restera-t-il alors sinon des pierres ? ». 
Qui mieux qu'un artiste peut attirer l'attention du public sur ces problèmes qui deviennent de plus en plus cruciaux ? D'où ses créations, pierres obtenues de grès (émaillé) ou de force !


Il explique sa démarche : « Rongées par les eaux, le gel, le vent, les roches meurent, se déposent en sédiments et deviennent argile. Sous la peau de la Terre, elle gît. Découverte, elle s’éveille le temps fugitif d’un rêve humain ». Les inspirations nées de cette alchimie sont la trace de ses émotions, ses joies et ses peines : « Je suis à l’écoute de ce que me suggère ce matériau, c’est là mon ambition secrète de céramiste ». Après transformation par le feu, la matière se métamorphose. Et le résultat est captivant...

Les dessins subtils de Jean-Michel Prêt, dont l'atelier se trouve à Millau, accompagnent ce travail de recherche. En chaque croquis, des centaines de points se combinent pour prendre forme et rappeler que la pierre - le silex par exemple - a été l'une des premières compagnes de l'humanité.

Ces deux artistes sont à découvrir chez Martine Bel. Galerie ouverte les samedi, dimanche et jours fériés.


• « Ces pierres que j’ai créées par jeu et par provocation, sont-elles les sœurs fanstamées de pierres bien réelles qui seront présentes face à cette effarante négation... l’univers sans homme... sans personne, ni conscience »…

Jean-Pierre Chollet présente son travail
Mythologie chinoise : Dans l'Ile du Milieu, il existe une pierre qui a des enfants. Dans le milieu du cycle Wen Lou, un homme ramassa cette pierre, qui était alors petite. Il la laissa dans un coin. Au bout de quatre vingt ans, elle était devenue très grande et avait donné naissance à un millier de petites pierres, sa descendance.
Texte extrait de Strates et Failles

• Contact 06 87 48 78 28 - martine.bel@organge.fr