mercredi 10 août 2022

Ile Madame : pèlerinage en hommage aux martyrs vendredi 19 août

Vendredi 19 août prochain, les chrétiens de Charente-Maritime sont invités au pèlerinage à l’Île Madame. Mgr Hervé Gosselin, évêque d’Angoulême, présidera ce pèlerinage avec Mgr Georges Colomb, évêque de La Rochelle et Saintes.

Cérémonie à La Croix des Galets en 2020

En 1794, de nombreux prêtres et religieux furent arrêtés pour avoir refusé de prêter le serment imposé par la Constitution civile du clergé de 1792. 829 d’entre eux furent déportés sur des navires en rade de Rochefort, où ils furent victimes de mauvais traitements et de maladies. Seuls 228 survécurent. 254 sont enterrés sur l’Île Madame, 36 à Rochefort, et les autres dans les vases de l’Île d’Aix et de l’embouchure de la Charente. 64 de ces prêtres ont été déclarés bienheureux par Jean-Paul II le 1er octobre 1995, dont Jean-Baptiste Souzy, prêtre du diocèse de La Rochelle.

Depuis 1910, un pèlerinage est organisé par le diocèse de La Rochelle dans la dernière quinzaine d’août, en souvenir de ces prêtres martyrs. Depuis 112 ans, les pèlerins commémorent ces martyrs restés fidèles à leur foi, à l’Église et à leur vocation. Ils participent à la messe à Port-des-Barques, puis marchent un kilomètre et demi, en portant un galet qu’ils déposent à la Croix des Galets, emplacement où furent découverts les sépultures de quatre prêtres, disposées en forme de croix.

Ce pèlerinage est un hommage à ces martyrs qui sont des modèles de foi : ils ont préféré « obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes » (Acte des Apôtres 5, 29) et ont été mis à mort pour cela. Ils sont aussi des modèles de pardon : ils avaient pris la résolution de ne pas se plaindre, de ne pas en vouloir à leurs geôliers, mais plutôt de prier pour le bonheur de leur pays. Puisse leur exemple inspirer les pèlerins d’aujourd’hui !

• Programme du pèlerinage à l’Île Madame du 19 août :

• 9 h 45 : Accueil des pèlerins à Port-des-Barques

• 10 h : Ouverture du pèlerinage et temps de confession et réconciliation 

• 11 h : Messe 

• 12 h 15 : Pique-nique

• 14 h : Procession du podium jusqu’à la Croix des Galets sur l’Île Madame

• 15 h 30 : Célébration à la Croix des Galets et envoi


Jonzac : Le cloître des Carmes accueille les œuvres du sculpteur Georges Charpentier et du peintre Patrick Le Tuault

Jusqu'au 28 août, du mardi au dimanche, de 15 h à 18 h 30

Le vernissage samedi dernier en présence de tous les ami(e)s

Après les toiles remarquées de Claudette Vandermeeren, voici deux autres invités du cloître des Carmes qui méritent le détour. On ne présente plus Georges Charpentier dont les œuvres sont exposées dans le monde entier, ni les peintures caractéristiques de Patrick le Tuault, dédiées à des univers oniriques où la végétation luxuriante laisse apparaître des détails inattendus. 

Converti au domaine culturel, André Trauet a présenté les deux artistes samedi dernier lors du vernissage en présence de Madeleine Perrin, en charge des animations, et d'un nombreux public. Il en a profité pour évoquer des souvenirs et la grande aventure des fonds de foudres avec Delannoy. Dès lors, il participe à la promotion des talents. 

Ne manquez pas cette expo dont la mise en scène a été particulièrement soignée !

• Portrait de Georges Charpentier,  dit Gino : 

« Artiste  (né  à  Prignac en Saintonge en 1937) dont la matière de prédilection est le bronze. Il  est  resté  fidèle  à  sa  province natale  où  se  trouve  son  atelier  de sculpteur   qui   n’est   autre   que l’ancienne scierie familiale. Artiste autodidacte, il s’est passionné  depuis  l’enfance  pour  le dessin.

