mardi 31 mai 2016

Saintes : Isabelle Pichard, chef de file
de l'opposition, ne siègerait plus
au conseil municipal sans démissionner ?
« Cette information est fausse »
déclare l'intéressée qui s'apprête
à faire un démenti…

Décidément, la vie politique saintaise n'est pas un long fleuve tranquille...

ACTE I :

Le moins que l'on puisse dire, c'est que l'interview d'Isabelle Pichard, paru dans le journal Sud-Ouest ce matin, fait couler de l'encre et de la salive. On y apprend qu'elle ne siègera plus au conseil municipal sans pour autant démissionner de ses fonctions. « Je démissionnerai si j'en ai envie » dit-elle. Elle ne veut donc pas passer la main : « je n'en ai rien à cirer, je n'ai aucun état d'âme ». Ce qui ne l'empêchera pas revenir dans le jeu politique si une opportunité se présente en 2020. Et de nommer François Elhinger futur chef de file de l'opposition, promotion inattendue !
Pour mémoire, rappelons qu'Isabelle Pichard, tête de la liste de gauche aux dernières municipales (après avoir évincé Jean Rouger, maire PS sortant), a été battue par Jean-Philippe Machon (centre droit).

Isabelle Pichard, chef de file de l'opposition saintaise
ACTE II

Dans les rangs de la gauche, de tels propos jettent la consternation. « Isabelle n'est pas remise de son échec aux municipales et ses paroles ont dépassé sa pensée. Elle pouvait très bien prendre du repos et revenir plus tard. Ça, nous l'aurions compris mais bafouer la démocratie comme elle le fait dans cet entretien, ce n'est pas admissible. Comment, dans ces conditions, reviendrait-elle devant les Saintais en 2020 ? ». Le commentaire a le mérite de la franchise !
Même sentiment chez les Radicaux de Gauche : « Isabelle Pichard a une attitude irresponsable. Elle ne respecte pas les électeurs qui ont voté pour elle, ni ses colistiers. Par ailleurs, elle aurait pu parler de Jean Philippe Machon en d'autres termes. Il y a une manière pour dire les choses, plus élégante. C'est débile d'agir de la sorte ! » souligne Jean-Pierre Brecq.
Philippe Callaud, quant à lui, trouve son positionnement « pitoyable, effroyable et insensé ». Et d'ajouter « c'est toute l'opposition et la gauche en général qui sont éclaboussées. Je n'arrête pas d'être interpellé à ce sujet, on me demande ce qui se passe. Nous nous sommes engagés derrière Isabelle Pichard parce que nous croyions en elle et partagions des valeurs communes. On ne peut pas dire qu'on va bouder le conseil municipal pendant quatre ans sans céder sa place à une personne qui, elle, va s'intéresser à la vie publique. Penser le contraire est déloyal ».

ACTE III

Dans un premier temps, Isabelle Pichard n'aurait pas lu l'article la concernant. A sa découverte, elle aurait été stupéfaite : « Le journaliste m'a parlé de l'armement de la police municipale. Je lui ai dit de contacter François Elhinger sur ce sujet. Puis il m'a posé des questions d'ordre privé qui ne le regardait pas ». Et il n'aurait jamais été question d'abandonner le conseil municipal sans donner sa démission. Qui croire ?
Isabelle Pichard s'apprêterait à publier un démenti dans le quotidien, mais une chose est sûre, l'affaire agite la place publique ! D'autant que le prochain conseil municipal a lieu prochainement et qu'elle en sera vraisemblablement absente...
C'est Jean-Philippe Machon qui doit être content. Pour une fois qu'il n'est pas la cible de la presse…

En 2014, lors des élections municipales : Serge Maupouet (MPC), Isabelle Pichard Chauché (PS), Jean Pierre Breq (PRG) et Stéphane Frililetti (Verts)

Royan vous donne rendez-vous
aux jardins les 3,4 et 5 juin !

Trois jours pour fêter les jardins partout en France !


Cet évènement permet de sensibiliser le public à l’importance de la connaissance, de la protection, de la conservation, de l’entretien, de la restauration, de la création de jardins et de la transmission des savoir- faire.
Au programme à Royan cette année :
- Découverte des Serres Municipales, en collaboration avec le service des Espaces Verts qui s’occupe de fleurir les parcs, jardins et massifs de la ville selon les saisons. Vendredi 3 juin 2016 : portes ouvertes de 8h à 14h
(visite gratuite – RDV : Route de Maisonfort)
- Visite éclair de la Tache verte Samedi 4 juin 2016 à 10h30 - Tarif : 4€ - RDV à la Galerie Louis Simon Cours de l’Europe
- Balade « Herbes Folles », animation proposée par le Pôle Nature du Parc de l’estuaire en partenariat avec le service Culture et Patrimoine et le service Environnement de la ville de Royan. Samedi 4 juin 2016 à 15h – gratuit - sur réservation auprès du service Culture et Patrimoine au 05.46.39.94.45 – annulée en cas de pluie
- Visite du verger conservatoire des Jardins de Ration, animée par le service Environnement et l’association Prom’Haies. Dimanche 5 juin 2016 à 10h30 -RDV sur le parking du CAREL – gratuit
- Ateliers de Land’Art, le service Culture et Patrimoine organise en partenariat avec le Mouvement des Itinérances du Collectif des Artistes Solidaires une journée d’initiation au Land’Art. Dimanche 5 juin 2015 de 9h à 17h - Gratuit- Inscription obligatoire auprès du Service Culture et Patrimoine avant le 5 juin – RDV dans les Jardins du Parc, avenue Emile Zola
-Exposition «Paysages et biodiversité de l’Estuaire de la Gironde » du samedi 4 juin au jeudi 30 juin 2016 - Galerie Louis Simon – Cours de l’Europe
- Exposition « Le peuple de l’herbe », photographies de Sébastien Multeau, du mercredi 1° juin au mercredi 31 août 2016 – Jardin du Parc - vernissage le vendredi 3 juin 2016 à 18h

• Hôtel de Ville de Royan 80, avenue de Pontaillac tél. 05.46.39.94.45 www.ville-royan.fr
animation.patrimoine@mairie- royan.fr

Fête du vélo à Royan : À la découverte
des grands itinéraires cyclables

Une randonnée cyclo de 50 kilomètres est proposée entre Saint-Georges-de-Didonne et Saint-Palais-sur-Mer, dimanche 5 juin, à l’occasion de la quatrième fête du vélo coordonnée localement par la Communauté d’agglomération Royan-Atlantique (CARA). 

