jeudi 16 septembre 2021

Haute-Saintonge/Présidentielles : Création d'un groupe de soutien à Emmanuel Macron

Des citoyens de Haute-Saintonge se réunissent pour soutenir Emmanuel Macron à l'occasion de l’élection présidentielle de 2022 :

Raphaël Gérard, député LRM, aux côtés d'Evelyne Delaunay, sa suppléante

Communiqué : « Depuis son élection en tant que Président de la République, Emmanuel Macron a traversé de nombreuses crises et a toujours su se relever en permettant à chaque citoyen d’en sortir plus fort.

Afin de faire face aux défis qui se présentent à nous, sans céder ni à la facilité et ni à la démagogie, nous avons souhaité mettre en place un groupe de travail en soutien au Président de la République "Citoyens de Haute-Saintonge avec Emmanuel Macron".

L’heure n’est plus aux calculs politiciens, mais au regroupement de toutes les personnes souhaitant un deuxième mandat pour Emmanuel Macron. Nous voulons que la France réussisse. Pour cela, nous souhaitons dépasser les étiquettes partisanes et nous retrouver ensemble pour exprimer nos idées et réfléchir à la meilleure voie à suivre. C’est pour cette raison que ce groupe sera totalement apolitique, avec la volonté de se réunir et de fédérer autour du Président de la République et n’aura pour unique but que d’imaginer la France de demain.

Nous nous réunirons régulièrement, dans toute la Haute-Saintonge, pour formuler des contributions sur les sujets d'actualité et pour défendre localement la politique menée par Emmanuel Macron durant son quinquennat en montrant, chiffres à l’appui, que la France de 2021 est devenue plus forte qu’en 2017.

Soutenons ensemble la transformation du pays engagée depuis quatre ans lors de l’élection d’Emmanuel Macron en travaillant en réseau avec tous les collectifs citoyens qui se créent chaque jour, partout en France.

Pour davantage de renseignements, vous pouvez écrire à : hautesaintonge.em2022@gmail.com »

Elections à la Chambre de Commerce et d'Industrie de Charente-Maritime

• Communiqué de la Préfecture

Comme pour toutes les CCI de France, les mandats des membres des chambres de commerce et d’industrie de La Rochelle et de Rochefort-Saintonge arrivent à expiration. En Charente-Maritime, les élections permettront de constituer une CCI unique, la « CCI Charente-Maritime ».

L’arrêté ministériel du ministre de l’Économie, des finances et de la relance du 18 mars 2021 en précise le calendrier :

Période de scrutin : du 27 octobre 2021 au 9 novembre à minuit. Seuls les votes électroniques seront autorisés. Toutes informations utiles seront directement adressées aux électeurs.

• Période de dépôt des candidatures : du 23 septembre au 30 septembre 2021 à 12 heures.

En application de l’article R 713-9 du code du commerce, les candidatures, pouvant être individuelles ou présentées dans le cadre d’un groupement, sont à déposer par écrit à la préfecture de la Charente-Maritime selon les modalités ci-dessous :

• Lieu de dépôt : cité administrative Duperré 7, place des cordeliers 17 000 La Rochelle

• Date et horaires de dépôt : 

- du 23 septembre au 29 septembre 2021 : de 9 à 12 heures ou de 14 à 16 heures

- le 30 septembre : de 9 à 12 heures (horaire impératif)

• Prise de rendez-vous : elle n’est pas obligatoire. Un candidat peut toutefois souhaiter qu’un rendez-vous soit convenu en adressant un message en ce sens à l’adresse : pref-elections@charente-maritime.gouv.fr

• Modèles de candidature : ils sont disponibles sur le site internet de la préfecture à la rubrique « élections ».

mercredi 15 septembre 2021

Saintes : nouveaux horaires au centre de vaccination

Les dernières semaines confirment la tendance à la baisse des indicateurs épidémiologiques et le ralentissement de la circulation du virus en Nouvelle-Aquitaine. La couverture vaccinale atteint, en Charente-Maritime, les 78,6 %* (schéma vaccinal complet)

Pour ces raisons, le centre de vaccination de Saintes sera dorénavant ouvert le lundi et le vendredi de 8 h 30 à 17 h et le samedi matin de 8 h 30 à 12 h 30, sur rendez-vous.

Pour prendre un rendez-vous par mail : www.doctolib.fr ou par téléphone, au centre d’appels 05.46.92.34.14.

Le centre d’appel est ouvert du lundi au vendredi de 9 h à 12 h et de 13 h 15 à 17 h.

*Données publiées le 7 septembre par l’ARS Nouvelle-Aquitaine

lundi 13 septembre 2021

Dépistage des cancers : Cri d'alarme pour la mobilisation à l’occasion d’Octobre Rose

Après une année 2020 qui enregistre une baisse record du taux de participation au Dépistage Organisé du cancer du sein, le Centre Régional de Coordination des Dépistages des cancers de Nouvelle- Aquitaine (CRCD-NA) lance un cri d’alarme à la (re)mobilisation à l’occasion d’Octobre Rose 

Un plan régional pour prendre le cancer de vitesse

45,6%. C’est le taux de participation au Dépistage Organisé du cancer du sein en Nouvelle-Aquitaine en 2020. Soit une baisse de 6,7 points comparé à l’année précédente. Pour cause, la pandémie mondiale du COVID-19, qui a fragilisé le système de santé et par répercutions le Dépistage Organisé.

« Le Dépistage continue à pâtir de la situation sanitaire ! Ce sont trop de cancers dormants qui ne sont pas stoppés alors que ce cancer du sein est très largement curable s'il est dépisté tôt. Face à ce constat, le CRCDC-NA porte plus que jamais l’ambition d’unir toutes les forces de la région pour lutter contre le cancer le plus meurtrier pour les femmes en France » indique Benjamin Gandouet, Directeur Général du CRCDC Nouvelle-Aquitaine.

Aussi, au-delà de sa mission première, qui est d’inviter toutes les femmes de 50 à 74 ans à réaliser un examen de surveillance tous les deux ans, le CRCDC-NA endosse dorénavant, avec l'ensemble des partenaires qui le compose (acteurs publics, privés, associatifs, libéraux), le rôle de coordinateur de la prévention du cancer en Nouvelle-Aquitaine, qui se traduit par la construction d'un plan régional de prévention des cancers.