Doté d'un sens de l’observation étonnant et d’une sensibilité  exacerbée,  il  a créé son propre univers   empreint de douceur, de courbes  et de contre-courbes. Libre, curieux, inventif, il s’intéresse à  différentes  matières  (bois,  pierre, fer,  marbre  etc.)  qui  lui  permettent d‘explorer  divers  horizons,  jusqu’à chercher l'expression épurée,  à  la  limite  de  l’abstraction et de  son propre   concept esthétique. Il  a  conçu  et  réalisé  au  fil  des  années  de  nombreuses  sculptures d’une qualité   exceptionnelle.   L’art   prend   sa   source   dans une étonnante alchimie où, comme le souligne André Malraux dans Les Voix   du   Silence,   «   les   formes   deviennent   style   ».   Georges Charpentier a su trouver son style. Il a choisi en travaillant le bronze de sculpter l’amour, la femme et la vie. 

Il s'attache à l'harmonie des formes même  dans  les  petites œuvres   pour   y   faire   jaillir l'équilibre   d'une puissante beauté.  La  dualité  masculine  et féminine  qui  se  dégage  de  son travail  est  étonnante.  En  ayant su  se  débarrasser  d'un  certain académisme, il nous prouve par ses travaux qu'il  est  un authentique sculpteur. Certaines de ses œuvres sont exposées  à Paris (Musée   d'Art   Moderne,   Musée Rodin et Pierre Cardin), Tokyo, Sao  Paulo, Bâle,  Rouen,  Nice, au musée Berg-op-Zoom (Hollande),  Munich, Mexico  et au  musée  d’art  moderne  de  New-York ».


Pierre Triomphe, responsable des Archives (Jonzac), découvre les œuvres de l'artiste 

Patrick Le Tuault vu par Chantale Jouet, commissaire d'exposition

Né à Paris en 1948, il montre très jeune un don particulier pour le dessin et la peinture. Il entre à l'Ecole Nationale des Arts Appliqués en 1964 où il est très touché par l'enseignement de Roger Plin. En 1969, il entre au Beaux Arts de Paris dans l'atelier d'Etienne Martin.

Pendant cette période riche et mouvementée qui tend à la pluralité artistique, le théâtre et la musique sont intimement liés à l'activité picturale dominée par le courant « d'Abstraction lyrique ». Le début des années 1980 est marqué par une recherche d'identité plus exigeante. Patrick Le Tuault quitte alors Paris pour se fixer en Bretagne où il trouve une tranquillité d'esprit lui permettant de se consacrer à sa recherche personnelle. Il travaille à cette période pour le marché des Antiquités alors très dynamique où sa formation aux Arts Appliqués lui a offert une connaissance spécifique.

Des univers mystérieux...

C'est à cette période où d'abord sensible au mouvement de la « figuration libre » qui définit le moment, il prend conscience de sa fascination pour les grands paysages classiques et la peinture du XVIIème siècle. Intégrant le réalisme et l'actualité. il réalise des œuvres figurant des objets contemporains, avions, automobiles, caisses et vieux cargos rouillés qui composent un univers personnel, servi par une facture précise privilégiant des lumières semi-nocturnes.

Les expositions vont se suivre dans cette continuité variant les thèmes qui constituent des séries nommées : « mythe du voyage », « rencontres intemporelles », « Mes vols de nuit sur les traces de Saint Exupéry », etc.

Au début des années 90, il se fixe à Pont Aven où il participe à la fondation de la Galerie du Bois d’Amour qui marquera la petite cité de caractère d'une empreinte profonde au travers des animations artistiques et culturelles qu'il y aura initiées. Il y séjournera pendant 15 ans avant de se fixer près de Cognac en Charente-Maritime. Il définit lui-même sa peinture comme des fenêtres ouvertes sur un espace, la notion d'air qui y circule étant prédominante. Au travers de compositions élaborées et rythmiques, peuplées d'oppositions complémentaires - avions-animaux, forêts sauvages et architectures intemporelles - il affirme une œuvre originale qui le fait présenter comme un « Maître classique pour le XXlème siècle ».

Aux côtés de Madeleine Perrin et Patrick Le Tuault, André Trauet évoque l'époque des fonds de foudres (tonnellerie), expositions qui avaient remporté un franc succès
Une expo à découvrir jusqu'au 28 août

Expos de l'été à Pons, Saintes, Usseau, Jarnac

• Pons :  Portrait de famille de Pascale Galinier

Le Donjon accueille actuellement les œuvres de Pascale Galinier qui travaille la toile et le tissu, et donne à ses portraits de famille des allures de damiers. Touche à tout, douée d'un sens artistique aiguisé, perspicace et curieuse de la vie, elle s'intéresse au monde culturel depuis longtemps. Ses expos sont pour elle l'occasion de rencontrer le public et de présenter ses différentes recherches. 