 
 Que ce soit pour les loisirs, pour le sport ou pour les déplacements, les Français sont plus de 20 millions à enfourcher régulièrement une bicyclette, à la ville comme à la campagne. Chaque année au début du mois de juin, la fête du vélo leur offre un rendez-vous idéal pour sortir en famille et pédaler, au rythme de chacun, dans la convivialité et la bonne humeur.
Pour la quatrième année, l’Agglomération Royan Atlantique propose aux sportifs comme aux amateurs de tous âges une escapade en milieu urbain entre le lac d’Enlias à Saint-Georges-de-Didonne et le lac de Saint-Palais-sur-Mer.
Cette boucle de 50 kilomètres accessible à tous sera découpée en deux étapes de 25 km :
 • Parcours du matin : 25 km - départ 9h30 à 10 heures. Au départ du lac d’Enlias, les participants se dirigeront vers Médis où un premier arrêt dégustation les accueillera. Après cette pause, retour en selle en direction de Saint-Palais-sur-Mer via Royan et Vaux-sur-Mer pour l’arrêt pique-nique au lac. • Parcours de l’après-midi : 25 km - départ 14 heures / 14h30 Au départ du lac de Saint-Palais-sur-Mer, le cheminement conduira les promeneurs par la Vélodyssée puis à Royan par le nouvel itinéraire du Canal des 2 Mers à Vélo.
Après un arrêt dégustation au Parc de l’Estuaire à Saint-Georges-de-Didonne, retour au lac d’Enlias où les participants profiteront du pot d’arrivée à partir de 17 heures.
Ce parcours permettra aux participants de découvrir les deux grands itinéraires cyclables qui traversent le territoire :
- la Vélodyssée, qui longe l’Atlantique de la Bretagne jusqu’à la côte basque : 1 200 km entre Roscoff et Hendaye où 70% du trajet se réalise sur des voies sans voiture ;
- le Canal des 2 Mers à Vélo, qui relie Royan à Sète en Languedoc-Roussillon : 700 kilomètres pour longer à vélo l’estuaire de la Gironde, le canal de la Garonne et le canal du Midi.

• En pratique 
Tarif des randonnées : 6 euros par personne (gratuit pour les enfants de moins de 12 ans). Une location de vélos est prévue sur inscription (à partir de 12 euros le vélo). Renseignements et inscriptions au service tourisme de la CARA : 05 46 22 19 19, tourisme@agglo-royan.fr. Programme complet sur le site www.agglo-royan.fr.

Les rendez vous
de l'université d'été de Jonzac

La ville de Jonzac vous invite à découvrir le programme de l'Université d'été 2016. Première conférence de Claude Belot le 30 juin. Il parlera de l'aventure thermale au cloître des Carmes à l'occasion des 30 ans de la station. Parmi les autres intervenants, Jacques Gaillard, Benjamin Caillard, Judith Rapet, Antoine Faure lieutenant à bord de l'Hermione...

Se promener dans Jonzac
avec Richard Ballard : Yes we can !

Richard Ballard vient de publier un guide où il propose des promenades dans Jonzac, quatre itinéraires commentés et joliment illustrés. Conjuguant plusieurs cordes à son arc, ce passionné d'histoire ne pouvait que s'attacher à la ville où il s'est installé après avoir longtemps vécu en Angleterre. Un bourg paisible, baigné par la Seugne, où il peut sortir son carnet à dessin et son chevalet quand bon lui semble. Et sa plume également puisque l'Académie de Saintonge l'a distingué en 2014 pour son ouvrage sur la Révolution en Aunis et Saintonge.


Il a toujours le sourire et ce regard clair surgi d'une palette qui lui est familière. Entre le bleu des horizons et celui du ciel qui l'a doté de dons multiples à sa naissance. Après avoir étudié l’histoire à l’université d’Oxford et enseigné dans de prestigieuses écoles britanniques, Richard Ballard a quitté l'Angleterre pour s'installer à Jonzac dans les années 2000.
Une retraite, sûrement pas ! Il peint, il écrit. Son regard de "sujet britannique" sur les événements révolutionnaires en Aunis et Saintonge ajoute à l’intérêt de son texte publié aux éditions Tauris sous le titre : The Unseen Terror. Jean de Grailly, descendant direct du Captal de Buch qui combattit Duguesclin durant la guerre de Cent ans, se souvient de sa visite au château de Panloy : « il est arrivé un beau jour et s'est montré très intéressé par les lieux. Ancien pasteur, il m'a dit qu'il envisageait d'écrire un livre sur la Révolution française. Son travail est argumenté. C'est grâce à lui que j'organise chaque été des opéras à Panloy car son gendre n'est autre que Guy Hopkings, directeur artistique du Westminster Opéra ».

Quand on croise Richard Ballard dans les rues de Jonzac, on ignore le plus souvent qu'il allie de nombreuses cordes à son arc. La dernière est un ouvrage où il présente des promenades dans Jonzac. Il aime le patrimoine et la première page est consacrée à la restauration d'une des tours du château. Claude Belot, maire de Jonzac, salue l'implication d'un ami anglais dans l'élaboration de ce guide « composé avec un enthousiasme extrêmement sympathique ».

Le boulevard Denfert Rochereau
Richard Ballard a conjugué la découverte à l'aspect historique, partant de l'ancien castrum de Jonzac, de la motte féodale, à la ville que nous connaissons aujourd'hui. Bien sûr, il n'occulte pas la villa gallo romaine qui occupa un rôle important et bénéficia d'un confort certain quand, des siècles plus tard, les maisons étaient retombés dans une qualité de vie relative.
Pour le rendre attrayant, Richard Ballard a voulu que son guide soit enrichi d'anecdotes (authentiques) allant jusqu'à se poser cette question importante : quelle est l'origine du nom Jonzac ? Bref, chaque étape est agrémentée de commentaires et dessins qui donnent fraîcheur et vivacité à l'ouvrage. Et quel beau clin d'œil que de finir avec les Thermes et les Antilles, c'est à dire en construisant un pont entre passé, présent et avenir !

Rendez-vous est pris les journées du patrimoine où nous aimerions bien voir Richard Ballard guider l'une de ses fameuses promenades. Why not ?…

Le pont de pierre. L'affaire Dessendier est restée dans les annales...
La porte de ville, encore debout par la volonté de ceux qui se souciaient 
avant l'heure de la sauvegarde du patrimoine !
Le château. Depuis, les sous-préfets n'ont plus à se plaindre de l'état des lieux !
• Le guide de promenade de Richard Ballard est à vente à l'office de tourisme de Jonzac au prix de 10 euros. Quatre itinéraires : De la gare à la porte de ville ; de la porte ville à la place Fillaudeau ; du château à la porte de ville ; de la rue des mégisseries aux thermes .

Paru aux Editions du Croît Vif  : 
La terreur invisible 
ou la Révolution en Aunis et Saintonge
Par Richard Ballard  

Richard Ballard, distingué par l'Académie de Saintonge en 2014
Alimentées par les travaux récents, la période suscite toujours autant de questions, voire de controverses. L'étude de ces événements et de la vie quotidienne dans les villes et les villages d'Aunis et de Saintonge aide à comprendre ce que fut localement la Révolution : un réel engouement qui peu à peu se transforme en appréhensions puis en véritable effroi, surtout lorsque naît une forte résistance entretenue par le clergé face à la volonté de réforme de la religion.