Opération « Parapluies Roses », s’unir pour sensibiliser

« La mobilisation générale de tous les acteurs de santé autour de la lutte contre le cancer du sein, illustre parfaitement notre ambition d’unir nos forces, en région » ajoute Benjamin Gandouet.

A l’occasion de la campagne annuelle mondiale, le CRCDC NA déploiera l’action des « Parapluies Roses » sur tout le territoire régional. Plus de 750 communes et partenaires se sont mobilisés pour installer "des toitures de parapluies roses" dans les villes, symbolisant la protection du dépistage des cancers.

Une opération poétique qui a pour but d’interpeller et de sensibiliser les femmes de 50 à 74 ans, éligibles au Dépistage Organisé du cancer du sein, sur cette maladie et ce dispositif qui sauve des vies.

« Alors qu’en France, une femme sur 8 sera confrontée au cancer du sein dans sa vie, participer à Octobre Rose, c’est donner de la visibilité au dispositif de Dépistage Organisé qui a permis de détecter encore 2192 nouveaux cas cette dernière année en Nouvelle-Aquitaine » précise le dr Denis Smith, Président du CRCDC Nouvelle Aquitaine.

Une opération qui vise à rappeler que détecté à un stade précoce, le cancer du sein peut être guéri dans 9 cas sur 10 ! Ce qui rend le dépistage précoce le meilleur atout de guérison.

 

samedi 11 septembre 2021

Production artisanale de sel : le député Olivier Falorni intervient auprès du Gouvernement

Communiqué du député Olivier Falorni relatif aux démarches qu’il a entreprises auprès du Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation afin de sauvegarder la production artisanale de sel, notamment celle de l’Ile de Ré



Les sauniers de l’Ile de Ré, membres de l’Association Française des Producteurs de Sel marin de l’Atlantique récolté manuellement (AFPS), redoutent la certification d’un label Agriculture Biologique, attribué par la Commission européenne, à tous les producteurs de sel, y compris industriels.

Le député a ainsi écrit au Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation pour sauvegarder une activité économique locale forte de 800 emplois. « Il est impératif de préserver un modèle de production ancestrale, respectueux de son environnement et de la biodiversité, qui contribue à l’attractivité de nos territoires » estime Olivier Falorni.

 

Les fortifications de Vauban, patrimoine mondial de l’Unesco, à l’honneur dans une vidéo

Une première : le Réseau Vauban réalise une vidéo sur les douze sites majeurs de Vauban

Depuis cet été, le Réseau Vauban diffuse une vidéo afin de promouvoir et mettre en valeur les douze fortifications de Vauban inscrites sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco. L’objectif de cette vidéo est d’illustrer le génie de Vauban et la valeur universelle exceptionnelle de son œuvre : on y découvre, à travers les 12 sites majeurs, l’ensemble des facettes de son œuvre, le tout formant une déclinaison complète et exemplaire de son travail d’architecture militaire. La vidéo propose ainsi une plongée au cœur d’un patrimoine unique au monde.

Le tableau esthétique qu’elle donne à voir de ces chefs-d’œuvre de Vauban, à la beauté architecturale remarquable, se compose d’images aériennes à couper le souffle et de plans à hauteur d’homme, entraînant le spectateur à travers les portes et passages des fortifications.

 Extrait de la vidéo diffusée depuis juin 2021 © Réseau Vauban

Douze sites vivants et ouverts sur le monde

Dans cette vidéo, les sites majeurs sont mis en valeur au présent : animations et activités insolites, visites et événements culturels... Autant d’images qui soulignent la vitalité des douze sites majeurs et susciteront curiosité et envie, comme une invitation au voyage et à la découverte de ce patrimoine exceptionnel !

La vidéo s’inscrit dans la lignée des valeurs portées par l’Unesco et le Réseau Vauban : ouverture sur le monde, préservation et transmission aux générations futures de ce patrimoine commun.

• Vidéo © Réseau Vauban sur YouTube, Facebook et Instagram

• Inscrit depuis 2008 sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco, « les Fortifications de Vauban » réunissent les 12 sites fortifiés d’Arras, Besançon, Blaye/ Cussac-Fort-Médoc, Briançon, Camaret-sur-Mer, Longwy, Mont-Dauphin, Mont-Louis, Neuf-Brisach, Saint-Martin-de-Ré, Saint-Vaast-la-Hougue, Villefranche-de- Conflent. Considérés comme les plus représentatifs de l’œuvre de Vauban, ces 12 sites exceptionnels sont regroupés au sein du Réseau des sites majeurs de Vauban qui coordonne leur gestion et leur valorisation.

vendredi 10 septembre 2021

Saintes : Des dessins de Plantu exposés au Centre hospitalier

En hommage aux soignants, le Centre Hospitalier de Saintes expose des dessins de Plantu, dessinateur de presse et caricaturiste, du 20 septembre au 30 octobre dans son hall d'accueil  

 

Dessinateur au journal Le Monde, Plantu a offert des dessins au Centre Hospitalier de Saintes. Après les établissements de l'AP-HP (Assistance publique - Hôpitaux de Paris) et plusieurs CHU, c'est dans la capitale saintongeaise que seront exposés ces dessins sur le thème de la reconnaissance aux soignants face à la pandémie de covid-19.

Cette exposition sera à voir jusqu'à la fin du mois d'octobre au sein du hall d'accueil de l'hôpital. Elle sera inaugurée en présence du dessinateur à la mi-septembre.  

Un plan régional contre le cancer en Nouvelle-Aquitaine : une initiative unique en France

Dernièrement, s’est tenu le premier comité de pilotage en vue de la réalisation d’un Plan Régional de Prévention des cancers

Comité de pilotage (© Plan cancer Régional en Nouvelle-Aquitaine)

La présence du Président de l’INCa et du Directeur Général de l’ARS, de tous les CHU de la région, du Centre Bergonié, des acteurs de la recherche INSERM, CNRS, Université, de la Formation et des acteurs associatifs ainsi que des professionnels de santé libéraux (médecins, sages-femmes, etc) démontre la mobilisation unanime de la Région pour faire reculer le nombre de décès dus aux cancers.

La région Nouvelle-Aquitaine dispose d’un atout formidable, celui de la qualité de son tissu de professionnels engagés autour des enjeux de santé publique. Cet atout est un levier pour lutter en particulier contre les cancers, première cause de mortalité en France. L’ambition collective de tous les partenaires est de se fédérer autour d’un collectif, d’unir leurs forces, leurs expertises pour favoriser une implémentation plus intégrée de la prévention des cancers dans l’ensemble des pratiques professionnelles.