• Donjon de Pons jusqu'au 14 août de 14 h à 18 h

Pascale Galinier : les multiples facettes des portraits...
Le vernissage lundi après-midi

• Saintes : Gabrieli Renato Darida expose à la Galerie Paul et Frères

La galerie saintaise Paul et Frères accueille l'exposition de Gabrieli Renato Darida sur le thème "Observation et Mémoire sur la physique, l'histoire naturelle et les arts plastiques". Finissage de l'exposition en présence de l'artiste le 3 septembre à 19 h. Venez nombreux !

• Paul & Frères 9, rue de la Comédie, Saintes - https://m.facebook.com/pauletfreres - www.pauletfreres.com


• Autour de l'église d'Usseau

L'ECUM vous invite à découvrir les tableaux de la Barbouille réalisés autour de l'église d'Usseau à Marignac. Du 12 au 16 août de15 h à 19 h

• Faune : Nathalie Sépulchre présente son travail pour la première fois en Charente, sur la terre de ses racines

Jusqu'au 13 août, Nathalie Sepulchre propose son exposition "Faune" (pastels, encre et crayons). Passionnée et sensible à la nature, elle dessine principalement les éléments, la mer, les vagues, les arbres remarquables et les animaux en voie de disparition. Originaire de Jarnac, Nathalie est la nièce du peintre graveur Patrice Sepulchre. L'exposition est organisée avec le soutien du service culturel.

Dans chaque œuvre, elle recherche la beauté, la grandeur et la fragilité de la nature face à l’Homme. Ouvrez l'œil ! Dans ses tableaux présentant la faune, un oiseau se trouve toujours quelque part et lorsqu'une vague apparaît, on retrouvera toujours un petit surfeur. Elle insiste sur l'émotion et l'importance de l'émerveillement, le tout, très souvent en bleu et beige qui sont ses couleurs de prédilection.

• Titulaire d'une double formation, l'école supérieure de la mode ESMOD, puis d'un master en littérature anglaise, Nathalie Sepulchre dessine depuis son plus jeune âge. Elle travaille principalement le pastel. Actuellement, elle expose également au château de Rosanbo dans les Côtes d'Armor.

• Tous les jours à l'Hôtel Renard à Jarnac (16), entrée libre, de 10 h à 13 h et de 15 h à 19 h 

mardi 9 août 2022

Gestion de la ressource en eau : Mesures nouvelles à compter du mercredi 10 août

Compte tenu de l’état de la ressource en eau, le préfet de la Charente-Maritime prend les mesures de limitation des usages de l’eau suivantes à compter du mercredi 10 août à 8 heures :


Feux de forêt : passage au niveau "risque très sévère"

Au regard des conditions météorologiques de ces dernières semaines, marquées par la sécheresse et les fortes chaleurs associées à un vent d'Est, Nord-Est, le département de la Charente-Maritime a été placé en « Risque très sévère » feux de forêt depuis le samedi 6 août 2022 jusqu'à la fin de l'alerte « très sévère ».

• LA RÉGLEMENTATION DES USAGES DU FEU

Conformément à l'arrêté préfectoral du 2 décembre 2020 réglementant l'usage du feu en vue de prévenir les incendies de forêt dans le département de la Charente-Maritime, il est interdit pour les particuliers de fumer, de porter ou d'allumer du feu (méchouis, grillades, barbecue sauvage), y compris sur les terrains privés, à l'intérieur ou jusqu'à une distance de 200 mètres des bois et forêts. Cette interdiction s'applique également aux usagers des voies publiques traversant ses terrains. Aucune allumette ou matière incandescente ne doit être jetée sans s'assurer qu'elle soit parfaitement éteinte.

• ÉVÈNEMENTS ET MANIFESTATIONS

Les feux d'artifice, qui sont assimilés aux feux de plein air, sont soumis aux mêmes interdictions et doivent être annulés ou différés à partir du niveau de risque très sévère. Seuls les feux d'artifices tirés depuis la mer sont autorisés. Les feux d'artifices doivent faire l'objet d'une déclaration préalable en préfecture.

Les manifestations festives, culturelles et sportives soumises à déclaration sont interdites dans l'ensemble massifs boisés du département.