Si les grands noms et les endroits marquants de la Révolution se trouvent à Paris, notre région n'est pas exempte d'événements essentiels. Preuve en est faite avec cet ouvrage très complet sur toute cette période qui, de 1789 à 1794, mène à une Terreur imprévisible, alors qu'elle était inéluctable. Tout commence avec une compagnie très locale de la Garde nationale, constituée par un tailleur de Rioux, et déjà on sent l'étendue du changement radical que la Révolution s'apprête à apporter dans les campagnes. La situation à Saintes et dans d'autres villes est alors dominée par les aspirations d'hommes nouveaux. Notamment des hommes de loi. La montée de la réprobation qui culmine avec l'installation de la Terreur est notamment illustrée par le journal intime, jamais publié, d'un avocat de Saintes, François-Guillaume Marillet. Puis viennent les rapports violents entre l'Église et l'État, localement envenimés par les deux évêques de Saintes et de La Rochelle, ainsi que par la guerre de Vendée toute proche et par la peur des interventions anglaises, à un moment où le puissant arsenal de Toulon passe sous le contrôle de la flotte britannique. Ceci étant particulièrement ressenti à Rochefort... L'auteur analyse enfin les répercussions de ce climat au niveau d'une commune rurale, avec les procès-verbaux des conseils du village de Saint-Saturnin-de-Séchaud. Il s'agit là de la « Révolution d'en bas », retraçant le destin d'individus et de familles qui passent d'un espoir de changement à l'angoissante monotonie du Directoire.

Le regard d'un Anglais sur l'histoire de France reste original car distancié face à cette Révolution qui finalement crée un climat de peur et de suspicion. Cependant, malgré les jugements portés sur la rare violence de la Terreur, dont l'une des manifestations les plus visibles reste le totalitarisme sauvage des représentants en mission, émergent de la Révolution une adhésion au rôle de la loi et à la responsabilité civique, donnant naissance au « Liberté, Égalité, Fraternité » qu'apprennent tous les enfants de France.
Comme l'exprime le professeur William Doyle dans Literary Review (mars 2011), le département de Charente-Maritime « est surtout connu pour son cognac et ses plages, mais Ballard montre que, pour la plus grande part de la période révolutionnaire, il était en première ligne dans le combat pour établir la République ». La conclusion qu'en effet tire Richard Ballard est finalement optimiste après cette accumulation d'épreuves : elle se résume en la carrière d'un avocat de tendance franchement révolutionnaire mais modérée, devenu un des grands personnages de l'Empire, Regnaud de Saint-Jean-d'Angély. Avec des hauts et des bas, mais ayant toujours en tête le sens de la loi, il symbolise l'apport important de la Révolution à l'esprit public français.

lundi 30 mai 2016

Vendredi 3 juin à La Rochelle : présentation du Team Rio Aquitaine Limousin Poitou Charentes des athlètes qui concourront aux jeux olympiques et paralympiques

Alain Rousset, président du Conseil régional d'Aquitaine Limousin Poitou-Charentes, et Nathalie Lanzi, vice-présidente en charge du sport, présenteront la Team Rio Aquitaine Limousin Poitou-Charentes vendredi 3 juin à 17 h 30 à l'Espace Encan de La Rochelle, en présence de plusieurs sportifs

La Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes encourage les sportifs de haut niveau, licenciés sur son territoire, se préparant aux Jeux Olympiques et Paralympiques de Rio 2016. Un travail a été conduit avec la Direction régionale et départementale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale (DRDJSCS, les directions techniques nationales des fédérations et le mouvement olympique afin d'identifier les sportifs susceptibles d'être sélectionnés aux Jeux.
Pour ces jeux qui seront organisés du 5 au 21 août et du 7 au 18 septembre au Brésil, le Team Rio ALPC 2016 rassemblera 53 athlètes de 13 disciplines olympiques et 15 paralympiques. La Région soutient les 20 sportives et les 33 sportifs du Team à hauteur de 156.000 €. Parmi les 18 sportifs d'ores et déjà sélectionnés, on compte la charentaise-maritime Charline Picon (planche à voile RSX), le briviste Mathieu Bosredon (cyclisme handisport - handibike) et la périgourdine Manon Hostens (canoë-kayak).
Au programme :
15 h à 16 h : temps d'échanges, en particulier entre 200 lycéens et les sportifs membres du Team Rio ALPC 2016 ;
16 h à 17 h : valorisation du sport et de l'olympisme en région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes via des animations sportives, des expositions et des dédicaces ;
17 h à 19 h : rencontre entre les invités et les sportifs membres du Team Rio ALPC 2016 (séances dédicaces, espaces photos), animations avec les membres du Team (séquence « skype » avec des sportifs absents et notamment Pierre Ambroise Bosse, Tony Estanguet, Dominique Laterrade responsable de la préparation olympique et paralympqiue à l'INSEP et l'ambassadeur de France à Rio Seront présents aussi sur place les clubs d'appartenance et les entraîneurs des sportifs, les présidents de Ligues sportives Aquitaine Limousin Poitou-Charentes et les comités Régionaux Olympique et Sportif.

• La région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes, terrain de tous les sports, compte 1.4 million de licenciés sportifs, 18.036 clubs et 1.406 athlètes de haut niveau.

Pour ou contre le péage du pont :
Les habitants d'Oléron
ne voteront pas le 26 juin

Communiqué de Dominique Bussereau, président du Département de la Charente-Maritime, à propos du report de la consultation des Oléronnais suite à la décision du Tribunal Administratif de Poitiers de suspendre la délibération de l'Assemblée départementale du 22 avril dernier :

La décision, en date du 30 mai 2016, du Tribunal Administratif de Poitiers de suspendre notre délibération du 22 avril 2016, conduit le Département de la Charente-Maritime à reporter à une date ultérieure la consultation des Oléronnais prévue le 26 juin.
Lors de sa Session d'été, du lundi 20 au vendredi 24 juin, le Département aura donc à se prononcer, après un travail du Comité des quatre personnalités indépendantes et qualifiées, sur une nouvelle formulation de la question posée aux Oléronnais et sur une nouvelle date de consultation après les vacances d'été.

