mercredi 28 juillet 2021

Covid-19 : situation épidémique sur l'Ile d'Aix

La préfecture a été alertée récemment sur la situation épidémique sur le territoire de l’île d’Aix par les élus du territoire

Compte tenu du caractère très touristique de l’île, les services de l’État sont convenus avec la commune de mettre en place sans attendre un certain nombre de mesures dans le cadre de la stratégie tester-alerter-protéger.

Ces mesures sont d’ordres divers : distribution de plusieurs milliers d’autotests, mise en place d’opérations de dépistage et de sensibilisation aux gestes barrières, renforcement des contrôles par les forces de l’ordre, notamment sur le respect du port du masque, les mesures barrières dans les établissements recevant du public ainsi que sur l’interdiction de la consommation d’alcool sur la voie publique. Des contrôles sont également prévus par les gendarmes et les policiers au départ des bateaux reliant le continent à l’île d’Aix.

Ces mesures se déploient. La gendarmerie a d’ores et déjà dépêché des effectifs supplémentaires pour réaliser des contrôles sur place.

Cependant, l’arrêté pris hier par le maire de l’île d’Aix interdisant la circulation sur l’île entre minuit et six heures, ne repose pas sur des bases légales et ne peut donc être applicable.

Avant d’envisager d’éventuelles actions supplémentaires, il est nécessaire de mesurer plus précisément la réalité de la situation et son évolution.

Les services de l’État demeurent vigilants sur la situation sur l’île d’Aix aux côtés des acteurs locaux.

mardi 27 juillet 2021

Saintes : Concert d'orgue en la cathédrale Saint-Pierre samedi 31 juillet

Dans le cadre de son festival d'orgue, l'Association pour la Protection et la Connaissance des Orgues de Saintes (APCOS), propose un concert samedi 31 juillet 2021 à 20 h 30 à la Cathédrale Saint-Pierre. 

Vincent Derotteleur, natif de Pons, honorera la cathédrale Saint-Pierre dans laquelle il a enregistré un CD en 1990, en interprétant  des œuvres datant de sa construction. Au programme, les compositeurs : Jacques Boyvin, Louis et François Couperin, Antonio Vivaldi et bien sûr Jean-Sébastien Bach.

Concert retransmis sur grand écran 

• Tarif : 15 € - Adhérents : 10 € - Gratuit pour les moins de 15 ans.

Prochains concerts :

- Samedi 7 août 2021 : Trio orgue et trompettes : Benoît Parayre (orgue), Jean-Jacques Darriet, Nicolas Scherlen 

- Samedi 21 août 2021 : Emmanuel Hocdé (orgue) 

- Samedi 11 septembre 2021 : Françoise Brenzel (orgue), Rémy Couvez (vielle à roue)


Mortagne : les animations du mois d'août

Mortagne ( © destination Royan Atlantique)

• MARCHÉ DE MORTAGNE-SUR-GIRONDE :

TOUS LES DIMANCHES MATIN

Un marché gourmand se tient tous les dimanches matin de 8h à 13h sur la place Bel Air qui offre un des plus beaux points de vue sur l’estuaire de la Gironde.

Chaque dimanche, des producteurs et commerçants locaux vous proposeront un large choix de produits pour le plaisir de tous !

• VISITE D’UNE EXPLOITATION VITICOLE

MARDIS 3-10-17 AOÛT 2021 à 17H JEUDIS 5-12-19 AOÛT 2021 à 10H30

Lilian et Cécile vous accueilleront toute l'année mais particulièrement lors des visites gourmandes du mardi et jeudi en juillet et août. Ils seront heureux de partager avec vous leur passion de vignerons de façon ludique et conviviale. Visite du chai et balade dans les vignes avec dégustation gourmande et animation ludique pour petits et grands. Le mardi et le jeudi c'est visite ! Du 13 juillet au 24 août 2021, le mardi à 17h00 et le jeudi à 10h30. Rendez-vous au Domaine.

2,50 €/personne et gratuit pour les enfants

Renseignements Domaine des Princes (2 le Rigaleau) Mortagne sur Gironde : 06 72 07 47 48 / 06 81 96 48 40 / 05 46 92 74 41

• BALADE ESTIVALE DU MOUTONNIER

MERCREDIS 4-11-18-25 AOÛT 2021

Vivez un moment nature au milieu des marais, accompagné des ânes bâtés pour le portage des enfants ; venez à la rencontre du moutonnier et de son troupeau.