• INTERDICTION TEMPORAIRE DANS LES MASSIFS BOISÉS DU DÉPARTEMENT

Par arrêté préfectoral, le secrétaire général de la préfecture de la Charente-Maritime a décidé d'interdire temporairement l'accès des bois, forêts et landes des communes du massif de La Double saintongeaise, particulièrement exposés aux risques d'incendies. Ces mesures de restriction s'appliquent pour les 29 communes du massif.

Ces mesures s'appliquent de la manière suivante : l'accès, la circulation et le stationnement des personnes et des véhicules avec ou sans moteur sont interdits sur les pistes forestières, chemin ruraux , chemins d'exploitation, pistes cyclables et autres sentiers ouverts au public, sauf pour les services publics dans l'exercice de leur mission, les propriétaires forestiers et leurs ayant droits : les activités d'exploitation forestière, de travaux sylvicoles, de génie civil, de service, de carbonisation et de sciage sont suspendues durant cette période ; 

Pour les communes qui ne sont pas visées par ces mesures de restrictions, les maires peuvent en vertu de leurs pouvoirs de police, limiter les accès aux massifs forestiers notamment en cette période à risque très sévère.

Ces règles de prudence et de civisme doivent être respectées avec la plus grande rigueur.

• LES MOYENS MOBILISES

Ce changement de niveau de vigilance a pour conséquence un renforcement des moyens mobilisés par le SDIS 17 sur chaque départ de feu.

Le groupement de gendarmerie de la Charente-Maritime et l'ONF, en coordination avec le SDIS 17, assureront des opérations de surveillance et de contrôles dans l'ensemble du département afin de faire respecter l'ensemble des mesures prises, de lutter contre les comportements dangereux et les actes volontaires malveillants.

• LES CONSEILS DE COMPORTEMENT

Précautions à prendre en forêt ou proximité immédiate :

• Ne pas se garer devant les accès réservés aux pompiers

• Se renseigner sur les conditions météorologiques avant de se rendre en forêt ;

• Avoir un téléphone portable sur soi pour alerter les secours en cas de besoin ;

• Prévenir ses proches de l'itinéraire emprunté ;

• Respecter les chemins balisés ;

• Ne jamais jeter de mégots de cigarette dans une zone boisée ou par la fenêtre de la voiture ;

• Prendre garde à l'endroit où est stationnée la voiture : le pot d'échappement à haute températurepeut enflammer l'herbe sèche :

• Veiller à camper dans un lieu autorisé, sécurisé et protégé ;

• Respecter les interdictions d'accès aux zones boisées

Pour les habitations proches des forêts : Ne rien brûler entre avril et septembre.

Pour toute information d'ordre général, retrouvez la campagne de prévention nationale des feux de forêt sur le site : https://www.ecologie.gouv.fr/prevention-des-feux-foret

Consulter le niveau de risque pour chaque commune sur https://www.geoplateforme17.fr/risque-feu-foret

Pour alerter les secours, je compose le 18 ou le 112.

Thermes de Saintes/Site en Scène : Programmation modifiée en raison des conditions météorologiques

Au regard des conditions météorologiques de ces dernières semaines, marquées par la sécheresse et les fortes chaleurs, la préfecture de la Charente-Maritime a interdit l’usage et le tir de feux d’artifice, de produits pyrotechniques, pétards ou fusées sur l’ensemble du Département. Pour ces raisons, la programmation concernant le spectacle et les installations de feu initialement prévus dans le cadre de Sites en Scène aux Thermes Saint-Saloine, est modifiée.

Voici la nouvelle programmation : 

Jeudi 11 août :

• Animations, ateliers, stand associatifs, visite guidée... Dès 19h le campement gaulois pose ses valises !

• Des histoires irlandaises emplies de magie feront vivre les Thermes à 19h30 et 21h30

• La parade « le petit peuple de l'eau » conduite par la Compagnie L'Arche en sel vous embarque dans un monde de bulles à 20h

• A 20h30 puis 22h30, profitez d’un concert « Ping-Pong » : un moment musical traditionnellement festif !

• A la nuit tombée, découvrez le site sous un autre regard grâce à la mise en lumière du site

• Rendez-vous à 22h15 pour la fin de soirée avec le spectacle de jongleries lumineuses signé  L'Arche en sel

Vendredi 12 août :

• Dès 19 h le stand de l’association SAHCM vous propose une visite guidée des Thermes par les archéologues en plein cœur du village gaulois.

