vendredi 17 août 2018

Saintes : « Sauvons le site Saint-Louis d’une revente qui obère l’avenir ! » s'inquiète l'opposition municipale

Réaction des élus de l'opposition municipale, Philippe Callaud, Renée Lauribe Benchimol, Brigitte Favreau, François Ehlinger, Laurence Henry, Josette Groleau et Serge Maupouet quant aux projets de Jean-Philippe Machon concernant le site Saint-Louis :

Le logis du Gouverneur
 « Le prochain Conseil municipal, le 26 septembre, engagera définitivement le devenir du site Saint-Louis, ce qui impactera l'avenir des Saintais.
Depuis des mois, l'opposition intervient sur ce dossier et alerte sur les dangers de la privatisation de ce formidable espace patrimonial qui a toujours été jusqu'ici une propriété publique, utile et accessible à tous.
Tous les projets urbanistiques antérieurs pour ce site ont été classés sans suite par la majorité. Son projet actuel consiste à privatiser très largement cet espace, à le vendre à un promoteur privé, qui pourra construire à sa convenance un hôtel de grand luxe et une résidence pour personnes âgées très aisées. Ne va-t-il pas noyer de manière irréversible sous le béton toutes les richesses patrimoniales de ce site incomparable ? Ceci améliorera-t-il le quotidien des Saintais ? Les élus de la majorité ont-ils tous mesuré l’impact de leur projet et l’ampleur de leur responsabilité ?
Pour ne pas compromettre l'avenir de Saintes, il faut stopper le processus engagé par une majorité qui n'a pas exploré toutes les possibilités d'un autre aménagement du site. Saint-Louis a toutes les potentialités géographiques, architecturales, patrimoniales pour devenir un pôle majeur mettant Saintes au cœur du développement touristique de la Nouvelle Aquitaine. Un projet alternatif, fédérateur, porteur d'avenir pour Saintes, cohérent avec l'ensemble du territoire, est possible.
Désormais, face à l'échéance couperet qui s'avance, seule la mobilisation citoyenne, la vôtre, peut sauver Saint-Louis. Mobilisons-nous tous pour faire échec à cette politique destructrice de notre patrimoine à tous. Interpellez le Maire, les élus, votre référent de quartier, mobilisez et mobilisez-vous. Après le vote du 26 septembre, il sera trop tard ».

4 commentaires:

le blog de Denys Piningre a dit…

Ne faudrait-il pas lancer une pétition adressée aux élus qui exige de la municipalité une information transparente sur le projet et permette à la population de manifester son opposition à la privatisation du site, sans tenir compte de sa richesse patrimoniale ? Et au final, pourquoi pas la demande que soit organisé un référendum ?

Anonyme a dit…

Comment faire ?

Jean-Claude LEMARIE a dit…

Bonjour,
Je suis en partie d'accord avec vous, mais c'est quoi votre :"Un projet alternatif, fédérateur, porteur d'avenir pour Saintes, cohérent avec l'ensemble du territoire" ?
Bonne journée

Elise a dit…

"Obérer: Compromettre quelque chose par des engagements anticipés" 😏 Moi je veux bien mais une réhabilitation = des millions d'euros, n'y a t'il pas moyen de privatiser en conservant les bâtiments remarquables ? Avec un cahier des charges strict c'est possible.