Les expos dans la région : Delannoy à Mosnac, Françoise Bourbillères Guélin à Cognac et Fontdouce, flamenco à Saintes, amateurs de curiosités à Chaniers

• Cognac (couvent des Récollets) et Abbaye de Fontdouce : Françoise Bourbillères Guélin
 • Chaniers : vive la curiosité !
Sympa le principe !
 • A Saintes, la Musardière, flamenco le 3 juin à partir de 20 h


 • A partir 3 juin, Delannoy au château de Favières (Mosnac)

Les Radicaux de gauche votent le premier budget primitif du conseil régional ALPC

• Communiqué


Le Groupe Parti Radical de Gauche Région ALPC a voté le premier Budget Primitif 2016 de la nouvelle Région Aquitaine – Limousin – Poitou-Charentes.

Les Radicaux de Gauche ont salué un budget faisant la part belle à l’investissement (40% des dépenses) malgré de nombreuses contraintes. Ils saluent le fait que l’uniformisation du tarif du Cheval Fiscal et de la taxe sur les Cartes Grises soient liée à la suppression de la taxe sur les permis de conduire qui pèsent en priorité sur de jeunes conducteurs pour qui l’obtention du permis de conduire est un coût important et un pas vers la liberté, l’autonomie, et l’intégration professionnelle.

Porteurs d’une vision élevée et exigeante de la République et de la Démocratie, les Radicaux de Gauche entendent travailler dès aujourd’hui sur un budget 2017 offensif et permettant de retisser le lien entre nos concitoyens et la politique par le biais de politiques novatrices et efficientes.

Michel Blanchard : « Saintes ne veut pas
de mon expo. Bon, tant pis,
on ne m'y reprendra plus »...

C'est avec une certaine émotion, il faut bien l'avouer, que des Saintais et plus généralement des Saintongeais ont appris que les responsables de la ville pouvaient, tout simplement, déprogrammer des expositions sans motif officiel. Parce qu'un conseil d'administration a changé ou que le temps maussade influence les humeurs !
L'hostellerie Saint Julien, en effet, devait accueillir en juin Dominique Brochard, peintre qu'on ne présente plus, et un journaliste que tous les mélomanes connaissent pour le rencontrer chaque année au festival de l'Abbaye aux Dames, Michel Blanchard. Les subtilités qui conduisent une municipalité à supprimer des expositions relèvent souvent de motifs compliqués et la ville de Saintes n'est pas la seule à offrir ce genre de spectacle dont personne ne sort grandi !

Bref, nous aurions été heureux de partager les souvenirs de Michel Blanchard sur "le Vietnam des années 80 "quand il était en poste dans ce pays. En effet, il a été directeur du Bureau de l’Agence France-Presse (AFP) à Hanoi de 1981 à 1983 pour le Vietnam, le Cambodge et le Laos, responsable de la rubrique Tourisme, rédacteur au desk étranger, au service diplomatique, en charge de la rubrique Asie-Pacifique de l’Agence France Presse (AFP) de 1976 à 2006 et envoyé spécial au Liban. Il se proposait de présenter ses photographies et d'animer une conférence. En quoi cela peut-il ternir l'aura de l'Atelier du Patrimoine ? Voilà bien la question, également posée pour Dominique Brochard et ses amis Pons et Warion qui, eux aussi, ont été exclus des lieux. Ce qui a conduit Brochard à imprimer un vrai faux carton d'invitation sur l'autel de la dérision.

En conséquence, Michel Blanchard exprime son regret face à la situation car il est attaché à la cité santone : « Tout ceci est bien triste ! Surtout quand on offre une exposition "clés en mains" qui ne coûte rien et où il n'y a rien à vendre et que l'on annule deux mois avant. Cela s'appelle de mauvaises manières. Personnellement, mon expo a été présentée durant trois mois à Paris à la Maison de la Chine et de l'Indochine, puis a eu lieu au Foyer du Vietnam, puis à l'Institut Français de Hanoi et à celui de Hochiminh-ville avec beaucoup de succès. Mais Saintes n'en veut pas. Bon, tant pis, on ne m'y reprendra plus »...
Remarquez, tout n'est pas perdu... Michel Blanchard a également travaillé sur de nombreux sujets, Mexique, Macao, Australie, Thaïlande, Canaries, Guadeloupe, Açores, Sri Lanka, Brésil, Afrique du Sud, La Réunion, Polynésie française (Marquises, Tuamotu, Australes, Gambier, etc.), Bahamas, Chili, Maldives, Panama, Colorado et Nouvelle-Calédonie !

Photos de l'exposition de Michel Blanchard sur le Vietnam

« Mon premier appareil m’a été offert à 14 ans et j’ai toujours aimé faire des photos, le plus souvent en amateur. Avec le Vietnam, la rencontre a eu lieu en juin 1983. Le Vietnam a été pour moi un magnifique sujet, un émerveillement dont je ne me suis jamais lassé. Tout m’intéressait : les gens, les paysages, les petits métiers, l’architecture, la lumière. Quand je regarde certains clichés, je retrouve même les parfums. Le Vietnam est le pays sur lequel je possède, et de loin, le plus de photos » a confié à la presse parisienne Michel Blanchard, auteur de photos inédites du Vietnam à la période de transition, entre la fin de la guerre et le Dôi moi (Renouveau) qui marque l’ouverture économique.

• Michel Blanchard a travaillé pour le Fonds d’archives photos personnelles sur Vietnam, Laos, Cambodge (1973-2010) et d’autres pays de l’Asie-Pacifique, de l’Océan indien, de l’Amérique latine et du Moyen Orient. Il a ouvert deux expositions de photographies à Paris (France) : l’une baptisée « Vietnam : Avant le tourisme » présentant la vie des Vietnamiens pendant la période 1981-1988, et l’autre « Vietnam, Laos et Cambodge, avant l’ouverture » portant sur une période de transition cruciale dans l’histoire des trois pays, dont les photos ont été prises entre 1973 et 1993.

La région Aquitaine-Limousin Poitou Charentes "territoire hors TAFTA"

Les Groupes PS et apparentés, Ecologiste et Citoyen, et PRG ont cosigné une motion commune "Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes, Territoire hors TAFTA"
 

Aussi, le Conseil régional Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes, réuni en séance plénière le vendredi 27 mai dernier refuse :
- la remise en cause des principes essentiels pour notre agriculture, notre culture et pour la réciprocité pour l’accès aux marchés publics
- toute tentative d'affaiblir le cadre réglementaire local, national ou européen en matière d'environnement, de santé, de protection des salariés et des consommateurs ;
- la mise en concurrence des territoires et des citoyens et des PME sans aucune protection et sauvegarde adéquates
• demande :
- que les parlements soient plus étroitement associés et puissent avoir le dernier mot,
- que notre modèle agricole, alimentaire et environnemental soit préservé tout en permettant d’ouvrir de nouveaux débouchés dans des conditions acceptables,
- que la transparence à tous les niveaux notamment pour les citoyens, la réciprocité entre les parties et l’intransigeance sur les normes sociales et environnementales soient réaffirmées
• déclare symboliquement la région Aquitaine-Limousin Poitou-Charentes "territoire hors TAFTA" s’associant aux initiatives de 634 autres collectivités françaises qui ont émis un avis de vigilance sur ce sujet et qu’aucun accord n’est envisageable sans la prise en compte de nos intérêts et de nos exigences incontournables.
• soutient toutes les collectivités locales de son territoire régional qui s’engageraient dans cet objectif de transparence et de dialogue.

