lundi 13 février 2017

Châtelaillon : Thomas Pesquet en direct de la Station Spatiale Internationale dialogue avec des collégiens

De l’ISS, Station Spatiale Internationale, l'astronaute Thomas Pesquet a dialogué lundi avec des élèves du collège André Malraux de Châtelaillon : Une grande première en direct !


Les élèves (dont Nina qui veut être astronaute) ont vécu un moment intense et partagé avec les journalistes leur enthousiasme. Sur place, on notait la présence des Radio-amateurs de Charente-Maritime (dont deux ex Jonzacais, Bernard Leconte et Alain Basset), de Jean-Pierre Courjaud, conseiller technique ARISS-Europe, de la rectrice Anne Bisagni-Faure, du principal Eric Bouverat, des enseignants, des élus dont Stéphane Villain, des parents, etc
Voir apparaître à 15 h sonnantes Thomas Pesquet sur l'écran pour dix minutes de questions 
en direct : un moment magique pour les jeunes !
Lundi, le collège André Malraux était en effervescence. En effet, à 15 h et pour une dizaine de minutes, des élèves des 5ème, 4ème et 3ème lui ont posé des questions dans le cadre d’un projet d’établissement. Un moment à la fois « magique » et émouvant, les uns sur Terre, l’interlocuteur dans l’espace. « Il nous fait vraiment rêver » avouaient les jeunes qui se sont découvert une vocation (ou une âme) de “radio-amateurs”.
Pourquoi le collège de Châtelaillon a-t-il été choisi ? La chance n’a rien à voir. « J’ai été contacté par le coordinateur de l’Association européenne des radioamateurs (Ariss), qui m’a parlé de ces contacts. Nous avons déposé un dossier en avril 2016, en présentant le travail pédagogique qui serait mené, en montrant le soutien des radioamateurs locaux. Nous avons été retenus avec 19 autres collèges, parmi une centaine de dossiers » explique le principal, Eric Bouverat. En raison des contraintes techniques, la Nasa et l’Agence spatiale européenne ont décidé de la date définitive, de l’horaire et de la durée du contact.
C’est grâce à l’expérience et au matériel des radioamateurs de l’Ariss et du réseau départemental REF 17 que Thomas Pesquet a échangé avec les élèves. Une parabole a d’ailleurs été installée sur le toit du collège. Et pour être en condition, une répétition générale avait été organisée quelques jours auparavant avec les collégiens et les enseignants.

Le jour J, le temps était compté, les questions (20 au total) aussi. Par souci d’efficacité, elles avaient déjà été transmises au spationaute. Elles évoquaient ses impressions au moment du départ, quand il est sorti dans l’espace pour la première fois, la vie dans la station internationale, les expériences scientifiques qui y sont menées (dont la germination de plantes), sa santé, son retour sur Terre, ses perspectives et s’il est prêt à participer à des missions sur Mars.
En plus de la liaison audio, grâce à une caméra numérique installée dans la station spatiale, les collégiens ont interrogé Thomas Pesquet en le voyant en même temps. Formidable technologie !


• Une partie de l'échange avec les élèves. Sans doute de futures vocations se sont-elles éveillées...

2 commentaires:

bernard lecomte a dit…

Bonsoir
C'est vrai la journée a été merveilleuse..un vrai partage d'émotions avec les élèves dont les yeux scintillaient comme des étoiles ..merci aussi de nous encourager nous les radioamateurs dans cette voie de la découverte de l'univers et des ondes à notre niveau et dans nos rêves pour la conquête spatiale ....F6BCC Bernard radioamateur.

Bernard Lecomte a dit…

Bravo à tous les acteurs de cet évènement et quelle récompense!Les élèves du collège André Malraux expriment de part leur yeux scintillants comme des étoiles une immmense joie et émotion dès le contact avec Thomas Pesquet.Bravo..Bernard F6BCC radioamateur.