Balade d’environ 3h.

D’avril à octobre, tous les jours sur réservation et pendant l’été, tous les mercredis de 9h30 à 13h.

Renseignements et inscriptions OT : 05 46 08 17 66 ou An’estuaire 05 46 90 50 91

• POTS D’ACCUEIL DES VACANCIERS

MERCREDIS 4-11-18 AOÛT 2021

Par la Mairie ; dégustation de produits locaux, présentation de Mortagne et des manifestations de la semaine.

De 11h30 à 12h15 au point d’information touristique sur le port

Renseignements office de tourisme 05 46 08 17 66

Conditions de visite -Infos covid : Port du masque obligatoire, respect de la distanciation sociale entre les familles et le guide.

Renseignements : 05 46 08 21 00 - https://www.royanatlantique.fr/visites-guidees/

• BALADE NATURE « AU CŒUR DE LA CAMARGUE MORTAGNAISE »

JEUDIS 5-12-19-26 AOÛT 2021 à 10H

Description de la visite : Entre falaises calcaires et rivages de l’estuaire de la Gironde, partez pour une immersion au cœur du marais du Pampin, espace typique du marais de Gironde. A travers l’intimité de cet espace remarquable, découvrez toutes ses richesses biologiques... Entre lectures de paysages et temps d’observation de la faune et de la flore, mettez vos sens en éveil avec l’une des plus roselières de France, le chant de la Rousserolle effarvatte ou le goût étonnant des plantes des prés salés tels que le Troscart maritime aux saveurs de coriandre.

Durée : 2h

Intervenant : Association BioSphère Environnement

Distance : 1.5 km

Rendez-vous : quai de l’Estuaire (rive droite du port de Mortagne-sur-Gironde) avant l’entrée du chantier naval "le port sur la rive" (fin de la route goudronnée), près du panneau "chemin piéton vers l’estuaire".

Le prix comprend : la visite guidée.

PAYANT : 9€/personne adulte 4€ enfant de 6 à 12 ans gratuit -6ans.

Nombre de participants : 15 pers. Max. Minimum 7 personnes.

Conditions de réservation : Réservation obligatoire dans les Offices de Tourisme Destination Royan Atlantique. Vente au comptoir et en ligne.

Plus d’infos : Cette visite est une visite détente, destinée à toute la famille. Prévoir casquette, petite bouteille d’eau et crème solaire. Non accessible aux poussettes, préconiser les portes bébé, prévoir des chaussures adaptées, (pas de claquette ou Tongue). Les chiens sont acceptés mais tenus en laisse. Non accessible aux personnes à mobilité réduite. En cas de météo très défavorable et vigilance orange la visite sera annulée. Les participants seront prévenus 1h à l’avance.

Conditions de visite -Infos covid : Port du masque obligatoire, respect de la distanciation sociale entre les familles et le guide.

Renseignements : 05 46 08 21 00 - https://www.royanatlantique.fr/visites-guidees/

• SOIRÉE DES CABANES

SAMEDI 21 AOÛT 2021

Organisée par l’association des cabanes

Quai des pêcheurs

Renseignements et réservations : 06 60 86 20 98 / 06 77 57 67 67

• BROCANTE DE LA SAINT FIACRE

DIMANCHE 22 AOÛT 2021

Organisé par Collectif de Brocanteurs de l’Atelier Brocante de la Minoterie, toute la journée sur le port de Mortagne.

Venez chiner au bord de l’eau !

Buvette sur place.

3.5€ le ML (réservation obligatoire)

Renseignements : Office de tourisme 05 46 08 17 66 ou 06 87 76 30 66 / 06 71 75 85 74 

Saintes/Cité musicale : Octuor, un cognac exceptionnel en l’honneur des 50 ans du Festival

À l’occasion de l’anniversaire des 50 ans du Festival de Saintes, huit producteurs de cognac se sont associés pour réaliser un assemblage d’eaux-de-vie dont le résultat a été présenté mercredi dernier à l’Abbaye-aux-Dames. Ce cognac "collector", baptisé Octuor, sera commercialisé en fin d’année.

Cette année, le Festival de Saintes fête ses 50 ans. Un demi-siècle d’émotions, d’instants magiques, d’une volonté de faire de Saintes une cité musicale portée par de nombreuses personnalités qui se sont succédé au cours des décennies. Pour fêter cet anniversaire, il fallait un produit d’exception qui révèle toute la quintessence de ses arômes et honore la tradition du terroir. Tout en célébrant la musique souveraine.