« Ce plan est une première en France. Notre ambition a été de faire de la région Nouvelle-Aquitaine un acteur à la pointe de l’innovation en matière de santé en renforçant la médecine préventive et prédictive, en complément à la médecine curative. Cet enjeu culturel, quasi-sociétal, reçoit une adhésion unanime de tous les acteurs concernés. On ne le dira jamais assez : prévenir permet de savoir et donc d’agir sur sa santé avant qu’il ne soit trop tard pour des traitements lourds ou complexes. Cette ambition collective devient réalité aujourd’hui. L'innovation organisationnelle, portée collectivement, sera l’occasion de montrer la richesse du tissu soignant, médical et associatif des 12 départements autour de cette ambition partagée de la lutte contre les cancers » souligne Benjamin Gandouet, directeur général du Centre Régional de Coordination des Dépistages des cancers de Nouvelle-Aquitaine.

• Professeur Norbert Ifrah, président de l’Institut national du cancer : « La prévention constitue le premier axe prioritaire de la stratégie décennale de lutte contre les cancers. Elle reste cependant insuffisamment exploitée par nos concitoyens. Plus spécifiquement dans le domaine du dépistage, les trois programmes organisés (dépistage du cancer du sein, du cancer colorectal et du cancer du col de l’utérus) peinent à convaincre les Français alors qu’ils présentent un réel bénéfice en termes de détection précoce et permettent généralement, avec des traitements moins lourds, de meilleures chances de guérison.

Réaliser un million de dépistages en plus à horizon 2025 est l’objectif ambitieux fixé par le Gouvernement dans la stratégie décennale. Cet objectif ne saurait être atteint sans la mobilisation des centres régionaux de coordination des dépistages des cancers qui portent, au niveau des territoires avec l’ensemble des acteurs engagés dans la lutte contre les cancers, leur déploiement au plus près de nos concitoyens.

Le plan régional de prévention des cancers 2022-2026 centré sur ces trois dépistages, proposé aujourd’hui par la région Nouvelle-Aquitaine en lien avec l’Agence Régionale de Santé, témoigne de la mobilisation des acteurs dans les territoires. Nous savons pouvoir compter sur l’engagement de chacun d’entre eux dans le seul objectif d’améliorer la santé de nos concitoyens ».

 • Améliorer l’accès aux dépistages

Une politique efficace de prévention primaire et de dépistage reste plus que jamais un moyen essentiel pour lutter contre la survenue des cancers. 

• Dépistage du cancer colorectal : Un cancer colorectal détecté tôt se guérit dans 9 cas sur 10. Jusqu’à présent, la remise du kit dépistage était réalisée par un professionnel de santé (médecin traitant, gynécologue, hépato-gastro-entérologue et médecin de centre d’examen de santé) à l’occasion d’une consultation médicale. Pour favoriser une meilleure adhésion au programme de dépistage du cancer colorectal, dont la participation est la plus faible (moins de 30%), deux nouvelles modalités d’accès au kit de dépistage vont être mises en place : 

- Mise en place d’une plateforme de commandes en ligne de kit de dépistage du cancer colorectal. Dès octobre 2021, le kit de dépistage pourra être reçu à domicile, pour toute personne éligible invitée à ce dépistage, après une simple commande en ligne sur un site dédié.

- Mise en place de la remise de kits de dépistage du cancer colorectal par les pharmaciens.

L’objectif est de faire figurer cette nouvelle modalité d’accès au kit dans une nouvelle convention (1er semestre 2022) qui viendra en complément de celles précisées dans les arrêtés existants. 

• Consultation à 25 ans dédiée à l’information sur le dépistage du cancer du sein, du col de l’utérus et à la prévention. Le plan d’action pour la rénovation du dépistage organisé du cancer du sein prévoit la mise en place d’une consultation de prévention et de dépistage des cancers, s’adressant prioritairement aux femmes présentant un sur-risque.

- Prévention primaire du col de l’utérus : mise en œuvre de la campagne HPV.

Le rapport Epi-phare de novembre 2020 a mis en évidence un fort recul de la vaccination contre les infections HPV, huit mois après le début de l’épidémie Covid 19 (- 230 000 doses de vaccins HPV). La vaccination accuse à nouveau un fort déficit pendant les 4 premiers mois 2021 avec une baisse de 103000 doses vaccins anti-HPV chez les jeunes filles. Elle intervient dans un contexte français de faible participation à cette vaccination (inférieure à 30%). En 2019, seules 28 % des jeunes filles de 16 ans ont reçu un schéma vaccinal complet.

Des campagnes d’e-mailing vers les parents d’enfants dans la tranche d’âge de la vaccination ainsi que des e-news assurés seront diffusées à la rentrée 2021 pour inciter à la vaccination. Des e-news seront également adressées aux professionnels de santé pour les mobiliser sur cette thématique.    

mercredi 8 septembre 2021

Trizay : Balade familiale au fil de l'eau dimanche 12 septembre

La question de l'eau titille l'esprit... En aura t-on toujours suffisamment ? Sa qualité sera t-elle toujours la même ? Finalement, d'où vient l'eau ? Qu'est-ce qu'un bassin versant ?

Le 12 septembre, une balade pédagogique et familiale dite “au fil de l'eau” aura lieu à Trizay avec des départs possibles de 14 h à 15 h 30 depuis l'Abbaye de Trizay pour ensuite rejoindre le lac et les abords de l'Arnoult.

A travers des expériences scientifiques, rencontres avec des agriculteurs/maraîchers, pêcheurs, associations environnementales de la vallée de l'Arnoult mais aussi des acteurs institutionnels, comme Eau17, la RESE, la SAUR ou Cyclad, toute la famille pourra se familiariser avec la thématique de l'eau tout en passant un bon moment.

En plus de ces 13 escales pédagogiques, un trajet en kayak sera également proposé (en option, sur réservation sur place) !

Cet événement est co-organisé par Eau 17 (dans le cadre de son programme Re-Sources), la mairie de Trizay et l'association TERDEV.

Un discours des élus et partenaires sera donné à 17 h 30 devant l’auberge du lac. C'est gratuit et dans le respect des règles sanitaires en vigueur.

Sortie au cinéma de trois films soutenus par la Région Nouvelle-Aquitaine

« Serre-moi fort »

Sélectionné au festival de Cannes 2021 et Cannes Premières, la nouvelle compétition du festival de Cannes destinée aux cinéastes confirmés, « Serre-moi fort » réalisé par Mathieu Amalric sort en salle.