• Les histoires Irlandaises emplies de magie feront encore vivre les Thermes à 19h30 et 20h30

• C’est en fanfare que la Compagnie Tutti Frutti investira les lieux à 20h avant l’arrivée du « Char d’Agrippine » de la compagnie Acidu à 20h30

• A 21h15 et 22h30, profitez à nouveau d’un moment musical traditionnellement festif avec le concert « Ping-Pong»!

• A la nuit tombée, découvrez le site sous un autre regard grâce à la mise en lumière 

• Pour ce deuxième soir, rendez-vous à 22h15 pour le clou de la soirée avec le spectacle de jongleries lumineuses signé L'Arche en sel

La billetterie gratuite mise en place à l’Office de Tourisme est maintenue. Un point de restauration et une buvette seront disponibles sur place.

Jonzac/Messe dominicale : les magnifiques voix du chœur ukrainien de garçons Mukachevo

Le chœur ukrainien de garçons Mukachevo a enchanté les fidèles réunis pour l'office dominical célébré par le père Sambou 

Ce chœur-école s'illustre dans de nombreux concours

Comment ne pas être ému devant le chœur ukrainien Mukachevo qui conjugue le talent et la précision et dont les voix cristallines suscitent une véritable émotion ? 

Selon la tradition, dans le cadre des Eurochestries, un groupe anime la messe du dimanche à Jonzac. Cette année, Claude Révolte, directeur de cette manifestation qui réunit des orchestres de jeunes, a choisi la formation que dirige avec professionnalisme son fondateur Volodymyr Volontyr. 

Depuis sa création en 1989, les enfants (dont les générations se succèdent) ont participé à de nombreux festivals et remporté des concours tant dans leur pays qu'à l'international. Varié, leur répertoire va du classique au moderne, des airs folkloriques aux chants religieux. 

La paroisse de Jonzac est très honorée d'avoir accueilli ces jeunes ambassadeurs d'un pays durement touché par la guerre. Que la musique, qui adoucit les mœurs, puisse faire germer les graines tant recherchées de la  paix...

L'office célébré par le père Sambou
Le chœur est dirigé par Volodymyr Volontyr

Justesse des voix et harmonie

Métis/Pons : Beau succès d’une comédie musicale « made in Saintonge »

Programmée la semaine dernière à Pons dans le cadre de Site en Scène, la comédie musicale Métis a remporté un beau succès qui mérite d'être partagé ! 


Le décor est planté : une vaste scène installée sur l’esplanade du château, sous le regard protecteur du donjon, témoin remarquable d’une ancienne forteresse qui connut assauts et soubresauts belliqueux. L’histoire que conte Métis, spectacle programmé jeudi, vendredi, samedi, et dimanche derniers, est une adaptation moderne des confrontations et des interdits qui peuplent la vie des hommes et les empêchent d’avancer vers la compréhension. En composant cette comédie musicale, Rémy Ribot et son fils Aymeric ont voulu transmettre à travers la musique, le chant et l’expression un message d’espérance, rejoignant la célèbre citation d’Antoine de Saint-Exupéry : « Nos différences, loin de nous léser, doivent nous enrichir ».

Dans l’univers de Métis, il y a quatre couleurs, le rouge « le feu est notre emblème », le jaune « de l’or et du soleil », le bleu « du cristal et de l’eau » et le noir « de la nuit sans étoiles ». Incarné, chaque groupe a défini ses propres frontières. Mais c’est mal connaître les ruses enjouées de Cupidon qui décoche des flèches dans les cœurs, de-ci, de-là. Du bleu et du jaune, naîtra Jade, la verte jeune fille « enfant de l’amour de l’eau et du soleil » qui ouvre de nouvelles perspectives. La situation est plus tendue entre Pourpre la rouge et Ebène le seigneur noir, amoureux inconsolables comme le furent Roméo et Juliette. Pourpre rejoint bientôt le royaume des morts et son prétendant se désespère. « Nous avons créé un monde imaginaire dont les personnages, soumis à des lois qui les confinent, finissent inévitablement par s’attirer. Ils réalisent alors que les barrières dressées ne doivent pas demeurer un obstacle » explique Rémy Ribot. 