• VOTES :
• Pour : PS, EELV, PRG, UDI
• Contre :
• Abstention :
• Non participation au vote : LR CPNT, FN, MODEM

dimanche 29 mai 2016

Jonzac : le dr Claude Benayoun n'est plus

C'est avec émotion que nous avons appris le décès brutal, à l'hôpital d'Angoulême, de Claude Benayoun, médecin psychiatre, à l'âge de 75 ans. 

Claude Benayoun (à droite) aux côtés de Gilles Clavel
Claude Benayoun a passé à jeunesse à Tlemcen en Algérie avant de rejoindre la France. Après des études universitaires brillantes, cet humaniste a d'abord exercé dans l'Aveyron, où il a été l'un des plus jeunes psychiatres de France, avant de s'installer à Jonzac où il a accompagné l'ouverture de l'hôpital psychiatrique de Saint-Martial de Vitaterne dans les années 70.
Homme de gauche, Claude Benayoun luttait pour une meilleure justice sociale et une plus grande fraternité. Il s'est rapidement engagé dans la vie publique aux côtés du député Philippe Marchand en tant que secrétaire fédéral du parti socialiste de Charente-Maritime. Au conseil municipal de Jonzac, après l'époque d'Yves Jouteux, René Marty, Jacques Gaillard et Henri Chenu, il conduisit la liste opposée à Claude Belot en mars 1989 aux côtés de Pierre Jean Ravet, Sylvie Ruiz, Gilles Clavel, Jean Claude Fleuret, Jacky Gaucher. Par la suite, d'autres prirent le relais, Patricia Jeannaud, Gilles Clavel et Jack Ros.
Claude Benayoun est à l'origine de l'association Vivre à Jonzac ; il a été président des parents d'élèves et son implication dans les clubs de football et de bridge a été importante. Il avait par ailleurs essayé d'apporter sa pierre à l'édifice culturel par le biais de l'Amicale Ciné Seugne.
Le temps passant, il était devenu "un sage" observant tant les dernières avancées médicales que la politique de son pays et l'avenir de Jonzac, ville à laquelle il était attaché.

Soir de dépouillement électoral à Jonzac : on reconnait Claude Benayoun et Jacky Gaucher
Claude Benayoun et Patricia Jeannaud
Au centre, Claude Benayoun aux côtés de Gilles Clavel, Jack Ros, Monique Doucet, Emmanuel Arcobelli, Christophe Cabri
Nous adressons nos sincères condoléances à son épouse Martine, à ses enfants Lionel et Cécilia, Eric et Brigitte, Pierre et Valérie, ses petits-enfants et sa parenté.

Les obsèques civiles de Claude Benayoun auront lieu lundi 30 mai à 15 heures au cimetière de Jonzac n°3. La famille convie les personnes à se réunir à 14 h 45 au funérarium de La Pairauderie d’où le cortège partira (1, boulevard René Gautret).

samedi 28 mai 2016

Les 3, 4 et 5 juin, Jonzac se met au vert !
Un jour et une nuit aux jardins...


Orchidées (© Nicole Bertin)

Musique classique, musique du monde
et jazz au Festival de Fontdouce

Bryan Carter invité le 28 juillet
L’Abbaye de Fontdouce est un lieu unique où musique classique, musique du monde et jazz se mêlent pour une parenthèse musicale hors du temps. Du 25 au 29 juillet, le Festival accueillera des pointures internationales du jazz comme Bryan Carter, Sarah McKenzie, Daniel Sidney Bechet ainsi qu’un Big Band exceptionnel avec 17 musiciens sur scène qui reprendront les plus grands standards du jazz. Coté classique, Cyprien Katsaris, le Quatuor Voce et bien d’autres. Enfin, c’est l’African Salsa Orchestra qui viendra conclure cette 23eme édition lors d’un concert haut en couleurs.
Profitez d’un cadre enchanteur pour des soirées conviviales entre amis ou en famille !

PROGRAMME DU FESTIVAL
Lundi 25 juillet
18h00 –
Lukas GENIUSAS, Récital de piano
21h00 – Quatuor VOCE, Quatuor à cordes avec le pianiste Philippe CASSARD en seconde partie
Mardi 26 juillet
18h00 –
Ensemble ENERGEIA, musique sacrée – Concert exceptionnel dans la salle capitulaire !
21h00 – Cyprien KATSARIS, Récital de piano
Mercredi 27 juillet - Hommage aux géants du jazz
18h00 –
Daniel Sidney BECHET & Olivier FRANC Quintet, Bechet de Père en Fils
21h00 – Jean-Pierre DEROUARD BIG BAND,  Les swings et les « standards » légendaires de Count Basie et du grand Duke Ellington, 17 musiciens sur scène
Jeudi 28 juillet - Soirée jazz "américain"
18h00 –
Sarah McKENZIEUne nouvelle Diana Krall ?
21h00 – Bryan CARTER the music of Ray Charches
 
Vendredi 29 juillet - Musique du monde, Une invitation au voyage
18h00 –
Les FILS CANOUCHE, Jazz manouche décalé
21h00 – AFRICAN SALSA ORCHESTRA, Salsa métissée
RESERVATIONS :
• Internet : www.fontdouce.com
Paiement en ligne sécurisé. Les billets imprimables à domicile vous seront directement adressés par e-mail.
• Téléphone 05 46 74 77 08 tous les jours 10h30-13h / 14h-18h.
Sur place :  Abbaye de Fontdouce 17 770 Saint Bris des Bois tous les jours 10h30-13h / 14h-18h. 
• Le soir du spectacle : 
Les billets sont mis en vente, dans la limite des places disponibles.

Rendez-vous aux jardins
de l'Abbaye de Fontdouce

Découvrez l'Abbaye de Fontdouce autour de la thématique des couleurs du jardin. Plusieurs activités vous y attendent :
• La signification des couleurs autour d'un jeu ludique à réaliser en famille ; une exposition vous en apprendra plus sur les jardins d'abbayes au temps du Moyen Age ; apportez votre propre touche de couleur en participant à une fresque collective !
 Une visite guidée de l'abbaye et de ses jardins aura également lieu dimanche 5 juin à 15h.

Profitez d'un tarif réduit : 4 euros par adultes et 2 euros pour les enfants.
L'abbaye sera ouverte tout le week-end, de 10h30 à 18h30.
  Pour en savoir plus sur la programmation 2016, rendez-vous sur notre site internet: http://www.fontdouce.com/animations.html

Venez nombreux !