Ce long métrage produit par Les Films du Poisson a bénéficié d'un soutien financier de la Région Nouvelle-Aquitaine à hauteur de 50 000 euros et a été accompagné par l'agence ALCA, agence livre, cinéma et audiovisuel en Nouvelle-Aquitaine, en 2019.

© Les Films du Poisson

« Serre-moi fort » est aussi un périple à travers la Charente-Maritime et les Deux-Sèvres avec des scènes tournées dans des lieux emblématiques de ces territoires. A La Rochelle dans son conservatoire de musique ou encore à la piscine de Châtelaillon-Plage... A Rochefort au théâtre de la Coupe d'Or et à la maison de Pierre Loti. Sans oublier la célèbre frégate de l'Hermione qui a aussi sa place dans cette production. Enfin à Niort dans l'enceinte de la patinoire, avec des licenciés du club de patinage Niort Glace et du Niort Hockey Club.

• Synopsis : « Ça semble être l'histoire d'une femme qui s'en va »

Mathieu Amalric décide d'adapter la pièce contemporaine de théâtre "Je reviens de loin" de la dramaturge française Claudine Galea qui traite de la séparation d'une famille. Parue en 2003, cette pièce n'a jamais été montée sur scène avant la réalisation du film qui s'en inspire. Le tournage s'est étalé sur des périodes distinctes afin de suivre, à la demande du réalisateur, l'évolution naturelle des saisons, de mai à novembre 2019.

• Casting : Avec Vicky Kriep et Arieh Worthalter dans les rôles principaux.

 « La vie de château »

Egalement dans les salles de cinéma, « La vie de château », un film d'animation de Clémence Madeleine-Perdrillat et Nathaniel H'Limi, produit par Les Films du Grand-Huit et Miyu Productions, distribué par Gebeka Films.

 La Région Nouvelle-Aquitaine a soutenu ce film à hauteur de 26 000 euros en 2019.

© DR

Ce film d'animation de 26 minutes a remporté le prix du Jury pour un spécial TV au festival d'animation d'Annecy 2019. Devant le succès de cette production, une série de 6 épisodes est prévue pour 2023.

Ce film, destiné à un jeune public, parle à l'intelligence et à la sensibilité des enfants. Il présente un intérêt pour les parents pouvant générer des discussions et débats utiles.

• Synopsis :

Orpheline, Violette, 8 ans, part vivre avec son oncle Régis, agent d'entretien au château de Versailles. Timide, Violette le déteste. Elle décide alors qu'elle ne lui dira pas un mot. Dans les coulisses du Roi Soleil, la petite fille têtue et le grand ours vont se dompter et traverser ensemble leur deuil.

« La 3ème guerre »

 Sélectionné à la Mostra de Venise 2020, Festival du Film Policier - Sélection Sang Neuf « La 3ème guerre » sortira en salle le 22 septembre, premier long métrage du réalisateur italien Giovanni Aloï, produit et distribué par Capricci, société basée à Bordeaux. 

Ce film a bénéficié d'un soutien financier de la Région Nouvelle-Aquitaine à hauteur de 110 000 euros au titre du fonds d'innovation long métrage pour une structure régionale.

• Synopsis :

Léo vient juste de terminer ses classes et pour sa première affectation, il écope d'une mission Sentinelle. Le voilà arpentant les rues de la capitale, sans rien à faire sinon rester à l'affût d'une éventuelle menace...

• Casting : Avec Leïla Bekhti, Karim Leklou, Anthony Bajon dans les rôles principaux

La Rochelle : Ouverture d'une unité médico-judiciaire en janvier 2022

Une unité médico-judiciaire ouvrira ses portes à La Rochelle en janvier 2022. Le député Olivier Falorni en a eu la confirmation après plusieurs interventions auprès du Ministre de la Justice, Éric Dupont-Moretti, durant cette année

Ce lieu, où le corps médical collabore avec l’autorité judiciaire, est indispensable à la prise en charge des victimes. L’unité médico-judiciaire réalise ainsi des actes de constatation médico-légale ou médicaux afin de déterminer et chiffrer les conséquences physiques et psychologiques, avec détermination éventuelle de l’incapacité temporaire de travail (ITT). Malheureusement, les victimes doivent pour l’instant se rendre à Poitiers, ce qui peut être un frein dans leurs démarches très souvent difficiles psychologiquement.

« C’est une véritable satisfaction car c’est important pour toutes les victimes, notamment celles de violences conjugales ou intrafamiliales, afin qu’elles puissent obtenir réparation après examen par des médecins dorénavant installés à La Rochelle » souligne le député.

Olivier Falorni avait notamment écrit au Ministre de la Justice, Garde des Sceaux, afin d’appuyer la demande des professionnels qui proposaient la création d’une cellule de proximité rattachée à l’institut médico-légal de Poitiers, pivot de ce nouveau dispositif.

« Cette nouvelle unité médico-judiciaire permettra une prise en charge globale des victimes sur le territoire de La Rochelle et plus largement de notre département » se félicite Olivier Falorni.

Sentier des arts : Breuillet transformé en laboratoire d’art urbain

La neuvième édition des Sentiers des Arts se déroulera du 18 septembre au 14 novembre à Breuillet (Charente-Maritime). Onze artistes de Street Art promettent d’y métamorphoser le centre bourg, au fil d’un parcours renversant de 1,5 km qui ne laissera personne indifférent


 
L’ancien bureau de poste, la salle multiculturelle, mais aussi les tribunes du stade ou encore le terrain de basket : à Breuillet, un collectif d’artistes va s’emparer du mobilier urbain et d’une dizaine de bâtiments pour y créer de grandes fresques murales. Leur objectif : proposer un regard neuf et décoiffant sur l’environnement urbain, transformé en galerie d’art à ciel ouvert. 

Organisée par la CARA, cette neuvième édition des Sentiers des Arts met pour la première fois à l’honneur une forme d’expression très contemporaine : l’art urbain et ses multiples déclinaisons graphiques. Abstraction, hyperréalisme, anamorphose, interprétation… 

Les onze artistes réunis sous l’égide de l’association cognaçaise Éprouvette ont ainsi imaginé un parcours artistique mêlant différentes techniques et sensibilités. « Notre point fort, c’est de nous adapter aux lieux pour en proposer une nouvelle lecture » précise Mathieu Perronno, alias Perro, directeur artistique de cet « incubateur d’idées créatives ». 

