lundi 10 août 2020

Saintes : fermeture de l'aire de camping-cars


La Ville de Saintes a pris la décision difficile de fermer, en urgence, l'aire de camping-cars située à proximité du site de la Palu. 

En effet, cette aire n'a pas fait l'objet de travaux depuis très longtemps. Cette négligence se solde notamment par des horodateurs cassés et une fosse d'aisance qui ne fonctionne plus, ce qui pose des problèmes de salubrité publique évidents.

Devant l'urgence sanitaire de la situation, la Ville, soucieuse de protéger un site classé « Natura 2 000 », a été contrainte de fermer cette aire pour y faire prochainement des travaux. Ces travaux devront être réfléchis en cohérence avec le nouveau projet politique de l'équipe municipale qui vise à faire, au sein de la Palu, un parcours santé et nature.

Les utilisateurs sont invités à prendre attache avec le camping dans le respect du règlement et de la tarification de ce dernier

vendredi 7 août 2020

Mares de tonnes : limitation des usages de l'eau pour le remplissage

Les modalités de remplissage des mares de tonne sont fixées par l'arrêté préfectoral n° 20EB0091 du 15 avril 2020 encadrant et définissant les mesures de restriction ou de suspension provisoire du remplissage des mares de tonne dans le département de la Charente-Maritime entre le 15 avril et le 30 novembre 2020. Dans chaque bassin de gestion sont définis des indicateurs représentatifs de l’état des milieux qui déterminent suivant leur niveau les règles de gestion applicable au remplissage des mares de tonne.
En raison des conditions météorologiques actuelles, le passage du premier seuil pour 11 bassins sur 13 nécessite la prise de mesures d’interdiction de remplissage et de remise à niveau des mares de tonne pour la chasse de nuit au gibier d’eau.
 

 • DISPOSITIONS APPLICABLES

Par arrêté préfectoral, le préfet de la Charente-Maritime a décidé les mesures de restriction suivantes :

Depuis le 4 août dernier, les prélèvements en milieu naturel pour le remplissage des mares de tonne de chasse sont soumis aux règles suivantes :

Interdiction de remplissage et de remise à niveau

Curé-Sèvre Niortaise

Marais de Rochefort Nord

Marais de Rochefort Sud

Marais Bord de Gironde Nord

Fleuve Charente

Seugne

Mignon

Boutonne et ses affluents

Antenne et Rouzille

Seudre

Isle bassin aval (Lary et Palais)

• Pour les autres bassins, le remplissage est possible sans limitation.

Dix jours avant l’ouverture de la chasse au gibier d’eau, conformément à l’arrêté cadre, la situation dans chaque bassin de gestion sera réexaminée afin d’arrêter les règles de remplissage des mares de tonne.

Limitation des usages de l'eau pour l'irrigation

Mesures de limitation

En l’absence de pluie significative, la tendance à la baisse des niveaux des cours d’eau se poursuit. Dans ce contexte, plusieurs indicateurs de bassins franchissent le premier seuil de restriction et passent en situation d'alerte conformément aux arrêtés cadre interdépartementaux en vigueur délimitant les zones d’alertes et définissant les mesures de limitation ou de suspension provisoires des usages agricoles de l'eau pour faire face à une menace ou aux conséquences d'une sécheresse ou à un risque de pénurie du 1er avril au 31 octobre 2020 .

Cette situation a conduit le préfet de la Charente-Maritime à renforcer les mesures de limitation des usages de l’eau par les mesures de restrictions suivantes :


L’ARS Nouvelle Aquitaine lance son premier appel à projet « Patient Partenaire en cancérologie » auprès des établissements de santé

L’évolution de la place des usagers dans le système de santé et l’émergence de nouvelles expertises, notamment celles de patients ayant l’expérience d’une pathologie chronique et qui seraient volontaires pour la partager, ont conduit l’ARS à lancer son premier appel à projet « patients partenaires » qui s’inscrit dans sa politique de démocratie en santé. Les établissements de santé volontaires ayant une activité en oncologie pourront proposer leur projet jusqu’au 15 novembre.

· Quel est le rôle du « patient partenaire » ?

Le « patient partenaire » est une personne atteinte d'une maladie chronique et qui a développé, au cours des années, une connaissance fine de sa pathologie au quotidien. Il est membre salarié de l’équipe de professionnels de santé de l’établissement auquel il est rattaché.

· Les missions du « patient partenaire »

Certaines questions, hors champ médical, sont rarement soulevées avec le personnel soignant mais font partie du quotidien des malades, confrontés à des difficultés qui viennent s’ajouter à leur maladie  (complexité des démarches administratives, besoin d’accompagnement social, etc). Le « patient partenaire » devient leur interlocuteur privilégié, capable d’aborder avec eux tous les sujets de la vie quotidienne, les accompagner, les conseiller et faciliter leurs démarches grâce à leur expérience de situations complexes liées à la maladie.

De plus, en collaboration avec les équipes soignantes, le « patient partenaire » pourra co-animer des réunions et des rencontres où seront présentes les personnes malades et leur entourage.

Au-delà du soutien moral, l’objectif de cet accompagnement est bien de transmettre toute l’énergie nécessaire aux patients pour reprendre leur vie en main, en complémentarité avec l’action de l’équipe soignante.

· Des établissements de santé volontaires, ayant une activité en cancérologie

Cet appel à projet s’adresse aux établissements de santé de la Nouvelle-Aquitaine. L’ARS dispose d’une enveloppe pour financer 6 à 8 postes à temps partiels.

Le patient partenaire intervient au sein de l’établissement de santé (et de ses éventuels services annexes) qui l’emploie.
• Consultez l’appel à projets sur le site de l’ARS Nouvelle-Aquitaine.

Opération de dépistage COVID-19 gratuit à La Rochelle

L’ARS Nouvelle-Aquitaine et La Ville de La Rochelle organisent une opération de dépistage gratuit (pris en charge à 100% par l’Assurance maladie) du COVID-19 qui va se renouveler tous les mercredis jusqu'au 26 août de 10 h à 17 h salle de l’Oratoire 6 Bis Rue Albert 1er à La Rochelle


Pourquoi cette opération de dépistage ?

Depuis le déconfinement, l’ARS Nouvelle-Aquitaine organise, dans toute la région, des opérations de dépistage gratuit pour « aller vers » des publics ayant des difficultés d’accès aux soins. Face à une reprise de circulation active du virus, elle adapte cette stratégie pour proposer des dépistages gratuits et facilités dans les lieux d’arrivées et de séjours touristiques.
En lien avec les collectivités et les professionnels de santé du territoire, ces actions ont pour but de prévenir et casser les chaînes de transmission du virus.
L’ARS Nouvelle-Aquitaine encourage fortement la population à participer à ce dépistage gratuit, il s’agit de contribuer à l’effort collectif pour contenir la propagation du virus dans le département.
La Ville de la Rochelle, naturellement, soutient activement cette démarche.

Comment participer au dépistage ?

Le dépistage se fait sans rendez-vous et gratuitement.
Les personnes volontaires sont invitées à se présenter avec un masque et à respecter les mesures barrière dans la file d’attente et sur le site.
Les personnes qui viennent se faire tester doivent penser à amener leur carte vitale et leur pièce d’identité.
Le dépistage consiste en un test virologique RT-PCR (prélèvement par voie nasale) qui permet de déterminer si la personne est porteuse du virus. Les résultats sont communiqués directement à la personne concernée 24 h après le test.

• D’autres opérations de dépistage sont menées dans le département, pour connaître les dates et lieux, consultez le site de l’ARS Nouvelle-Aquitaine ou flashez le QRcode :