Conseil départemental : logement rural, écoles, tourisme, revitalisation des petites communes

La Commission permanente du Conseil départemental s’est réunie vendredi 27 mai à la Maison de la Charente-Maritime de La Rochelle sous la présidence de Dominique Bussereau.
Elle a approuvé trois avant-projets relatifs à la protection du littoral charentais-maritime et concernant les communes de :
- CHARRON : Mise en place d’une protection rapprochée des enjeux forts en créant les
digues de retrait Ouest et Sud (coût prévisionnel : 1,186 M€).
- ESNANDES : Création également des digues de retrait pour les mêmes motifs de protection rapproché des enjeux forts (coût prévisionnel : 977 578€).
- SAINTE-MARIE-DE-RÉ : Rehaussement et confortement des ouvrages existants dans le secteur de Montamer (coût prévisionnel : 1,237 M€).
Les 2 premières opérations sont inscrites au Programme d’actions de prévention des inondations (PAPI) porté par le Syndicat hydraulique Nord-Aunis, la troisième est inscrite dans le PAPI porté par la Communauté de Communes de l’île de Ré.

■ REVITALISATION DES PETITES COMMUNES 
La Commission permanente a approuvé 46 rapports concernant 42 Communes. Le total des subventions accordées s’élève à 495 000€.

■ AIDE AUX ÉCOLES
Des subventions, pour un total de 84 246€, sont accordées aux Communes d’Echillais, La Flotte, Germignac, Orignolles, Pont l’Abbé d’Arnoult, Saint-Ciers Champagne, Saint-Dizant- du-Gua, Saint-Martial-sur-le-Né et Saint-Martin-de-Coux pour des travaux d’aménagement, de réfection ou de restructuration de leurs locaux scolaires.


■ AIDE AU LOGEMENT EN MILIEU RURAL 
Des subventions sont accordées aux Communes d’Antezant-La Chapelle, Bazauges, Boisredon, Boscamnant, Etaules, Fléac-sur-Seugne, Saint-André-de-Lidon et Saint-Martin-de- Juillers. Leur montant total s’élève à 85 079€.

■ ÉQUIPEMENT TOURISTIQUE DES PETITES COMMUNES 
Des subventions sont accordées aux Communes de La Barde, Beauvais-sur-Matha, Le Château d’Oléron, Fléac-sur-Seugne, Lussac, Saint-Palais-de-Négrignac, Semoussac et Trizay. Leur montant s’élève à 75 584€.

■ ASSAINISSEMENT DES COMMUNES
Dans le cadre du Programme départemental 2016 d’assainissement des Communes, plusieurs subventions sont attribuées au Syndicat des eaux de la Charente-Maritime. Leur montant total s’élève à1,545 M€. La principale opération concerne la construction d’une unité de traitement des sables sur le site de la station d’épuration à La Couarde-sur-Mer (subvention de 768 000€).

■ ÉQUIPEMENT RURAL 
Plusieurs subventions sont accordées à l’Union des marais de Charente-Maritime (UNIMA) pour des études et travaux hydrauliques. Leur montant s’élève à 492 931€ dont 452 000€ pour des travaux de réfection de berges sur le canal d’amenée à Geay.

■ COVOITURAGE
Le développement du covoiturage rend nécessaires l’extension de l’aire de Chagnolet, à Dompierre-sur-Mer, et la création de 3 nouvelles aires dans le périmètre de l’agglomération rochelaise (Angoulins-sur-Mer, Saint-Médard d’Aunis et Vérines). Une nouvelle convention va être passée avec la CDA de La Rochelle.

■ NAVETTES ESTIVALES DANS L’ÎLE DE RÉ
Le protocole d’accord avec la Communauté de Communes de l’île de Ré, relatif à la mise en place de navettes estivales desservant les centres-villages et les plages, est renouvelé.

■ VOIRIE ET OUVRAGES D’ART
La Commission permanente a approuvé le lancement du dossier de consultation des entreprises relatif à la réalisation d’une section courante et du carrefour giratoire du « Paradis » sur la RD 238 dans le cadre du contournement de la commune d’Echillais (coût : 1,282 M€). Dans le cadre de l’enveloppe de 1,6M€ votée pour la préservation patrimoniale des ouvrages d’art pour l’année 2016, un programme de travaux de réfection et de renforcement d’ouvrages d’art (ponts, aqueducs) a été adopté. Leur montant total s’élève à 925 000€.

■ POLITIQUE SPORTIVE
Le Département soutient plusieurs manifestations sportives. La Commission permanente a voté des subventions pour un total de 84 700€. De même, plusieurs subventions sont attribuées à des clubs de sports individuels pratiqués en équipes évoluant au niveau national. Leur montant total s’élève à 71 100€.

■ PETITE ENFANCE
Une subvention pour l’acquisition de matériel et mobilier est votée en faveur de l’association La Farandole pour son multi-accueil à La Rochelle. Une aide à l’ouverture est attribuée à la Maison d’assistants maternels "Les p’tits loups" à Migron.

■ ACTIONS D’INSERTION
La Commission permanente a individualisé les subventions à 23 associations (centres sociaux ou socio-culturels) œuvrant pour l’insertion des publics en situation vulnérable dans le cadre de la mise en œuvre de la Démarche d’accompagnement concerté. Le montant total de ces subventions s’élève à 802 500€ ;

■ AIDES AU LOGEMENT

Plusieurs aides, d’un montant total de 24 258€ sont votées en faveur de propriétaires occupants dans le cadre du Programme d’intérêt général labellisé « Habiter mieux ».

Les 14 pôles nature de Charente-Maritime vous attendent !

Bientôt l’été au sein des Pôles-Nature, les équipes proposent de nouvelles activités qui garantissent toujours plus de découverte aux visiteurs ... À vos agendas !
Le Département de la Charente-Maritime sensibilise le grand public à son patrimoine naturel avec notamment un réseau de 14 Pôles-Nature. Ces sites, emprunts d’une importante diversité paysagère et écologique, sont protégés, mis en valeur et ouverts à la visite. Des animateurs passionnés vous racontent leur histoire.


