jeudi 6 décembre 2018

Saintes : Marie-Line Cheminade, première adjointe, démissionne de ses fonctions

Marie-Line Cheminade vient de démissionner de ses fonctions de première adjointe de la ville de Saintes. Il appartient désormais au Préfet de valider cette décision. Dès lors, elle siègerait en tant que conseillère municipale comme Bruno Drapron, ancien adjoint aux sports. 
Autour du maire Jean-Philippe Machon, les "planètes sont en révolution" si l'on y ajoute les démissions pures et simples de deux adjoints Fanny Hervé et Jean-Claude Landreau ainsi que la remise de ses délégations de Dominique Deren, chargée de l'évènementiel. Le prochain sur la liste sera-t-il Frédéric Neveu ?

Marie-Line Cheminade et Jean-Philippe Machon : rien ne va plus...
Le 11 décembre prochain, le conseil municipal s'annonce difficile une fois encore pour le maire Jean-Philippe Machon. En effet, Marie-Line Cheminade vient d'envoyer une lettre au Préfet de Charente-Maritime où elle remet sa démission de première adjointe. Une telle annonce n'est pas étonnante !

Depuis plusieurs mois en effet, les rapports sont tendus au sein de la majorité. En septembre dernier, quand le service évènementiel de la ville (organisation des 2000 ans de l’Arc de Germanicus en particulier) a été montré du doigt car ayant dépassé l'enveloppe financière impartie, elle était montée au créneau pour défendre sa collègue Dominique Deren. Elle expliquait sa position dans un courrier : « les dérives budgétaires de cette manifestation ne peuvent lui être attribuées. Elles sont le fait des commandes du maire. Soulevées par Frédéric Neveu, elles ont été absorbées par les recettes exceptionnelles résultant de ventes d’immeubles... Je ne sais plus qui a dit "la liberté est plus utile que la résignation silencieuse". Nous savons par ailleurs que l’autocratie n’a rien à faire des autres ou si peu ! Elle s’en moque, s’en amuse quand elle ne la rudoie pas. Elle trouve quelques obligés intéressés, vaniteux, pleutres pour la servir. Son bel avantage est de donner à celui qui l’incarne plus l’illusion de sa grandeur que la réalité de sa petitesse et de sa suffisance. L’exercice d’une fonction publique dans l’intérêt général mérite d’être courageux, entreprenant, désintéressé, transparent. C’est l’idée que je m’en fais du moins. Rien n’interdit de ne pas interroger sa conscience ». Voilà qui était dit ou plutôt envoyé, tel un missile, à Jean-Philippe Machon.

Depuis, les relations ne se sont guère améliorées puisqu'elle quitte ses fonctions de première adjointe pour être simple conseillère municipale : « Ne me sentant plus en phase avec les méthodes de travail et orientations budgétaires voulues par le maire, ayant progressivement pris connaissance d’un certain nombre de dérives et ne souhaitant pas trahir mes valeurs et les convictions, il ne m’est plus possible de poursuivre ma fonction d’adjointe au maire de la ville de Saintes en toute confiance » souligne-t-elle.

Le prochain conseil municipal serait-il l'occasion d'une franche explication ? Dans l'entourage de Jean-Philippe Machon, le départ de Marie-Line Cheminade n'est pas une surprise : « nul n'ignore les ambitions municipales de Bruno Drapron en 2020. Marie-Line Cheminade sera sans doute sur sa liste, avec d'autres » déclare un élu resté fidèle au maire.
Parmi les personnes citées pour succéder à Marie-Line Cheminade, circule le nom d'Aziz Bachour.

Le 11 décembre : Où il sera question de la nouvelle DGS


Si l'élaboration du nouveau budget inquiète certains membres de la majorité (dont Frédéric Neveu, adjoint aux finances qui menace de démissionner s'il ne dispose pas de toutes les pièces comptables), il est une question qui devance les autres : le recrutement de la nouvelle directrice générale des services en remplacement de Carine Bonnard (partie en septembre dernier). « Comment c'est possible de financer une DGS 100.000 euros par an ? Si tel est le cas, la ville sera obligée de supprimer au moins sept contrats d'agents dont nous avons besoin dans les différents services » remarque Bruno Drapron. Reste à confirmer ce montant de rémunération...

Au sein du conseil, l'ancien adjoint chargé de la Jeunesse, des Sports et de l'Insertion pourrait être remplacé par Nicolas Gazeau. 

Nicolas Gazeau et Bruno Drapron (© site B. Drapron)

1 commentaire:

John-Christopher HaventGot a dit…

Bonsoir,

Après le gouvernement, la Mairie de Saintes ? #lesGiletsJaunes #giletsJaunes #saintes

John-Christopher HaventGot