De l'amour jaune et bleu, naîtra la verte Jade

Amours rouge et ébène ardentes et contrariées

Chaque tableau, empreint d’une élégance que valorise le mouvement, révèle une mise en scène minutieusement étudiée, musique, chants, danses, costumes, éclairages. Le regard est attiré par les faisceaux qui illuminent la scène comme autant de voies lactées. Les silhouettes qui se détachent de cette strate subliment les évènements, qu’ils soient poétiques, tragiques ou porteurs d’une évidente fraternité. 
Le clan de Pourpre est en colère : il demande justice et qu’Ebène, considéré coupable de sa disparition, soit mis au pilori. Son sort est entre les mains du tribunal qui tranche avec sagesse : « la justice, ce n’est pas un peuple qui se venge ». Par ce happy end, les portes de l’apaisement s’entrouvrent. En déployant les ailes de la tolérance, ne sommes-nous pas tous Métis ? 

Ebène et Pourpre, un ange trace la voie ! Mise en scène Julien Alluguette

L’équipe, qui a porté cet opéra-rock sur les fonts baptismaux, est à féliciter : « le travail fut long, mais passionnant, et nous en étions sûrs, le mélange des couleurs, des différences était source de bonheur et de richesse. Nous avons pu raconter une histoire forcément féérique, naïve et utopique, un conte chanté sur fond de musiques actuelles » soulignent les responsables qui se sont produits dans de bonnes conditions, le covid ayant empêché plusieurs représentations dans un passé récent. 
Bravo aux talentueux artistes, Alexandre Chassagnac, Romain Couprie, Constance Amelane, Grégory Deck, Ayme, Corale Faure, Madeeson, la troupe Nymâné, Rémy Ribot, auteur, Aymeric Ribot, compositeur, Julien Alluguette, metteur en scène (Prix Avignon à l’Unisson 2022 du Meilleur Comédien), Cyndelle Collignon, chorégraphe, Luc Bénéteau, création lumière, Philippe bonhomme, régisseur son, à l’association Arts aux Villages Productions et tous les bénévoles. Enfin, un coup de chapeau à Benjamin Ribot dont les chansons, en première partie, sont d’une pétillante réalité.

Qu’ajouter de plus sinon que cette comédie musicale ne demande qu’à vivre sa vie ! Pourquoi pas la présenter à Saintes, Blaye, Jonzac, Montendre (au château) et ailleurs ? 

Spectacle soutenu par le Département, la CDCHS, la ville de Pons et différents sponsors
La beauté des costumes

Félicitations à toute l'équipe

Photos Nicole Bertin

mercredi 3 août 2022

Royan Atlantique : Un site internet pour s'informer des conditions de baignade

Sécurité des zones de baignade de Royan Atlantique : Un nouveau site internet https://plages.agglo-royan.fr

La Communauté d'Agglomération Royan Atlantique assure l’encadrement des 22 postes de secours sur les 7 communes littorales de son territoire. 135 nageurs-sauveteurs sont mobilisés jusqu’au 28 août pour assurer cette surveillance de 11 h à 19 h.

Afin de favoriser l’accès à l’information des usagers sur les conditions de baignade des 22 zones aménagées et surveillées du territoire, une page internet a été créée.

Accessible sur ordinateur ou sur smartphone, cette interface permet de localiser les postes de secours et de connaître en temps réel : la couleur du drapeau de baignade hissé sur le mât, les horaires de surveillance, la météo, les températures de l’eau et de l’air, les horaires et coefficients de marées et le panneau du plan de la plage.  Mis en service fin juillet, cette page web est dans sa version expérimentale. 

Cet outil a vocation à anticiper les déplacements à la plage grâce à l’accès aux informations utiles avant le départ des usagers. Les données disponibles sur cette page web sont néanmoins fournies à titre indicatif et il reste recommandé de se rapprocher des postes de secours pour toute information complémentaire relative aux conditions de baignade sur place.

Ce site est disponible à l’adresse : https://plages.agglo-royan.fr

Saintes/Marché de Noël : et si vous étiez les lutins cette année ?

La saison estivale lancée, il est déjà l’heure de préparer les fêtes de fin d’année ! La Ville de Saintes lance un appel à candidatures pour le marché de Noël qui se déroulera du 3 décembre 2022 au 2 janvier 2023

Vous êtes artisans ou vous proposez des produits de bouche du terroir ? Vous souhaitez faire découvrir votre savoir-faire au public ? 18 chalets s’installeront au cœur du Jardin public pour vivre ensemble de belles et gourmandes semaines hivernales !