Originaires de toute la région Nouvelle Aquitaine, mais aussi de Nancy ou Lyon, ce collectif de graffeurs et de sculpteurs promet une succession de surprises, amusantes ou immersives, depuis le SAS, « espace fécond » installé sur la place du village. Quelques mètres plus loin, une anamorphose de Scaf va obliger le public à trouver le bon angle pour voir la magie opérer et un animal prendre vie sur un mur désaffecté. Une œuvre végétale et animalière de Mika occupera une façade de la salle multiculturelle tandis que Kendo s’attaquera aux tribunes du stade en illustrant à sa manière la devise de Breuillet : « la force naît de l’union ». Les royans, des bancs de sardines blanches peintes à la chaux sur les haies de quelques riverains, se chargeront de guider les visiteurs entre les différentes œuvres.

Trois autres escales artistiques sont proposées au public à Saint-Fort-sur-Gironde, à « Vitrezay échappées nature » (Saint-Sorlin-de-Conac) et au parc ornithologique Terres d’oiseaux de Braud-et-Saint-Louis, à la faveur d’un partenariat culturel noué depuis six ans entre la CARA et les communautés de communes de la Haute-Saintonge et de l’Estuaire. 

• Plusieurs animations sont organisées tout l’automne autour des Sentiers des Arts urbains

Le public pourra rencontrer les artistes en résidence jusqu'au 10 septembre sur les communes de Saint-Fort-Sur-Gironde, Saint-Sorlin-de-Conac, et Baud-et-Saint-Louis, puis du lundi 13 au vendredi 17 septembre à Breuillet. Une création participative se déroulera à Breuillet, mercredi 15 septembre toute la journée, au terrain de basket : le public est invité à échanger avec l’artiste Karlito et à lui ramener de la matière en métal afin de composer une œuvre collective. Des visites commentées auront également lieu à Breuillet, à 15 heures, les vendredi 24 septembre et 15 octobre, dimanche 24 octobre et jeudi 28 octobre. Une conférence sur le street art et l’histoire de l’art se tiendra jeudi 28 octobre à 10 heures, à la salle du conseil de la mairie de Médis. Rendez-vous est enfin donné le 29 octobre à 18 heures, sur la place du Temple à Médis, pour une présentation au public de la fresque participative réalisée en atelier avec les jeunes et les habitants de la commune de Médis, en présence des danseurs professionnels du centre de formation Artcad17 qui proposeront au public une interprétation de danse urbaine.


Saintes/Samedi 18 septembre : grand concert d'harmonica et piano

Concert d'harmonica et piano samedi 18 septembre prochain à 20 h à Saintes à l'abbaye aux Dames organisé par l'association Lusy. Avec les musiciens Antoine Le Roux et William Lecomte


• Entrées : 15€ - Tarif réduit : 10€ (- 16 ans + étudiants)

 Au programme  :

Le duo Affinité formé de Antoine Le Roux (harmonica chromatique) et William Lecomte (piano)  y interprétera un répertoire éclectique incluant du jazz, musique classique "revisitée" (Brahms, Fauré, Manuel De Falla, Rimsky-Korsakov), de la musique de films ainsi que plusieurs des œuvres d’Astor Piazzolla.

• Plus d’informations sur les musiciens :

William Lecomte

De formation classique (il étudie au Conservatoire de Poitiers le clavecin le piano et l’harmonie), il s’oriente très tôt, avec les rencontres de François Couturier et de Bernard Maury, vers le jazz. C’est ainsi qu’il crée « Pastel », premier prix du meilleur groupe au Festival de la Défense, en 1985, premier prix de Composition et premier prix du Festival de Souillac, avant de s’engager dans différents projets, des tournées internationales de Jean-Luc Ponty (qu’il suit depuis 21ans), Marc Berthoumieux, Vaya Con Dio, d'Hervé Meschinet, Majada El Oued Roumi, Nigel Kennedy. Et de bien d'autres !

Antoine Le Roux

Ayant bénéficié d'une formation d'inspiration classique depuis l'âge de 7 ans grâce à ses professeurs Michel Perraud et Pierre Couteau, Antoine se présente rapidement au concours nationnal d'harmonica et en remportera les 1er prix à chacune de ses participations. De fil en aiguille, il se produira sur des scènes de plus en plus nombreuses, nationales puis internationales (Allemagne, Espagne, Estonie, Russie). Invité par le Bolchoï de Moscou en 2003 à la suite d'une prestation remarquée, il sera aussi, deux ans plus tard, finaliste au Concours International de l'Harmonica. En 2016 et 2019, c'est sur la scène du prestigieux "Opéra Garnier" qu'il sera convié pour donner près de 20 représentations au sein d'une adaptation originale du ballet « Casse Noisette » de Tchaïkovski par Dmitri Tcherniakov.

• Pour respecter les règles sanitaires en vigueur (présentation du pass sanitaire, test PCR valide), il est demandé au public de se présenter à partir de 19 h. Port du masque obligatoire.

Jonzac/Journées du patrimoine : Monuments, moulins, petit train, jardin médiéval, concerts, balade gourmande

A l’occasion de la 38ème édition des Journées Européennes du Patrimoine, des animations sot proposées à Jonzac. 

• Vendredi 17 septembre à 20h30 – Théâtre du château : Jean de La Fontaine – Les contes méconnus

2021 marque le 400ème anniversaire de la naissance de Jean de La Fontaine. Le grand auteur de fables s’est aussi illustré dans un genre différent : le conte libertin. Malicieux mais jamais vulgaires, Pierre Dumousseau, conteur, Rémy Ribot, chant et guitare, Benjamin Ribot, chant et violon en ont fait des arrangements pour un moment plein d’émotion et de sourires. Excellent pour le moral !

Réservation vivement conseillée – Public : adultes à partir de 12 ans - Durée : 1h30 – gratuit

• Samedi 18 septembre

• Découverte du moulin à eau – Meunerie et projection de films sur l’histoire de l’homme et des moulins. De 10h30 à 12h30 et de 14h30 à 17h30 – Gratuit

• Samedi et dimanche – Toute la journée

- Au Centre culturel des Carmes – Exposition : Quai des archives

Exposition issue des fonds des archives départementales et maquettes de trains de particuliers ; cartes postales anciennes. Projection en continu de films des archives de la SNCF (SARDO) sur l’histoire du rail.