Le festival de musique de Saintes a 50 ans (sur cette photo Philippe Herreweghe
et l'orchestre des Champs Elysées)

Huit maisons ont pensé à élaborer un cognac réalisé à partir de leurs meilleures eaux-de-vie. Un cognac qui marie ses accords aux concerts prestigieux et rappelle, en cette période de pandémie, que la vie existe ailleurs, dans la nature, les vignes, les chais, sous le soleil, devant une partition et des orchestres qui suscitent joie et communion. 

Passionnés de musique, Hervé Bache-Gabrielsen (Cognac), Jacques Estève (Celles), Pascal Fillioux (Juillac le Coq), Fanny Fougerat, (Burie) Guilhem Grosperrin (Saintes), Gilles Merlet (Saint-Sauvant), Catherine Tercinier (Chermignac), Annie Ragnaud Sabourin (Ableville) ont décidé de partager leurs savoir-faire pour créer ce cognac particulier. 

Mercredi dernier, salle Françoise de Foix, il a été dévoilé par Gilles Merlet qui a souligné le rapprochement entre ces deux mondes que sont l’abbaye et le cognac. Chaque « acteur » a expliqué son parcours, héritage, transmission, motivation, fierté d’appartenir à la grande famille du cognac soucieuse de perpétuer tradition et qualité. Ils exploitent en grande et petite champagne, borderies et fins bois. « Les eaux de vie sélectionnées sont issues de tous les crus d’appellation cognac. Elles ont environ une cinquantaine d’années à l’instar du festival de Saintes » a déclaré Gilles Merlet. Et d’ajouter : « Octuor est comme un ensemble de huit musiciens. Ce sont ici huit créateurs de cognac qui ont réalisé cet assemblage unique à partir de leurs réserves familiales. Octuor se caractérise par un nez fin, élégant et très riche. Les senteurs fruitées, épicées, vanillées mettent en exergue le "rancio charentais" qui les enveloppe, signe d’un long vieillissement en fûts de chêne. En bouche, l'attaque est franche et harmonieuse ». 

Chaque producteur a fourni ses meilleures eaux-de-vie qui ont ensuite été assemblées
pour obtenir "Octuor" 

120 bouteilles d’Octuor seront mises en vente durant le dernier trimestre. Outre l'achat sur internet via le site de l’Abbaye aux Dames, une grande soirée caritative et musicale aura lieu le 16 décembre en présence des producteurs. 

• L’ABUS D'ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ, À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.  

Relais de la Côte de Beauté/Saint-Georges de Didonne : Quand Claire-Lise Boulch et Philippe Robert valorisent la création artistique

Une exposition tissée par deux artistes, pleine de charme et de délicatesse. A découvrir jusqu’au 8 août ! Peintures, bijoux de tête…

• Portrait de deux artistes qui conjuguent leurs talents :

Claire Lise Boulch est discrète, raffinée et joliment originale. Son regard pétillant en dit long sur l’idée qu’elle se fait de la féminité. C’est à Talmont qu’elle a posé ses valises, rue de la Tour Blanche, après avoir travaillé pour des bureaux de style à Paris où se dessinent les dernières tendances. 

Claire Lise Boulch : Des bijoux de tête d'exception. Son approche aérienne et sensible du métier d’art donne naissance à des pièces empreintes de poésie

Son parcours est intéressant. Après des études préparant aux métiers de la haute-couture (BT mesures et créations), elle entre à l’Atelier Fleuri Delaporte, puis rejoint Peclers Paris, agence de conseil en tendances, innovation et prospective. En parallèle, elle organise des soirées à thème avec costumes et décors pour "Le Palace" et devient créatrice de chapeaux diffusés chez Maria-Luisa et Absinthe, boutiques du quartier des Halles. Elle fonde ensuite sa propre entreprise avec son associé Philippe Robert, designer de renom. Ils conçoivent des collections pour des éditeurs de la décoration. 