Pour participer à cette opération ou connaître les tarifs d’occupation, c’est simple : contactez le service commerce avant le 18 septembre 2022 en décrivant votre activité à l’adresse suivante : service-commerce@ville-saintes.fr. On vous attend !

• Informations complémentaires :

• Possibilité de fermeture de votre chalet le 25 décembre et le 1er janvier

• Ouverture de 10 h à 19 h pour les produits artisanaux et de 11h à 20h/21h pour la restauration (horaires susceptibles d’évoluer d’ici décembre).

mardi 2 août 2022

Gestion de la ressource en eau : nouvelles mesures à partir du 2 août

Compte tenu de l’état de la ressource en eau, le préfet de la Charente-Maritime prend les mesures de limitation des usages de l’eau suivantes :

Jonzac : Le chœur ukrainien de garçons Mukachevo animera la messe du dimanche 7 août

Dans le cadre du 33ème Festival international d'orchestres et chœurs de jeunes "Eurochestries Charente-Maritime", le Chœur de jeunes garçons "Mukachevo", venant d'Ukraine, accompagnera l'office religieux célébré en l'église Saint Gervais-Saint Protais dimanche 7 août à 10 h 30

Le Chœur de garçons Mukachevo, créé en 1983, et le chœur-école fondé en 1989 sont dirigés par leur fondateur Volodymyr Volontyr. Actif en Ukraine, le chœur a présenté l’art choral ukrainien dans 21 pays européens : Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Croatie, Espagne, Estonie, France, Hollande, Hongrie, Italie, Lettonie, Lituanie, Pologne, Portugal, République Tchèque, Roumanie, Russie, Serbie, Slovaquie et Slovénie. 

Depuis sa création, il a participé à différents festivals et remporté de nombreux concours ukrainiens et internationaux, parmi lesquels le Festival international des chœurs de garçons à Solnok (Hongrie), le Prix artistique de D. Zador (Ukraine), le Festival européen de chorales de jeunes à Neerpelt (Belgique), le Festival international de chorales d'enfants et de jeunes à Kiev (Ukraine), le Festival international de musique « Gaja - 2000 » (Portugal), le Festival international de musique de jeunes "Summa Cum Laude" à Vienne (Autriche), le Congrès "Pueri Cantores" à Grenade (Espagne), le Festival international de musique de jeunes « Shengensky Poludnik » à Kosice (Slovaquie), le Festival européen des jeunes chorales « Giuseppe Zelioli » (Italie), le Festival des jeunes artistes de Bayreuth (Allemagne), le Festival des chants spirituels (Slovaquie), le Festival de musique "Summer in Osijek" (Croatie), le Festival international d’orchestres de jeunes Eurochestries en Charente-Maritime (France), le Festival international d'art à Nesebar, Sunny Beach (Bulgarie). 

Son répertoire est très varié : des œuvres de compositeurs classiques ukrainiens, des œuvres de compositeurs classiques d'Europe occidentale, mais aussi des œuvres de compositeurs modernes ukrainiens et étrangers et des chansons folkloriques ukrainiennes.

lundi 1 août 2022

Eurochestries/Jonzac : des moments de bonheur musical à ne pas manquer !

Claude Révolte : « Se côtoyer, échanger et travailler ensemble, c'est ce qui fait la richesse des Eurochestries »

Hommage à l'Ukraine - 60 concerts jusqu'au 12 août

Par les temps qui courent, il y a des moments de bonheur à ne pas manquer ! Centré sur les orchestres de jeunes, le festival des Eurochestries fait partie de ces animations estivales qui réchauffent le cœur. Cette année, 330 musiciens talentueux, de 15 à 25 ans et issus de onze pays (Brésil, Bulgarie, Croatie, Espagne, France, Italie, Japon, Mexique, Portugal, Roumanie, Ukraine), ont répondu présent. 

Claude Révolte et le ténor Kévin Amiel, parrain des Eurchestries
Claude Révolte ouvre le 33ème festival des Eurochestries aux côtés de Jean-Nicolas Richard, président de l’ASSEM 17 et directeur du Conservatoire de musique et de danse de Saintes, des chefs d’orchestre Yves Bouillot, Yusuke Kimoto, et du ténor Kévin Amiel

Dimanche soir, le premier concert organisé au centre des congrès de Jonzac a offert au public de belles surprises placées sous le signe de la paix et de la fraternité, comme le souhaite le président Révolte. Tous les ans, aux côtés d'Anne Bernard, directrice, il se mobilise avec son équipe et des bénévoles pour offrir des concerts dans tout le département, la Charente et la Gironde. 