Exposition : Aquarelles de Jacqueline Dos et céramiques de Catherine Cordonnier.

Exceptionnel à Jonzac – Le petit train de l’ouest !

Rien de tel pour faire découvrir Jonzac qu’un petit train touristique : transport en commun pas comme les autres pour une visite commentée inédite qui ne manquera pas de desservir les principaux sites de Jonzac : château, Carmes, thermes, gare.

Samedi, départ des thermes : 10h, 10h45 ; 11h30 ; 15h ; 16h

Dimanche, départ du château : 10h30 ;11h15 ;14h30 ;15h30 ; 16h30

gratuit – Réservation vivement conseillée ci-dessous

- Ateliers de la corderie – 25 rue Ruibet-Gatineau

Les ateliers des artisans seront ouverts samedi et dimanche de 10h à 18h

• Samedi et Dimanche après-midi

- Jardin Médiéval – Galeries noires / chemin de ronde De 14h30 à 17h30

Visite du jardin médiéval
Découverte des galeries noires
                                              Emmanuel Lahos, harpiste (© Nicole Bertin)
Découverte gratuite des plantes du jardin avec l’association les Amis de Jonzac – Présence d’Emmanuel Lahoz, harpiste.

• Archives départementales – 83 rue Sadi Carnot – de 15h00 à 18h00

Visite du site – Exposition, le patrimoine de la Charente Maritime « L’alchimie des éléments » ; Présence et présentation des travaux du cercle généalogique Sud Saintonge

• Temple – 2 rue Saint Gervais  


Ouverture et exposition “Femmes d’exception, ces protestantes qui ont osé” – de 14h30 à 17h30

• Samedi après-midi

- Visites du château – Dès 14h30, toutes les heures

- Centre culturel des Carmes – 3 concerts piano à 4 mains avec le Duo Czifra

Ludmila Guilmault et Jean-Noël Dubois, pianistes concertistes interpréteront spécialement des concerts thématiques autour de « l’âme slave », des musiques françaises, musiques de films, du train et des voyages. À 14h30 ; 15h30 et 17h30

• Départ à 16 heures du moulin à eau – Régalade  – Balade gourmande

Rendez-vous au moulin à eau de chez Bret pour une balade guidée du patrimoine naturel au patrimoine historique et contemporain (moins de 3 km)

Collation offerte aux Carmes à l’issue du parcours et concert piano à 4 mains du Duo Czifra.

• Dimanche toute la journée

- Visites du château à 11h00, à 14h30, à 15h30 et 16h30

- Carmes : Ouverture du musée archéologique

• Dimanche après-midi

- Découverte du moulin à eau – Meunerie et projection de films sur l’histoire de l’homme et des moulins. de 14h30 à 17h30 – Entrée à tarif réduit.

- Au Pont de Pierre- Les Êtres DeBoue – Cie Les Journaliers

La Compagnie les Journaliers développe un corps à corps sensible et poétique avec les paysages. Les performances sont en résonance avec le lieu et la circonstance ; elles sont porteuses de trésors insoupçonnés en particulier quand les acteurs se transforment en êtres DeBoue nés du rapport étroit entre l’humain et la terre depuis la nuit des temps.

Accompagnement musical – À 14h30, 15h30 et 16h30

Infos : Le pass sanitaire est nécessaire pour accéder aux animations proposées. Pour plus de confort, la commune de Jonzac met en place des bracelets qui seront remis à chaque personne présentant un pass valide et éviter de présenter son QR code à plusieurs reprises dans la même journée.

Certaines animations sont sur réservation – Les sites à visiter s’accordent une pause entre 12h00 et 14h00. Office de tourisme de Jonzac au 05 46 48 49 29.

Journées du Patrimoine/La Rochelle : La Préfecture ouvre ses portes

Rendez-vous annuel incontournable, les Journées européennes du patrimoine sont cette année l’occasion de se rassembler autour de la richesse du patrimoine français avec un thème fédérateur : « Patrimoine pour tous, ensemble, faisons vivre le patrimoine »

À cette occasion, la préfecture de la Charente-Maritime ouvrira ses portes le samedi 18 septembre :

- En accès libre : de 10h00 et 12h00 ; de 14h00 et 16h00

- Visites guidées gratuites : 10h00 – 10h30 – 11h00 – 11h30 - 14h00 – 14h30 – 15h00 – 15h30

Ces visites commentées seront proposées par deux guides de l’office du tourisme de La Rochelle dans la limite des places disponibles. Les visiteurs seront plongés dans l’histoire et l’architecture de la préfecture à travers la résidence du préfet, des salons de réception et le jardin de la préfecture.

Pour l’occasion, la préfecture de la Charente-Maritime a l’honneur d’accueillir Jean-Louis Mahé, auteur de l’ouvrage Hôtels particuliers de La Rochelle, pour une séance de dédicace de 10h00 à 12h00.

• Informations pratiques  / COVID-19 :

Passe sanitaire et pièce d’identité demandés à l’entrée ; Port du masque obligatoire ; Solution hydro-alcoolique mise à disposition des visiteurs dès l’entrée et sur le parcours de visite ; Accès par l’entrée principale de la résidence préfectorale (40, rue Réaumur).

 

Jonzac : dimanche 19 septembre, des Etres DeBoue à découvrir au Pont de Pierre

 Dans le cadre des journées du patrimoine, la ville de Jonzac vous invite à rencontrer, dimanche 19 septembre au Pont de Pierre, les Êtres DeBoue de la compagnie Les Journaliers

En 2017, étrange rencontre avec les Etres DeBoue au bord du lac de la Massonne sur la commune de la Gripperie Saint-Symphorien (© Nicole Bertin)
Des êtres de boue, un brin surnaturels dans un cadre authentique

• La Compagnie les Journaliers développe un corps à corps sensible et poétique avec les paysages. Les performances sont en résonance avec le lieu et la circonstance ; elles sont porteuses de trésors insoupçonnés en particulier quand les acteurs se transforment en êtres DeBoue nés du rapport étroit entre l’humain et la terre depuis la nuit des temps.

Accompagnement musical : à 14 h 30, 15 h 30 et 16 h 30

lundi 6 septembre 2021

Saint-Georges de Didonne : Hommage à Claudette Vandermeeren, artiste du mouvement

Le Relais de la Côte de Beauté expose jusqu'au 19 septembre les œuvres de Claudette Vandermeeren, artiste talentueuse qui nous a quittés en 2017. Son époux Georges et la municipalité de Saint-Georges de Didonne proposent au public de retrouver son travail au Centre culturel. Une rencontre qui ne laisse pas insensible...