Au nombre de 14, les Pôles-Nature témoignent de l'harmonie qui règne entre l'homme et son environnement naturel. Remarquables par leur nature exceptionnelle, par leur variété animale ou par leur intérêt patrimonial, les Pôles-Nature se regroupent autour d'un label (fruit d’une collaboration entre partenaires institutionnels, associations et collectivités locales) qui garantit leur qualité et leur diversité.
■ LIEUX UNIQUES, ACTIVITÉS ILLIMITÉES Les Pôles-Nature vous invitent toute l'année à découvrir et redécouvrir ces espaces de culture, d'échanges et d'émotions. 14 sites pour comprendre (musées, expositions, initiations), pour explorer (sorties guidées, rencontres, observation) ou pour s'évader (randonnées, balades sur sentiers balisés, sortie en mer)... Toutes les générations et toutes les natures se retrouvent dans les Pôles-Nature.
■ OBJECTIF NATURE Ouverts à un public de tous âges (dès la maternelle), les Pôles-Nature s'inscrivent dans une dimension éducative    évidente.    Sur    place, avec les animateurs, les enfants abordent les sujets et enjeux spécifiques à chaque Pôle-Nature sous un angle scientifique, historique, pratique ou même sous la forme de jeux. À chaque animation correspond un objectif pédagogique : Sensibilisation aux sujets d'environnement, respect de la biodiversité, initiation aux pratiques traditionnelles, participation à la protection de races menacées ou à la sauvegarde de lieux naturels fragilisés, observation, etc. Les programmes proposés permettent aux enseignants d'enrichir leurs cours en s'appuyant sur des expériences concrètes et des supports dédiés.
■ PARTAGER, COMPRENDRE Toutes les animations sont encadrées par des professionnels qui n'attendent que vous pour partager leur passion, leur métier, leur savoir-faire, leurs anecdotes et leurs secrets... À chaque étape des Pôles-Nature, un soin particulier est apporté à la pédagogie et à la muséographie des lieux afin d'accompagner et d'éclairer le visiteur, l’intéresser et l'inviter à découvrir un pan de l'histoire des hommes associé à la nature.

■ LE PARC DE L’ESTUAIRE 


L'estuaire de la Gironde (© Nicole Bertin)

Atelier familial de bricolage nature « Créer un four solaire en carton » L’atelier débute par une courte balade afin de récolter quelques plantes sauvages comestibles. Pendant leur cuisson dans le four de démonstration, chaque famille réalise un four solaire en carton à ramener chez soi. Dégustation de végétaux si le soleil est au rendez-vous ! Mercredi 1er juin à 15h00 Durée : 1h30 / 1 four par famille : 4€ / A partir de 8 ans obligatoirement accompagné d’un adulte / Sur réservation.
Balade « Estuaire par les pieds »
Parcours guidé pieds nus pour petits et grands enfants... une autre façon de sentir l’estuaire ! Dimanche 19 juin à 15h00 Durée : 1h00 / Dès 3 ans / Tarif adulte : 4€ / Tarif enfant : 2,50€ / Sur réservation.
Du 1er au 30 juin, ouvert tous les jours de 14h00 à 18h00 sauf les mardis Parc de l’Estuaire 47 avenue Paul Roullet 17110 ST-GEORGES-DE-DIDONNE Tél : 05 46 23 77 77 info@leparcdelestuaire.com

■ LA MAISON DE LA FORÊT MONTLIEU

Jeu ludique sur sentier Sur 20 hectares, ce chemin forestier riche de surprises, d’exploration et d'enseignements fera découvrir la forêt de la Haute-Saintonge. Les questions et les activités familiariseront les participants à la nature et au rôle de la forêt locale. Ce jeu peut se pratiquer en famille. Pendant les jours d’ouverture Durée : 30 minutes à 1h30 / Tarif : 2€ le livret.Ouvert du lundi au vendredi de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00 Les dimanches et jours fériées, ouvert de 15h00 à 18h00 Maison de la Forêt Tout Vent 17210 MONTLIEU-LA-GARDE Tél : 05 46 04 43 67 maisondelaforet@haute-saintonge.net

■ LE MARAIS AUX OISEAUX 

Le Petit Monde de la nuit Une immersion crépusculaire au sein des espaces naturels Oléronais pour entendre un petit-duc, voir virevolter    des    chauves-souris,    entr'apercevoir un renard ou un chevreuil... Le lundi entre 20h00 et 21h00 Durée : 2h00 / Tarif adulte : 4,50€ / Tarif enfant : 2,80€.
Les mercredis du marais
Découvrez toutes les informations sur le centre de sauvegarde : historique, espèces recueillies, principales causes d’accueil et résultats obtenus. Tous les mercredis à 10h00 Durée : 2h00 / Tarif adulte : 4,50€ / Tarif enfant : 2,80€.Ouvert tous les jours de 10h00 à 13h00 et de 14h00 à 18h00 sauf les samedis et dimanches matins Le Marais aux Oiseaux Les Grissotières 17550 DOLUS-D’OLÉRON Tél : 05 46 75 37 54 maraisauxoiseaux@charente-maritime.fr

■ LA CABANE DE MOINS 

Découverte de la réserve Visite guidée de la réserve dans son intégralité. Samedi 18 juin Tous publics / Gratuit / Prévoir chaussures de marche, jumelles et appareils photo Sur réservation.
LE SITE Du lundi au vendredi et le 3ème week-end du mois de 13h30 à 18h30 Visite libre et gratuite Cabane de Moins Le Liron 17870 BREUIL-MAGNÉ Tél 05 46 84 48 60 cabanedemoins@chasseurs17.com

■ LA PIERRE DE CRAZANNES 

Conférence « Le mégalithisme en Charente-Maritime » Cette conférence sera animée par Ludovic Soler et sera suivie d’une sortie sur la commune de La Vallée. Dimanche 19 juin à partir de 14h30 Gratuit.
Visite guidée « Parcours des carriers »
Laissez-vous conter les techniques ancestrales d’exploitation de la pierre lors d’un voyage dépaysant entre abrupts de pierre et gorges étroites envahis par une végétation luxuriante.
Dès 3 ans / Tarif adulte : 6€/ Tarif réduit : 4€. Gratuit – 6 ans / Sur réservation.

Ouvert du 1er au 14 juin, tous les jours de 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h30 Du 15 au 30 juin, tous les jours de 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 19h00 Pierre de Crazannes 17350 CRAZANNES Tél : 05 46 91 48 92 pierredecrazannes@charente-maritime.fr

■ ÉCOMUSÉE DU MARAIS SALANT 

Visite guidée Découvrez avec un guide le fonctionnement d'un marais salant : vous pourrez y voir, suivant les saisons, la récolte du sel, la préparation du marais, mais également la faune et la flore spécifiques de ces milieux Durée : 1h00 / Tarif adulte : 5,40€ / Tarif enfant : 2,60€ / Gratuit – 8 ans. Dernière visite 70 min avant la fermeture.
LE SITE Ouvert du 1er au 15 juin, du mardi au dimanche de 14h30 à 18h00 et du 16 au 30 juin, tous les jours de 10h00 à 12h30 et de 14h00 à 19h00 Écomusée du Marais Salant Route de Loix 17111 LOIX EN RÉ Tél : 05 46 29 06 77 ecomusee@marais-salant.com