Pour cette ouverture, le programme était varié, chaque formation apportant sa sensibilité, son professionnalisme et son enthousiasme. S'enrichir de ses différences, n'est-ce pas la plus passionnante des aventures ? L’émotion en écoutant l’hymne ukrainien entonné par le chœur de garçons Mukachevo sous la direction de Volodymyr Volontyr ; le rythme des Pays du Sud ; la fraîcheur des tamburas croates ; la limpidité des morceaux classiques ; la vigueur hispanique ; l’entrain des Mexicains ; le retour triomphant du Paso Doble et la belle voix de Julio ; l’entrain des Brésiliens de Zuca ; Odile Babiaud, virtuose de 10 ans, remarquable au violon aux côtés de sa mère et son frère ; le charme du saxophone ; la légèreté de la flûte, l’harmonie des ensembles et bien sûr la voix remarquable et envoûtante du ténor Kévin Amiel, parrain des Eurochestries. Le morceau napolitain « O sole mio » résumait à lui seul l’ambiance de ce premier rendez-vous : quelle belle chose qu’une soirée ensoleillée

Mention spéciale pour le chef d’orchestre japonais Yusuke Kimoto qui exprima, en français, toute sa joie de participer aux Eurochestries pour la première fois. Il dirigera les orchestres à l’occasion des concerts de clôture les mercredi 10 et jeudi 11 août à Jonzac et Pons. 

Bienvenue à ces musiciens qui nous rappellent que « sans la musique, la vie serait une erreur »…

Le chœur de garçons ukrainien Mukachevo sous la direction de Volodymyr Volontyr


L'orchestre de tamburas Batorek d'Osijek (Croatie)

• Le trio Babiaud. Odile Gongalez Babiaud, violoniste de 10 ans, a été lauréate du Grand Prix du concours « Terre de Talents » (équivalent de « La France a un incroyable talent ») à la télévision espagnole. Elle interprètera les Airs Bohémiens de Pablo de Sarasate lors des deux concerts de clôture.

Le quintet Interwinds (Italie, Roumanie, Brésil, Portugal, Bulgarie)

• En pleine pandémie, Eurochestries International a lancé un concours en ligne « Jeunes Talents en musique classique » en 2021 au cours duquel 223 jeunes musiciens de 35 pays se sont mesurés à un jury composé de 56 musiciens professionnels de 17 pays. 5 lauréats forment cette année le quintet à vent « Interwinds ». Parmi eux, la bassoniste portugaise Maria Rita Pinheiro Monteiro, le corniste bulgare Victor Teodosiev et le clarinettiste brésilien Rafael Esparrell auront l’opportunité de jouer comme soliste au concert de clôture grâce à leur Grand Prix d’Honneur. 

• Yusuke Kimoto est chef principal de l’Orchestre philharmonique de l’Université de Fukui et directeur artistique du Sea of Japan Festival Orchestra. Autre chef invité, Yves Bouillot qui a participé aux Eurochestries 2016 en tant que compositeur avec sa « Rhapsodie albanaise ».

L'orchestre mexicain Iberoamericana dirigé par Lizzi Ceniceros
L'orchestre Cordas do Iguazu de Parana (Brésil) dirigé par Arthur Barbosa

L'orchestre symphonique des jeunes Ciudad de La Linea (Espagne)
dirigé par Daniel Cruanes Langreo
Rural Band de Cuenca (Espagne) dirigé par Pablo Marinez Valiente
Julio ou l'art du Paso Doble
A souligner, le travail des bénévoles pendant les Eurochestries
Hermione Sax Trio (France)
Trio de flûtes Euterpe (Grenade)
Zuca de Porto Alegre (Brésil)
Un duo remarqué
L'orchestre symphonique des jeunes Alvarez Beigbeder de Jerez (Espagne)
Le ténor et parrain des Eurochestries Kévin Amiel a interprété trois chants, accompagné par l’Orchestre symphonique des jeunes « Álvarez Beigbeder » : "la donna e mobile" de Verdi, "O sole mio" d'Eduardo di Capua et Alfredo Mazzucchi et "Una furtiva lacrima" de G. Donizetti.
Kévin Amiel et le chef d'orchestre José Colomé

Photos Nicole Bertin