« A un moment, nous avons réalisé avec Philippe que le marché du textile pour lequel nous travaillions tous les deux commençait à s’effriter. Est née l’envie d’écrire une nouvelle page d’existence en dehors de la capitale » souligne-t-elle. Venu en vacances à Talmont, le couple craque devant une maison. C’est là qu’ils s’installent. Une page se tourne. Lui sort son chevalet, elle imagine des modèles dédiés à la beauté et l’esthétique. Entrer dans l’atelier-boutique Rose Outremer, c’est pénétrer dans un univers où l’imagination est souveraine… 

Promouvoir les métiers d’art est l’une des priorités de Claire Lise Boulch. Ses expositions sont nombreuses aux côtés des créateurs de mode : La Rochelle, Royan où elle réalise les costumes et les décors de la comédie musicale Komma jouée par la Compagnie de l’Arène dans le cadre d'une résidence au lycée de l’Atlantique à Royan, Saint-Emilion, le Musée de Royan où elle est chargée de l’agencement des décors de l’exposition "Picasso-Royan 39-40", le Musée de Saint-Pierre d’Oléron où elle dévoile un bijou de tête unique avec des rayures, paille naturelle, sisal laqué or et vert bronze, Cognac. 

Après cette période particulière engendrée par le Covid, elle est heureuse de présenter à nouveau ses créations au public à Saint-Georges de Didonne. Sa ligne directrice coule de source : que les créateurs d’art puissent s’exprimer et surtout partager leur travail. Une façon pour eux de valoriser leurs talents respectifs et susciter des vocations ! 

Présentation par Danièle Coudert, conseillère municipale

• Philippe Robert interprète « les temps suspendus » : sa peinture profonde fait appel à des questionnements intimes, laquelle tente d'être le lien entre « ce qui a été et ce qui tend disparaître ». C’est Bernard Mounier, son voisin de Talmont, qui en parle le mieux : « Philippe Robert est un peintre des rêves enfouis, éclairés en flashes de lumières. Adepte du réel irréel, il monte les escaliers d'un observatoire idéal pour mieux crier au monde sa passion des femmes. Esthète entêté de jambes féminines, il les observe comme Charles Denner dans le film de François Truffaut "l'homme qui aimait les femmes". Car Philippe Robert peint comme d'autres font des films, en fignolant les cadres, en jetant sur la vie les gros plans de ses regards. Il y a du Chirico dans le détail de ses décors et du Wim Wenders dans la mise en scène de ses personnages. Tout ceci en musique, du jazz de préférence : il peint les musiciens comme il le fait des femmes, en les caressant de ses pinceaux. Au moment où "l'ami américain" Edward Hopper triomphe à Paris, on ne peut s'empêcher de penser que Philippe Robert est avec lui en bonne compagnie. Celle d'une peinture dessinée avec soin, colorée en trompe l'oeil, attentive à l'effet immédiat produit sur le passant. Leur travail a pour ambition commune de devenir, dans l'instant, "élitaire pour tous". Hopper et Robert, deux artistes qui aspirent à éveiller l'intérêt avec discrétion : on ne veut surtout pas déranger, mais ça nous ferait plaisir quand même que vous nous aimiez ! Enfin, Hopper est mort, qu'il me pardonne. Robert est bien vivant, il n'y a pas de mal à les réunir dans une même pensée magique ». 

Encre et toile de Philippe Robert
« Temps suspendus exprime mon ressenti entre deux mondes : le marché des notables où les heureux élus voient leur cote s’envoler et les autres qui s’appliquent dans leurs techniques et ne reçoivent aucun encouragement en retour. La période covid a été difficile pour eux puisque les salons ont été ajournés. Pour cette expo, j’ai travaillé sur la mémoire profonde des événements que nous vivons à travers un pluralisme de techniques. Je propose des petits formats à l’encre de Chine et d’autres toiles qui comportent une partie blanche, ce vide monstrueux laissé par l’épidémie dans nos vies, parfois dans l’indifférence générale. Aujourd’hui, nous devons rester debout. Je m'y applique en tout cas ! » explique Philippe Robert qui s’est longuement attaché, parmi ses thèmes, au pont transbordeur du Martrou. Un pont qui relie deux rives, entre rêve et réalité…

• Ouvert jusqu’au 8 août les lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi et dimanche de 10 h à 12 h 30 et de 15 h 30 à 19 h au centre culturel, relais de la Côte de Beauté à Saint-Georges de Didonne.

Le vernissage
Gérard Dufaud, amateur d 'art, à l'origine de l'expo Picasso à Royan et proche du mouvement Modigliani, découvre l'exposition de Philippe Robert