■ LA RÉSERVE NATURELLE DU MARAIS D’YVES 

Sortie « De cigognes en hérons » Lors de cette sortie, vous approcherez en toute discrétion ces grands échassiers... Mercredi 22 juin à 14h30
Durée 2h00 / Tarif adulte : 7€ / Tarif réduit : 6€. Gratuit – de 5 ans / Sur réservation.
Sortie découverte de la réserve
Découverte de la réserve naturelle dans toute sa diversité, sa faune, sa flore et sa gestion au quotidien. Dimanche 5 et 19 juin à 15h00 Lundi 20 juin à 14h30
Tous publics / Durée : 2h15 / Tarif adulte : 7€ / Tarif réduit : 6€ / Gratuit – de 10 ans. Sur réservation.
Réservation à l’office de tourisme de Châtelaillon au 05 46 56 26 97 Ouvert du 1er au 19 juin, tous les dimanches de 14h00 à 18h00 Réserve naturelle du marais d’Yves 17340 YVES Tél : 05 46 56 41 76 marais.yves@espaces-naturels.fr

■ LE PORT DES SALINES 

Visite guidée du marais salant La visite commentée des marais salants permet de découvrir, grandeur nature, le fonctionnement d'un marais salant, d'observer les gestes ancestraux du saunier et de déguster cet or blanc qui nous est si vital. Durée : 1h00 / Tarif adulte : 4,50€ / Tarif réduit : 2,50€ / Sur réservation.Ouvert tous les jours de 10h00 à 12h30 et de 14h00 à 18h00 les mercredis de 10h00 à 18h00 les dimanches de 14h00 à 18h00 Le Port des Salines Rue des anciennes salines 17370 LE GRAND VILLAGE PLAGE Tél : 05 46 75 82 28 le.port.des.salines@orange.fr

■ ASINERIE DU BAUDET DU POITOU 

Visite libre ou guidée. Découvrez la plus ancienne des races d’âne à la ferme de la Tillauderie. Pendant les jours d’ouverture Visite guidée sur réservation. Tarif visite libre : 3€/adulte, 2€/réduit, Gratuit – 6 ans. Tarif visite guidée : 6€ /adulte, 3€/réduit, Gratuit – 6 ans.
Pique-nique avec un âne bâté
Partez pour une balade nature en compagnie d’un âne qui vous aidera à porter votre pique-nique. Pendant les jours d’ouverture Tarif : 30€ par famille / Sur réservation.
Asinerie du Baudet du Poitou - La Tillauderie 17470 DAMPIERRE SUR BOUTONNE Tél : 05 46 24 68 94 asineriedubaudet@charente-maritime.fr

■ STATION DE LAGUNAGE ROCHEFORT

Ouvert tous les jours de 10h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00
Découvrez le circuit de l’eau, du robinet au fleuve Charente, le traitement des eaux usées par la technique du lagunage, la production d’électricité. Observez les oiseaux présents sur le site.
Station de lagunage Route de Soubise 17300 ROCHEFORT Tél : 05 46 82 12 44 espace.nature@lpo.fr

■ LA RÉSERVE NATURELLE DE MOËZE OLÉRON 

Tour d’horizon de la réserve naturelle. Visite guidée pour découvrir l’essentiel, entre nature et histoire d’un lieu. Dimanche 5 juin à 16h30 Durée : 3h00 / Tarif adulte : 6€ / Tarif réduit : 5€ / Sur réservation.

L’ILE MADAME

Deux guides vous accompagnent et croisent les regards sur cette île pittoresque aux grandes richesses. Visite en partenariat avec l’écomusée de Port des Barques. Lundi 13 juin à 14h durée : 3h00 / Tarif adulte : 7€ / Tarif réduit : 5€ / Tout public / Sur réservation. Ouverture de la Ferme de Plaisance : du lundi au vendredi de 15h30 à 17h30 Réserve Naturelle de Moëze-Oléron Ferme de Plaisance 17780 SAINT FROULT Tél : 05 46 82 12 44 espace.nature@lpo.fr

■ LA RÉSERVE NATURELLE DE LILLEAU DES NIGES 

Oiseaux et plantes de la Réserve Naturelle Jumelles en bandoulière, partez à la découverte des    oiseaux    (identification,    comportement, migration),    des    plantes    et    des    paysages des marais.
Les 1er, 7, 9, 15, 17, 22, 24 et 29 juin
Durée : 2h30 / Tarif adulte : 8€ / Tarif réduit : 5€. Sur réservation.
La Maison du Fier est ouverte tous les jours sauf le samedi matin de 10h00 à 12h30 et de 14h30 à 18h00 Maison du Fier / Réserve Naturelle de Lilleau des Niges Route du Vieux Port 17880 LES PORTES-EN-RÉ Tél : 05 46 29 50 74 lilleau.niges@espaces-naturels.fr

■ LE PÔLE-NATURE DU MARAIS POITEVIN Les jeux du sentier
Envie de découvrir la nature en s'amusant et en famille ? Pas de souci, le Pôle-Nature a prévu pour vous des activités à mener en autonomie : jeu de piste, trace et indices des animaux, modelage à l’argile...
Pendant les jours d’ouverture
Durée : 30 minutes à 1h30 / Tarif : 2€ le livret.
Ouvert du mercredi au dimanche de 10h00 à 12h30 et de 13h30 à 18h00 Pôle-Nature du marais poitevin 12, rue des Hérons 17170 TAUGON Tél : 05 46 56 34 46 contactpolenature@aunisatlantique.fr

A la découverte des dolmens...


L'histoire d'une mine d'uranium d'Areva
à Arlit au Nord d'Alger...

Survie Charentes vous invite samedi 28 mai à partir de 21h à l'Ogre Rouge (commune de Vénérand) à fêter l'anniversaire de Vraivraifilms avec une projection "La Colère dans le Vent". Documentaire, Niger/France. Auteur-réalisatrice : Amina Weira. Venez nombreux !


« Dans ma ville d’origine Arlit, au Nord du Niger, Areva exploite l’uranium depuis 1976. Aujourd’hui, une bonne partie de cette région, balayée par les vents de sable, est contaminée. La radioactivité ne se voit pas et la population n’est pas informée des risques qu’elle encourt. Cette exploitation a complètement désorganisé la vie de la population.
Une partie de l’année, de violents vents de sable enveloppent entièrement la ville. Ce vent de poussière propage des substances radioactives. Chacun cherche un abri. La ville devient calme, toutes les activités sont stoppées.
Mon père, travailleur de la mine d’uranium en retraite, est au cœur de ce film. Il va dépoussiérer ses souvenirs, les 35 années de son passage à la mine. Grâce à mon père, je vais à la rencontre d’autres anciens travailleurs qui ont certainement leur mot à dire ».

http://vraivrai-films.fr/blog/la-colere-dans-le-vent

Journées du patrimoine pays et des moulins les 18 et 19 juin

Vous aimez le Moyen Age ? Des rendez-vous à ne pas manquer en Charente