Délicatesse et poésie

C'est incontestablement l'artiste du mouvement, "en marche" pourrait-on dire. Etude des corps, de l'harmonie qui règne, de l'esthétique éternellement présente, de la force et de la légèreté qui façonnent les ambiances : telles sont les lignes qui se dégagent des tableaux de Claudette Vandermeeeren. « Une femme que j'ai croisée sur la plage avec un chapeau de paille jusqu'aux yeux qui croquait la vie »  a souligné Michèle Coudert, conseillère municipale chargée de la culture, aux côtés du maire François Richaud, lors de l'inauguration de l'expo jeudi dernier. 

On se pressait dans la grande salle ensoleillée, heureux de découvrir les immenses tableaux et les scènes intimes, porte ouverte sur des univers en hymne à la joie. Comme une offrande colorée à l'existence qui varie et change ses formes, selon les nuances de la palette. La présence de Claudette Vandermeeeren était perceptible à travers ses toiles empreintes de délicatesse et de poésie. 

Emu, Georges Vandermeeren a évoqué la mémoire de sa femme avec tendresse, remerciant la mairie de l'avoir encouragé à organiser cette exposition. « Toute petite, elle peignait déjà. Je me souviens de son crayon qui bougeait tout le temps et de cette question qu'elle se posait souvent : comment créer le mouvement ? ». Le mouvement, il est là aujourd'hui, autour d'elle, avec elle et grâce à elle !

Inauguration de l'exposition jeudi dernier
Hommage à une artiste à la belle sensibilité

• Expo jusqu'au 19 septembre de 15 h 30 à 19 h, centre culturel du Relais de la Côte de Beauté, Saint-Georges de Didonne. 

Le mouvement au cœur des toiles de Claudette Vandermeeren
Le sport, la plage, la danse...
Animation avec Laurent Lucazeau à l'occasion du vernissage

mercredi 1 septembre 2021

Jonzac/Plan France Relance : Soutien à la Mission Locale en faveur des jeunes

Face à la crise liée au Covid-19, le Gouvernement est mobilisé pour faire face aux conséquences économiques et sociales qui en découlent. Résultat d’une concertation nationale, le plan France Relance soutient financièrement des actions. Parmi elles, 124 292 € ont été alloués à la Mission Locale de Haute Saintonge pour renforcer les mesures en faveur des jeunes peu qualifiés. Mercredi dernier, une plaque a été dévoilée par Estelle Leprêtre, sous-préfète de Jonzac, aux côtés de Claude Belot, président de la CDCHS, Christophe Cabri, conseiller départemental et maire de Jonzac, et Jean-Michel Rapiteau, président de la Mission Locale et de la Maison de l’Emploi. 

La plaque France Relance dévoilée par Estelle Leprêtre et Jean-Michel Rapiteau

Le Gouvernement a souhaité permettre à un grand nombre de jeunes de bénéficier de l’accompagnement "Garantie jeunes". Il s’agit d’un droit ouvert aux jeunes de 16 à 25 ans qui ne sont ni en situation d’emploi, ni en formation, ni en études et qui n’ont aucun soutien financier familial. Cette mesure repose sur un accompagnement collectif vers l’emploi assuré par un conseiller référent. Sur la Haute-Saintonge, cet encadrement a été confié à la Mission Locale, située résidence Philippe, où une plaque "France Relance" a été apposée récemment par Estelle Leprêtre, sous-préfète de Jonzac. 

Jean-Michel Rapiteau, président de cette structure, et Florence Laborde, directrice, ont fait le point sur les objectifs poursuivis : les jeunes concernés sont sortis du système scolaire (1500 par an environ) et ils habitent les secteurs de Pons, Jonzac, Mirambeau, Montendre, Saint-Genis de Saintonge, Montlieu la Garde, Montguyon et Saint-Aigulin. Ils sont suivis de façon personnalisée dans la construction d’un parcours qui allie expérience professionnelle, conseils et ateliers collectifs. Le cursus est assorti d’une allocation (environ 498 euros). Le contrat qui lie la Mission Locale au jeune est d’un an et il peut être prolongé selon les circonstances. Outre Jonzac, sept autres lieux d’accueil sont répartis sur le territoire. 

Réunion à la Mission Locale

Durant le premier semestre 2021, 110 jeunes sont entrés dans le dispositif "Garantie jeunes" : « ils se voient proposer un accompagnement au plus près de leur lieu de vie et de leur bassin d’emploi. Sur les 114 jeunes entrés en 2020, 105 ont trouvé soit un emploi, soit une formation, soit des immersions en entreprises ou ils ont repris leurs études » souligne Florence Laborde. 

Un exemple : M. 19 ans, avait des problèmes de mobilité. Elle s’est engagée dans le programme en 2020, a suivi des ateliers de préparation au code avec la plateforme dédiée. En juin 2021, elle s'est portée candidate pour un poste hôtelier au CH de Jonzac et elle a signé son contrat. Il va lui permettre de gagner en confiance et en autonomie en passant le permis de conduire et en acquérant plus d’expérience. « Que les jeunes entrant dans les critères n’hésitent pas à pousser notre porte. Le premier entretien se déroule avec un conseiller qui, par la suite, les soutiendra dans leurs démarches, avec qui ils définiront un projet, choisiront une formation et chercheront un emploi » ajoute Florence Laborde. 

Les actions initiées par le Gouvernement, en relation avec les structures adaptées, constituent une stratégie afin de permettre aux jeunes de trouver leur voie. Pour l’instant, ils sont appelés à contacter la Mission Locale, mais Jean-Michel Rapiteau verrait d’un bon œil un bus itinérant qui délivrerait des infos dans les communes. Une piste à explorer ? 

Christophe Cabri, maire de Jonzac, Claude Belot, président de la CDCHS, Florence Laborde, directrice de la Mission Locale, Jean-Michel Rapiteau, président de la Maison de l’Emploi et de la Mission Locale.

La mobilité est importante : Via le Service Prêt Mobil, mise à disposition de scooters pour rechercher un emploi, se rendre à une formation, un stage, etc. Selon certaines modalités. Renseignements auprès de la Mission Locale

• La Mission Locale de Haute-Saintonge propose différentes activités dont la sophrologie pour la mise en confiance de soi. Répondant à un appel à projets lancé par la fondation l’Oréal, elle a été sélectionnée avec une vingtaine de candidats à l’échelon national.

« La Maison de l’Emploi propose une offre de service adaptée en complément de ce qui existe déjà. Ses actions s’articulent autour de trois grands axes, contribuer au développement de l’emploi local, mener des actions en matière d’accueil et d'information, participer à l’anticipation des mutations économiques » explique Jean-Michel Rapiteau, président de la Maison de l’Emploi et de la Mission Locale.


Jonzac/Rétro Antiquités Brocante : Une adresse à noter sur vos tablettes !

Installés près de la place de la République, Anouk Chauvet et Pascal Roturier ont changé de rue pour une nouvelle adresse, 3 place du Marché à Jonzac. Ils sont désormais dans la grande maison située à proximité de l'ancienne épicerie Robin (laquelle a deux propriétaires dont Loïc, restaurateur bien connu qui souhaite y transférer son établissement). 

Pascal et Anouk vous souhaitent la bienvenue !

Lieu incontournable, Rétro Antiquités Brocante se décline sur plusieurs étages, sans oublier les caves médiévales qui ne manquent pas de charme. Autrement dit, le passé de Jonzac y est présent aux côtés des bibelots, meubles, décoration, vaisselle, disques, vinyles, vêtements, linge ancien que vous aurez plaisir à découvrir. Bénéficiant d'un bel espace, chaque pièce possède son propre caractère, son authenticité. Le dernier niveau est en cours d'aménagement ainsi que le sous-sol et les extérieurs qui s'étalent jusqu'à la Seugne. 

Les nouveaux occupants sont enchantés par cet endroit qui se prête à la mise en scène et à la valorisation des objets présentés. Un atout que soulignent la pétillante Anouk Chauvet, son compagnon Pascal Roturier, amateur de livres anciens, et Sébastien Giraud.

Un magasin à visiter pour s'évader, s'émouvoir face à ces témoignages "vintage" qui rappellent le temps d'avant, rêver et craquer face à la petite merveille qui viendra embellir votre quotidien !

Anouk sous le signe du soleil et de la couleur
Qui veut une salopette Morgan Thermic ?
Espace rétro
Les fameux vinyles

• Ouvert du mardi au samedi de 10 h à 18 h.

• Contact 05 46 70 36 12 - mail : retrojonzac@gmail.com

Les extérieurs, qui s'étirent jusqu'à la Seugne, seront prochainement aménagés

Charente-Maritime : le Préfet prolonge l'obligation du port du masque et l'interdiction d'alcool sur la voie publique

En concertation avec les autorités sanitaires et les collectivités et afin de freiner la propagation du virus, Nicolas Basselier, Préfet de la Charente-Maritime, a repris trois arrêtés qui entrent en application ce mercredi 1er septembre, portant sur :

- L’obligation du port du masque : le port du masque de protection est obligatoire jusqu’au 30 septembre 2021 inclus, pour toute personne de onze ans et plus accédant ou se trouvant dans les espaces ci-après mentionnés :

- sur l’ensemble du territoire des 35 communes du département : Ars-en-Ré, Bourgneuf, Châtelaillon-Plage, Dolus-d’Oléron, Fouras, La-Brée-les-Bains, La Flotte, La Jarne, La Jarrie, La Rochelle, Le Bois-Plage-en-Ré, Le Château-d'Oléron, Le Grand-Village-Plage, Les Mathes, Loix, Marennes-Hiers-Brouage, Port-des-Barques, Rivedoux-Plage, Rochefort, Royan, Saint-Christophe, Saint-Denis-d'Oléron, Saint-Georges de Didonne, Saint-Georges-d'Oléron; Saint-Jean-d'Angély, Saint-Martin-de-Ré, Saint-Palais-Sur-Mer,Saint-Pierre-d’Oléron, Saint-Rogatien, Saint-Savinien, Saint-Trojan-les-Bains, Sainte-Marie-de-Ré, Saintes, Salles-sur-Mer, Vaux-sur-Mer

- pour les autres communes :

sur les marchés alimentaires et non-alimentaires, les brocantes et vide-greniers, les foires et fêtes foraines, les ventes au déballage ;

lors de tout rassemblement public générant un regroupement important de population : manifestations sur la voie publique déclarées, festival, spectacle de rue, feux d'artifice, concerts en plein-air, événements sportifs de plein-air, évènements publics (inaugurations, cérémonies) ;

dans les files d'attente ;

aux abords des gares, aéroport, ports, abris bus (rayon de 50 m) ;

dans les transports publics ;

aux abords des hôpitaux, des établissements médico-sociaux et des centres de vaccination (rayon de 50 m) ;

aux abords des centres commerciaux aux heures de forte affluence (rayon de 50 m) ;

aux abords des lieux de culte au moment des offices (rayon de 50 m) ;

aux abords des accueils collectifs de mineurs (rayon de 50 m) ;

aux abords des établissements scolaires, d’enseignement supérieur et professionnel, public ou privé, du lundi au vendredi de 7h à 19h (rayon de 50 m) ;

dans les périmètres complémentaires définis dans les annexes de l’arrêté, pour les communes d’Angoulins, Breuil-Magné, Croix-Chapeau, Echillais, Ile-d’Aix, La Couarde-sur-Mer, La Tremblade, Le Gua, Les Portes-en-Ré, Meschers-Sur-Gironde, Saint-Augustin, Saint-Clément-des-Baleines, Saujon, Villedoux, Yves.

pour l’ensemble des personnes de 11 ans et plus accédant aux établissements, événements, lieux et services soumis à pass sanitaire.

- L’interdiction de consommation d’alcool sur la voie publique :

A compter du mercredi 1er septembre et jusqu’au jeudi 30 septembre 2021 inclus, la consommation d’alcool sur la voie publique, hors terrasses extérieures autorisées, est interdite.

- L’obligation de présentation du passe sanitaire à l’entrée du centre commercial de Beaulieu :

A compter du mercredi 1er septembre et jusqu’au mercredi 15 septembre inclus, l’accès au centre commercial Beaulieu à Puilboreau est subordonné à la présentation d’un passe sanitaire valide.

Les arrêtés sont consultables sur le site internet des services de l’État : https://www.charente-maritime.gouv.fr/

Le préfet en appelle plus que jamais à la responsabilité de tous pour que les gestes barrières continuent d’être respectés afin de freiner la circulation du virus.